Saison WNBA 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saison WNBA 2018
Description de l'image defaut.svg.
Généralités
Sport Basket-ball
Édition 2018
Date
Participants 12 équipes
Site web officiel http://www.wnba.com/

Palmarès
Vainqueur Storm de Seattle
Finaliste Mystics de Washington

Navigation

La saison WNBA 2018 est la 22e saison de la Women's National Basketball Association (WNBA).

ESPN doit retransmettre 33 rencontres de saison régulière, le WNBA All-Star et toutes les rencontres de play-offs[1].

Principaux événements[modifier | modifier le code]

  • 18 mai : ouverture de la saison régulière[1]

Cette saison est la première des Aces de Las Vegas, relocalisation des Stars de San Antonio.

Nouveaux entraîneurs[modifier | modifier le code]

Quatre franchises ont changé d'entraîneur à l'inter-saison.

Off-season
Équipe Ancien coach Nouveau coach
Storm de Seattle Gary Kloppenburg Dan Hughes
Liberty de New York Bill Laimbeer Katie Smith
Aces de Las Vegas Vickie Johnson Bill Laimbeer
Dream d'Atlanta Michael Cooper Nicki Collen

Draft[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Draft WNBA 2018.

Calendrier[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

La première moitié de la saison est marquée de nombreux rebondissements avec plusieurs changements de leader. Alors que le Sun connaît un départ fulgurant, le Lynx champion entitre ne compte que 3 victoires après 9 rencontres. Sept équipes restent des prétendantes sérieuses aux deux premières places de la saison régulière, qui ouvrent une qualification directe pour le second tour des play-offs : derrière Seattle (15-6) et Phoenix (14-7) , on trouve Washington (12-7), Los Angeles (13-8), Minnesota (11-8), Dallas (11-8) et Connecticut (10-9). Plusieurs rookies se singularisent, dont A'ja Wilson qui est même une prétendant au All-Star Game, mais aussi Kelsey Mitchell au Fever, Diamond DeShields au Sky, Ariel Atkins aux Mystics, Jordin Canada au Storm ou Kia Nurse au Liberty. Plus généralement, plusieurs joueuses de moins de 27 ans Breanna Stewart, Kayla McBride, Liz Cambage ou Brittney Griner sont parmi les toutes meilleurs joueuses de la WNBA, même si des valeurs sûres comme Maya Moore restent performantes et que des vétérans comme telles Sue Bird et Diana Taurasi (19.6 points et 4.7 passes décisives) ne donnent aucun signe de faiblesse statistique[2].

Audience de la ligue[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Breanna Stewart, MVP de la saison régulière, et le Storm arrivent en tête de la saison régulière.

V = victoires, D = défaites, PCT = pourcentage de victoires, GB = retard (en nombre de matchs).

Classement final[3]
Équipe (E/O) V D PCT. GB Conférence Domicile Extérieur
Storm de Seattle Ouest 26 8 76,5 % - 11-5 13-4 13-4
Dream d'Atlanta Est 23 11 67,6 % 3 12-4 13-4 10-7
Mystics de Washington Est 22 12 64,7 % 4 12-4 12-5 10-7
Sun du Connecticut Est 21 13 61,8 % 5 9-7 13-4 8-9
Mercury de Phoenix Ouest 20 14 58,8 % 6 8-8 9-8 11-6
Sparks de Los Angeles Ouest 19 15 55,9 % 7 9-7 11-6 8-9
Lynx du Minnesota Ouest 18 16 52,9 % 8 9-7 9-8 9-8
Wings de Dallas Ouest 15 19 44,1 % 11 7-9 10-7 5-12
Aces de Las Vegas Ouest 14 20 41,2 % 12 4-12 8-9 6-11
Sky de Chicago Est 13 21 38,2 % 13 6-10 7-10 6-11
Liberty de New York Est 7 27 20,6 % 19 6-10 4-13 3-14
Fever de l'Indiana Est 6 28 17,6 % 20 3-13 2-15 4-13
Qualifié pour les playoffs

Depuis la saison 2016, le classement final est ordonné sans distinction de conférence.

