Candice Dupree

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dupree (homonymie).
Candice Dupree
Image illustrative de l'article Candice Dupree
En 2008 sous le maillot du Wisła Cracovie.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (33 ans)
Drapeau : États-Unis Oklahoma City
Taille 1,88 m (6 2)
Poids 79 kg (174 lb)
Situation en club
Club actuel Fever de l'Indiana
Poste Ailier fort
pivot
Carrière universitaire ou amateur
Owls de Temple
Draft WNBA
Année 2006
Position 6e
Franchise Sky de Chicago
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014

2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
Wisła Cracovie
Wisła Cracovie
Good Angels Košice
Good Angels Košice
Spartak région de Moscou
Spartak région de Moscou
Dynamo Koursk

Sky de Chicago
Sky de Chicago
Sky de Chicago
Sky de Chicago
Mercury de Phoenix
Mercury de Phoenix
Mercury de Phoenix
Mercury de Phoenix
Mercury de Phoenix
Mercury de Phoenix
Mercury de Phoenix
Fever de l'Indiana
?
9,5
12,3
18,9
[1] ?
14,6
14,4[2]

13,7
16,5
16,3
15,7
15,7
14,6
13,2
15,2
14,5
14,1
/11,3[3]
en c.
Sélection en équipe nationale **
Drapeau : États-Unis États-Unis

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Candice Dupree (née le à Oklahoma City, Oklahoma) est une joueuse américaine de basket-ball des Mercury de Phoenix en WNBA. Elle joue aux postes d'ailier et pivot. Elle mesure 1,88 m.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dupree grandit dans la baie de Tampa en Floride. Elle est diplômée de l'université Temple en 2006.

WNBA[modifier | modifier le code]

Dupree est sélectionnée au sixième rang de la draft 2006 par le Sky de Chicago où elle passe quatre saisons. Dès son année rookie, elle est nommée dans l'équipe de la Conférence Est du WNBA All-Star Game, ainsi que dans sa deuxième saison.

Elle participe au Shooting Stars Competition, compétition se déroulant lors du NBA All-Star Week-end et mettant aux prises des équipes composées d'un joueur NBA en activité, une joueuse WNBA en activité et un joueur NBA en retraite, à deux reprises en 2007 et 2008.

Elle est élue dans le cinq de départ de la Conférence Est pour le WNBA All-Star Game 2009, le troisième de sa carrière après 2006 et 2007. Elle est la meilleure réalisatrice du Sky en 2009 avec 15,7 points par rencontre (11e de la ligue), complétés par 7,3 rebonds[4].

Au printemps 2010, elle est transférée dans le cadre d'une transaction implantant trois équipes : elle quitte Chicago pour rejoindre Phoenix, Cappie Pondexter et Kelly Mazzante quittent l'Arizona pour rejoindre New York (qui récupère également un second tour de draft du Sky[5]), Shameka Christon et Cathrine Kraayeveld faisant leurs valises de New York pour Chicago[4]. Voulant être membre d'une équipe qui joue le titre alors que le Sky n'avait pas atteint les play-offs, elle déclare : « Les fans, la ville et mes coéquipières vont me manquer. mais comme joueuse, je n'étais pas contente à Chicago. Je n'étais pas heureuse.Il était temps de partir et j'étais volontaire pour le transfert. »[5].

En 2014, ses statistiques sont de 14,5 points et 7,6 rebonds alors que le Mercury détient le meilleur bilan de la saison. Elle annonce la prolongation de son contrat dès avant les play-offs[6]. En finales WNBA, Candice Dupree affronte son ancienne équipe du Sky, qui joue la troisième manche dans leur ancienne salle de l'UIC Pavilion - celle où Dupree jouait avec le Sky - au lieu de l'habituelle Allstate Arena : « Bien que nous ayions souvent connu la défaite [avec le Sky], nous avons pris beaucoup de plaisir sur et en dehors du terrain. Chicago est une ville où il fait bon jouer. Je trouve assez ironique de de revenir ici et de potentiellement gagner un championnat dans la même salle[7]. » Elle remporte avec le Mercury le titre WNBA 2014 face au Sky de Chicago par trois victoires à zéro[8].

Sous ses nouvelles couleurs du Fever de l'Indiana, Candice Dupree réussit son meilleur total de la saison (31 points) face au Lynx du Minnesota équipe alors leader de la WNBA avec 20 victoires pour 2 défaites[9].

Europe[modifier | modifier le code]

Dupree joue également en Europe, en Pologne, au TS Wisła Can-Pack Kraków, avec qui elle remporta le titre de champion de Pologne 2008 et le trophée de MVP des finales, et avec qui elle évolue toujours durant l'intersaison 2008-2009 de la WNBA[10].

En 2009, elle joue en Slovaquie pour Good Angels Košice. En Euroligue, elle est la meilleure rebondeuse (11,0 prises par rencontre) et la troisième scoreuse (18,9 points avec une adresse de 49.6 %) qui lui permet d'obtenir une sélection pour le All-Star Game de l'Euroligue Women, où elle inscrit 11 points et 9 rebonds en 23 minutes[4].

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Elle remporte la médaille d’or du Championnat du monde 2010.

Figurant dans la présélection américaine championnat du monde 2014[11] puis est retenue dans la sélection finale[12].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle épouse en 2016 sa compagne et coéquipière Dewanna Bonner. [13]

En 2017, elles annoncent attendre leur premier enfant. [14]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Candice Dupree », FIBA (consulté le 12 novembre 2010)
  2. « Candice Dupree », FIBA (consulté le 24 mars 2013)
  3. (en) « Candice Dupree », WNBA (consulté le 3 novembre 2016)
  4. a, b et c « Mercury get Candice Dupree in three-team trade  », azfamily.com, (consulté le 17 août 2014)
  5. a et b Patricia Babcock McGraw, « Dupree says it was time to move on from Sky », dailyherald.com, (consulté le 17 août 2014)
  6. « Phoenix Mercury re-signs forward Candice Dupree », Love Women's Basketball, (consulté le 17 août 2014)
  7. «  Candice Dupree's "Ironic" Return to the UIC Pavillion  », WNBA, (consulté le 12 septembre 2014)
  8. a et b Sarah Trotto, « Mercury finish sweep of Sky for third WNBA title », WNBA, (consulté le 13 septembre 2014)
  9. (en) « Dupree, Larkins lift Fever to 84-82 win over Lynx », wnba.com, (consulté le 7 août 2017)
  10. Offseason 2008-09: Overseas Roster
  11. « Thirteen finalists remain for 2014 USA Basketball World Championship Team roster », hoopfeed.com, (consulté le 21 septembre 2014)
  12. « Jantel Lavender final cut for Americans as they name their roster », Love Women's Basketball, (consulté le 24 septembre 2014)
  13. « Candice Dupree - Candice Dupree a changé sa photo de... | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 22 février 2017)
  14. « Phoenix Mercury », sur www.facebook.com (consulté le 8 mars 2017)
  15. « WNBA All-Rookie Team », WNBA (consulté le 31 août 2014)
  16. « Chiney Ogwumike, Jessica Breland and Briann January to make their WNBA All-Star debuts », (consulté le 16 juillet 2014)
  17. (en) « Bird, Pondexter Highlight Reserves For Boost Mobile WNBA All-Star 2015 », WNBA, (consulté le 22 juillet 2015)
  18. (en) Tim Booth, « Moore leads West past East 130-121 in WNBA All-Star Game », wnba.com, (consulté le 24 juillet 2017)
  19. Vin A. Cherwoo, « Basketball 99, All-Stars 72 », WNBA, (consulté le 28 juillet 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :