The Division Bell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis The Division Bell (album))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir The Division Bell (homonymie).
The Division Bell

Album de Pink Floyd
Sortie , 20e anniversaire
Enregistré 1993
Studios Britannia Row, Astoria, Studios Abbey Road, Metropolis Studios, londres
The Creek Recording Studios
Durée 66:32
Genre Rock progressif
Producteur David Gilmour, Bob Ezrin
Label EMI (UK), Columbia (US)
Critique

AllMusic 2 étoiles sur 5 lien
Amarokprog (7.41/10) lien
Progarchives 4 étoiles sur 5 lien
Rolling Stone 2 étoiles sur 5 lien

Albums de Pink Floyd

Singles

  1. Take It Back
    Sortie : 16 mai 1994
  2. High Hopes
    Sortie : 17 octobre 1994

The Division Bell est le quatorzième album du groupe de rock progressif anglais, Pink Floyd. Il est sorti le sur le label EMI (Europe), Columbia (Amérique du Nord) et a été produit par David Gilmour et Bob Ezrin.

Historique[modifier | modifier le code]

Il est le deuxième album studio du groupe depuis le départ de Roger Waters. Pour cet album, Rick Wright revient avec le groupe et chante même sur sa propre composition Wearing the Inside Out, ce qu'il n'avait pas fait depuis Dark Side of the Moon. Le titre The Division Bell fait référence à la cloche du parlement britannique qui sépare ses membres lors des votes. Cet album est suivi d'une tournée gigantesque ainsi que de l'album-live P·U·L·S·E. Cet album est considéré comme l'anti-The Wall, car il traite de la communication, à l'inverse de The Wall[réf. nécessaire]. Certaines chansons semblent même être directement destinées à Roger Waters tel Lost for Words ou A Great Day for Freedom où plane l'image de Waters et de son concert à Berlin.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

L'enregistrement s'étala sur toute l'année 1993, principalement dans des studios de Londres comme les Studios Abbey Road où les Studios Britannia Row ainsi que sur le bateau de David Gilmour, l'Astoria

Réception[modifier | modifier le code]

L'album atteint la première place des charts en France à sa sortie en 1994 et est certifié double disque de platine pour plus de 600 000 albums vendus. À ce jour, l'album s'est vendu à plus d'1 million d'exemplaires en France. Il se classa à la première place des charts des principaux pays comme les États-Unis, le Royaume-Uni, L' Allemagne où L'Australie et fut récompensé par de nombreux disque d'or et de platine[1].

La pochette[modifier | modifier le code]

Deux masques de profil, l'un à gauche, l'autre à droite ornent la pochette de l'album. Cette disposition provoque un effet d'optique donnant l'impression que les deux masques forment un seul visage. Au verso, cet effet d'optique est plus accentué du fait que les deux profils sont montrés sur fond noir. Les masques entourent la Cathédrale de la Sainte-et-Indivisible-Trinité d'Ely, à côté de Cambridge. La réalisation de la pochette est l'œuvre de Storm Thorgerson, ancien graphiste de la société Hipgnosis.

Cet album contient de nombreuses références à d'autres albums du groupe comme le solo de guitare dans Pigs (Three Different Ones) de l'album Animals (album) présent dans Keep Talking (utilisation de l'effet talk-box) ou encore le chant des baleines imitées à la guitare dans Echoes présent dans Marooned...

Pour fêter les vingt ans de l'album, le groupe ressort, le 27 juin 2014, l'album en coffret Immersion (33T, dvd, blu-ray, cd + bonus) et double 33T remasterisés.

Le concept de l'album[modifier | modifier le code]

Le 14e album de Pink Floyd, The Division Bell, traite en grande partie de la communication et surtout de la mentalité où la parole peut résoudre de nombreux problèmes dans la vie. C'est pourquoi il est considéré comme le contraire de The Wall qui traite justement de l'absence de communication. À travers cet album se retrouve dans quelques chansons comme Poles Apart ou Lost For Words qui semble hors de tout doute parler des rapports entre Pink Floyd et Roger Waters qui a quitté le groupe 9 ans plus tôt.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Chants principaux par David Gilmour, sauf indication.

No TitreAuteurMusique Durée
1. Cluster OneInstrumentalDavid Gilmour, Richard Wright 5:58
2. What Do You Want from MeGilmour, Polly SamsonGilmour, Wright 4:21
3. Poles ApartGilmour, Samson, Nick Laird-ClowesGilmour 7:04
4. MaroonedInstrumentalGilmour, Wright 5:29
5. A Great Day for FreedomGilmour, SamsonGilmour 4:17
6. Wearing the Inside Out (Chant: Richard Wright)Anthony MooreWright 6:49
7. Take It BackGilmour, Samson, Laird-ClowesGilmour, Bob Ezrin 6:12
8. Coming Back to LifeGilmourGilmour 6:19
9. Keep TalkingGilmour, SamsonGilmour, Wright 6:11
10. Lost for WordsGilmour, SamsonGilmour 5:14
11. High HopesGilmour, SamsonGilmour 8:32

Musiciens[modifier | modifier le code]

Pink Floyd
Musiciens additionnels

Charts et certifications[modifier | modifier le code]

Charts album
Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[2] 59 semaines 1er
Drapeau de l'Australie Australie[2] 18 semaines 1er
Drapeau de l'Autriche Autriche[2] 32 semaines 1er
Drapeau de la Belgique Belgique (W)
(1995)[2]
1 semaine 39 e
Drapeau du Canada Canada[3] 33 semaines 1er
Drapeau du Danemark Danemark
(2014)[2]
1 semaine 31e
Drapeau des États-Unis États-Unis[4] 53 semaines 1er
Drapeau de la France France[5] 50 semaines 1er
Drapeau de l'Italie Italie[6] - 1er
Drapeau de la Norvège Norvège[2] 27 semaines 1er
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[2] 49 semaines 1er
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[2] 39 semaines 1er
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni [7] 62 semaines 1er
Drapeau de la Suède Suède[2] 29 semaines 1er
Drapeau de la Suisse Suisse[2] 44 semaines 1er
Certifications
Pays Certification Ventes Date
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[8] Disque d'or 3 × Or 750 000 + 1994
Drapeau de l'Autriche Autriche[9] Disque de platine Platine 50 000 + 23/12/1994
Drapeau de la Belgique Belgique[10] Disque de platine Platine 50 000 + 21/04/1995
Drapeau du Brésil Brésil[11] Disque de platine Platine 250 000 + ?
Drapeau du Canada Canada[12] Disque de platine 4 × Platine 400 000 + 16/05/1994
Drapeau des États-Unis États-Unis [13] Disque de platine 3 × Platine 3 000 000 + 29/01/1999
Drapeau de la Finlande Finlande[14] Disque d'or Or 21 183 + 1994
Drapeau de la France France[15] Disque de platine 2 × Platine 600 000 + 1995
Drapeau de l'Italie Italie[16] Disque d'or Or 25 000 + 2014
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[17] Disque de platine 4 × Platine 60 000+ 14/07/2014
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[18] Disque de platine Platine 100 000 + 1994
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[19] Disque de platine 2 × Platine 600 000 + 01/10/1994
Drapeau de la Suisse Suisse[20] Disque de platine 2 × Platine 100 000 + 1994

Références[modifier | modifier le code]

  1. [voir charts et certifications]
  2. a b c d e f g h i et j hitparade.ch/albums/pink floyd-the division bell
  3. bac-lac.gc.ca/Rpm/search database/the division bell/1994
  4. billboard.com/pink floyd/chart history/billboard 200
  5. infodisc.fr/détail par artiste/pink floyd
  6. hitparadeitalia.it/Gli album più venduti del 1994
  7. officialcharts.com/archives/pink floyd/albums
  8. (de)musikindustrie.de/gold-platin/databank- suchen/pink floyd-the division bell consulté le 20 avril 2019
  9. (de)ifpi.at/goldplatin/suchen/pink floyd-the division bell consulté le 20 avril 2019
  10. (nl)ultratop.be/nl/GOUD EN PLATINA - ALBUMS 1995 consulté le 20 avril 2019
  11. (pt)pro-musicabr.org.br/Certificados/buscar/pink floyd/cd consulté le 20 avril 2019
  12. (en)musiccanada.com/gold platinum/search/pink floyd-the division bell consulté le 20 avril 2019
  13. (en)riaa.com/gold-platinum/search/pink floyd-the division bell consulté le 20 avril 2019
  14. ifpi.fi/tilastot/Kulta- ja platinalevyt/1994 consulté le 20 avril 2019
  15. infodisc.fr/certifications/recherche/pink floyd consulté le 20 avril 2019
  16. (it)fimi.it/certificazioni/pink floyd consulté le 20 avril 2019
  17. (en)nztop40.co.nz/chart/albums/14 juillet 2014 consulté le 20 avril 2019
  18. (nl)[nvpi.nl/Marktinformatie/goud/platina/artiest/pink floyd] consulté le 20 avril 2019
  19. (en)BPI.co.uk/certified-awards/search/pink floyd-the division bell consulté le 20 avril 2019
  20. hitparade.ch/suchen/pink floyd/edelmetall consulté le 20 avril 2019

Liens externes[modifier | modifier le code]