Playoffs[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif[modifier | modifier le code]

  Premier tour
(1 match)
Deuxième tour
(1 match)
Demi-finales
(série au meilleur des 5 matchs)
Finales
(série au meilleur des 5 matchs)
                                     
6  Sparks de Los Angeles 75  
7  Lynx du Minnesota 68  
  3  Mystics de Washington 96  
    6  Sparks de Los Angeles 64  
      
        
  2  Dream d'Atlanta 2  
  3  Mystics de Washington 3  
        
        
        
            
      
        
  3  Mystics de Washington 0
  1  Storm de Seattle 3
        
        
        
            
      
        
  1  Storm de Seattle 3  
  5  Mercury de Phoenix 2    
        
        
  5  Mercury de Phoenix 96       
    4  Sun du Connecticut 86         
5  Mercury de Phoenix 101
8  Wings de Dallas 83  

Premier tour[modifier | modifier le code]

Lors du premier tour, le Mercury s'impose 101 à 83 grâce à son trio majeur Diana Taurasi (26 points, 12 passes décisives), DeWanna Bonner (29 points, 11 rebonds) Brittney Griner (17 points, 5 rebonds) alors que les Wings ont compté sur Skylar Diggins-Smith (23 points et 7 passes décisives)[4]. Le Lynx, champion en titre, a été challengé par la performance de Chelsea Gray (26 points), bien complété par Nneka Ogwumike et Riquna Williams (19 et 17 unités) pour l'emporter 75 à 68. La joueuse le plus en vue de Minnesota a été la remplaçante Temi Fagbenle avec 15 points inscrits[4].

Deuxième tour[modifier | modifier le code]

Lors du deuxième tour, le Mercury s'impose 96 à 86 grâce à son trio majeur Diana Taurasi (27 points), DeWanna Bonner (23 points) Brittney Griner (27 points) alors que le Sun du Connecticut a bien résisté notamment grâce à Courtney Williams (27 points)[4]. Les Mystics de Washington s'imposent sans trembler 96 à 64, Elena Delle Donne n'étant que l'une des six joueurs de la capitale fédérale à marquer au moins 10 points quand en face seule Candace Parker (16 points et 8 rebonds) a pu s'illustrer chez les Sparks[4].

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Statistiques et récompenses[modifier | modifier le code]

Leaders de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

trophée Joueuse Équipe
Meilleure joueuse de la saison Drapeau : États-Unis Breanna Stewart[5] Storm de Seattle
MVP des Finales Drapeau : États-Unis Breanna Stewart[6] Storm de Seattle
Rookie de l'année Drapeau : États-Unis A'ja Wilson[7] Aces de Las Vegas
Meilleure défenseure de la saison Drapeau : États-Unis Alana Beard[8] Sparks de Los Angeles
Meilleure sixième femme de la WNBA Drapeau : Bahamas Jonquel Jones[9] Sun du Connecticut
Meilleure progression des joueuses WNBA Drapeau : États-Unis Natasha Howard[10] Storm de Seattle
Entraîneur de l'année Drapeau : États-Unis Nicki Collen[11] Dream d'Atlanta
Dirigeant de l'année Drapeau : États-Unis Chris Sienko[12] Dream d'Atlanta
Trophée Kim Perrot de la sportivité Drapeau : États-Unis Sue Bird[13] Storm de Seattle

Récompenses collectives[modifier | modifier le code]

La WNBA désigne également deux meilleures équipes de la ligue, deux meilleures équipes défensives et l'équipe des débutantes.

trophée Joueuses, équipe, points
Meilleur cinq de la WNBA[14]
Breanna Stewart (Storm de Seattle), 195 points
Liz Cambage (Wings de Dallas), 190 points
Elena Delle Donne (Mystics de Washington), 184 points
Diana Taurasi (Mercury de Phoenix), 179 points
Tiffany Hayes (Dream d'Atlanta), 138 points
Second meilleur cinq de la WNBA[14]
Candace Parker (Sparks de Los Angeles), 95 points
Skylar Diggins-Smith (Wings de Dallas), 79 points
Maya Moore (Lynx du Minnesota), 76 points
Brittney Griner (Mercury de Phoenix), 74 points
Courtney Vandersloot (Sky de Chicago), 58 points
Meilleur cinq défensif de la WNBA[15]
Alana Beard (Sparks de Los Angeles), 48 points
Brittney Griner (Mercury de Phoenix), 41 points
Jasmine Thomas (Sun du Connecticut), 41 points
Natasha Howard (Storm de Seattle), 37 points
Jessica Breland (Dream d'Atlanta), 34 points
Second cinq défensif de la WNBA[15]
Sylvia Fowles (Lynx du Minnesota), 32 points
Tiffany Hayes (Dream d'Atlanta), 32 points
Rebekkah Brunson (Lynx du Minnesota), 23 points
Nneka Ogwumike (Sparks de Los Angeles), 22 points
Ariel Atkins (Mystics de Washington), 19 points
Meilleur cinq des rookies de la WNBA[16]
A'ja Wilson (Aces de Las Vegas), 11 points
Ariel Atkins (Mystics de Washington), 11 points
Diamond DeShields (Sky de Chicago), 11 points
Azurá Stevens (Wings de Dallas), 8 points
Kelsey Mitchell (Fever de l'Indiana), 7 points

Récompenses[modifier | modifier le code]

La WNBA désigne au cours de la saison régulière des récompenses individuelles, comme la meilleure joueuse de la semaine ou la meilleure joueuse du mois.

Chaque semaine, la WNBA élit la meilleure joueuse dans chacune des deux conférences.

Joueuse de semaine pour chaque conférence
Semaine Conférence Est Conférence Ouest
Joueuse Franchise Joueuse Franchise
18 au 27 mai[17] Drapeau : États-Unis Alyssa Thomas Sun du Connecticut Drapeau : États-Unis Chelsea Gray Sparks de Los Angeles
27 mai au 4 juin[18] Drapeau : États-Unis Tina Charles Liberty de New York Drapeau : Australie Liz Cambage Wings de Dallas
4 au 10 juin[19] Drapeau : États-Unis Tiffany Hayes Dream d'Atlanta Drapeau : États-Unis Brittney Griner Mercury de Phoenix
11 au 17 juin[20] Drapeau : États-Unis Elena Delle Donne Mystics de Washington Drapeau : États-Unis Breanna Stewart Storm de Seattle
18 au 24 juin[21] Drapeau : États-Unis Angel McCoughtry Dream d'Atlanta Drapeau : États-Unis Maya Moore Lynx du Minnesota
25 juin au 1er juillet[22] Drapeau : États-Unis Elena Delle Donne (2) Mystics de Washington Drapeau : États-Unis Maya Moore (2) Lynx du Minnesota
2 au 8 juillet[23] Drapeau : États-Unis Elena Delle Donne (3) Mystics de Washington Drapeau : États-Unis A'ja Wilson Aces de Las Vegas
9 au 15 juillet[24] Drapeau : États-Unis Jessica Breland Dream d'Atlanta Drapeau : États-Unis Candace Parker Sparks de Los Angeles
16 au 22 juillet[25] Drapeau : États-Unis Tiffany Hayes (2) Dream d'Atlanta Drapeau : Australie Liz Cambage (2) Wings de Dallas
23 juillet au 6 août[26] Drapeau : États-Unis Tiffany Hayes (3) Dream d'Atlanta Drapeau : États-Unis Candace Parker (2) Sparks de Los Angeles
6 au 13 août[27] Drapeau : États-Unis Elena Delle Donne (4) Mystics de Washington Drapeau : États-Unis Maya Moore (3) Lynx du Minnesota
14 au 19 août[28] Drapeau : Bahamas Jonquel Jones Sun du Connecticut Drapeau : États-Unis DeWanna Bonner Mercury de Phoenix

Chaque mois depuis la saison 2010[29], la WNBA élit la meilleure joueuse dans chacune des deux conférences.

Joueuse du mois pour chaque conférence
Mois Conférence Est Conférence Ouest
Joueuse Franchise Joueuse Franchise
mai-juin[30] Drapeau : États-Unis Elena Delle Donne Mystics de Washington Drapeau : États-Unis Diana Taurasi Mercury de Phoenix
juillet[31] Drapeau : États-Unis Tiffany Hayes Dream d'Atlanta Drapeau : États-Unis Breanna Stewart Storm de Seattle
août[32] Drapeau : États-Unis Elena Delle Donne (2) Mystics de Washington Drapeau : États-Unis Diana Taurasi (2) Mercury de Phoenix

De même, chaque mois, la WNBA élit la meilleure rookie (débutante ou recrue) de la ligue.

Rookie du mois
Mois Joueuse Franchise
mai-juin Drapeau : États-Unis A'ja Wilson[33] Aces de Las Vegas
juillet Drapeau : États-Unis A'ja Wilson (2)[34] Aces de Las Vegas
août Drapeau : États-Unis A'ja Wilson (3)[35] Aces de Las Vegas

Depuis 2017, la WNBA élit chaque mois le meilleur entraîneur ou entraîneuse de la ligue pour la période considérée :

Entraîneur du mois
Mois Coach Franchise
mai-juin Drapeau : Australie Sandy Brondello[36] Mercury de Phoenix
juillet Drapeau : États-Unis Nicki Collen[37] Dream d'Atlanta
août Drapeau : États-Unis Nicki Collen[38] Dream d'Atlanta

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « The 2018 WNBA season kicks off Friday, May 18 », hoopfeed.com, (consulté le 9 février 2018)
  2. (en) « WNBA halfway to its best season ever », Pat Borzi, (consulté le 13 juillet 2018)
  3. (en) « Standings », wnba.com (consulté le 20 août 2018)
  4. a b c et d (en) « WNBA Playoffs 2018 », sur wnba.com, (consulté le 26 août 2018)
  5. (en) « Seattle’s Breanna Stewart Named 2018 Most Valuable Player », wnba.com, (consulté le 26 août 2018)
  6. (en) Brian martin, « MVP Breanna Stewart Returns To Winning Ways », wnba.com, (consulté le 15 septembre 2018)
  7. (en) « Aces’ A’ja Wilson Unanimously Selected 2018 WNBA Rookie Of The Year », WNBA, (consulté le 9 septembre 2018)
  8. (en) « Sparks’ Alana Beard Named 2018 Defensive Player Of The Year », WNBA, (consulté le 30 août 2018)
  9. (en) « Jones, Bonner Named Players Of The Week », wnba.com, (consulté le 24 août 2018)
  10. (en) « Seattle’s Natasha Howard Named 2018 WNBA Most Improved Player », WNBA, (consulté le 26 août 2018)
  11. (en) « Atlanta’s Nicki Collen Named 2018 WNBA Coach Of The Year », WNBA, (consulté le 29 août 2018)
  12. (en) « Atlanta’s Chris Sienko Named 2018 WNBA Basketball Executive Of The Year », WNBA, (consulté le 5 septembre 2018)
  13. (en) « Seattle’s Sue Bird Wins 2018 Kim Perrot Sportsmanship Award », WNBA, (consulté le 26 août 2018)
  14. a et b (en) « 2018 All-WNBA Teams Announced: MVP Stewart Headlines First Team, Taurasi Selected for Record 13th Time », wnba.com, (consulté le 15 septembre 2018)
  15. a et b (en) « Defensive POY Alana Beard Leads 2018 All-Defensive First Team », sur wnba.com, (consulté le 31 août 2018)
  16. (en) « Diamond DeShields, A’ja Wilson Headline 2018 WNBA All-Rookie Team », sur wnba.com, (consulté le 16 septembre 2018)
  17. (en) « Alyssa Thomas, Chelsea Gray Named WNBA Players Of The Week », wnba.com, (consulté le 3 juin 2018)
  18. (en) « Liz Cambage, Tina Charles Named Players of the Week », wnba.com, (consulté le 6 juin 2018)
  19. (en) « Phoenix’s Griner, Atlanta’s Hayes Named WNBA Players Of The Week », wnba.com, (consulté le 13 juin 2018)
  20. (en) « Elena Delle Donne, Breanna Stewart Named Players of the Week », wnba.com, (consulté le 20 juin 2018)
  21. (en) « Atlanta’s McCoughtry, Minnesota’s Moore Named WNBA Players Of The Week », wnba.com, (consulté le 26 juin 2018)
  22. (en) « Elena Delle Donne, Maya Moore Named Players of the Week », wnba.com, (consulté le 2 juillet 2018)
  23. (en) « Elena Delle Donne, A’ja Wilson Named Players of the Week », wnba.com, (consulté le 9 juillet 2018)
  24. (en) « Atlanta’s Breland, Los Angeles’ Parker Named WNBA Players Of The Week », wnba.com, (consulté le 18 juillet 2018)
  25. (en) « Atlanta’s Hayes, Dallas’ Cambage Named WNBA Players Of The Week », wnba.com, (consulté le 23 juillet 2018)
  26. (en) « Atlanta’s Hayes, Los Angeles’ Parker Named WNBA Players of the Week », wnba.com, (consulté le 7 août 2018)
  27. (en) « Elena Delle Donne, Maya Moore Named WNBA Players Of The Week (Aug 6-12) », wnba.com, (consulté le 14 août 2018)
  28. (en) « Jones, Bonner Named Players Of The Week », wnba.com, (consulté le 20 août 2018)
  29. (en) « Charles, Moore Named WNBA Players of the Month Presented by Samsung », WNBA, (consulté le 9 septembre 2017)
  30. (en) « Washington’s Delle Donne, Phoenix’s Taurasi Named WNBA Players of the Month », wnba.com, (consulté le 4 juillet 2018)
  31. (en) « Atlanta’s Hayes, Seattle’s Stewart Named WNBA Players Of The Month », wnba.com, (consulté le 2 août 2018)
  32. (en) « Elena Delle Donne And Diana Taurasi Named Players Of Month For August », wnba.com, (consulté le 22 août 2018)
  33. (en) « Las Vegas’ A’ja Wilson Named Rookie of the Month », wnba.com, (consulté le 2 juillet 2018)
  34. (en) « Las Vegas’ Wilson Named WNBA Rookie Of The Month », wnba.com, (consulté le 2 août 2018)
  35. (en) « Las Vegas’ A’ja Wilson Named August WNBA Rookie Of The Month », wnba.com, 20 2018 (consulté le 20 août 2018)
  36. (en) « Phoenix’s Sandy Brondello Named WNBA Coach of the Month », wnba.com, (consulté le 2 juillet 2018)
  37. (en) « Atlanta’s Collen Named WNBA Coach Of The Month », wnba.com, (consulté le 3 août 2018)
  38. (en) « Dream’s Nicki Collen Named August Coach Of The Month », wnba.com, (consulté le 3 août 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]