Saison WNBA 2014

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saison WNBA 2014
Généralités
Sport Basket-ball
Édition 2014
Date -
Participants 12 équipes
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Mercury de Phoenix
Finaliste Sky de Chicago
Meilleure joueuse Saison : Drapeau : États-Unis Maya Moore
Finales : Drapeau : États-Unis Diana Taurasi

Navigation

La saison WNBA 2014 est la dix-huitième saison de la Women's National Basketball Association (WNBA).

Principaux événements[modifier | modifier le code]

Draft[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Draft WNBA 2014.

La draft WNBA 2014 se tient le à Bristol dans le Connecticut, Chiney Ogwumike étant la première choisie, deux ans après sa sœur Nneka.

Calendrier[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

V = victoires, D = défaites, PCT = pourcentage de victoires, GB = retard (en nombre de matchs)

Conférence Est
Équipe[1] V D PCT. GB conférence Domicile Extérieur
Dream d'Atlanta 19 15 55,9 % - 11-11 13-4 6-11
Fever de l'Indiana 16 18 47,1 % 3,0 12-10 7-10 9-8
Mystics de Washington 16 18 47,1 % 3,0 11-11 8-9 8-9
Sky de Chicago 13 7 43,3 % 4,0 14-8 9-8 6-11
Liberty de New York 15 19 44,1 % 4,0 10-12 10-7 5-12
Sun du Connecticut 13 21 38,2 % 6,0 8-14 9-8 4-13
Conférence Ouest
Équipe[1] V D PCT. GB Conférence Domicile Extérieur
Mercury de Phoenix 29 5 85,3 % - 19-3 16-1 13-4
Lynx du Minnesota 25 9 73,5 % 4,0 15-7 15-2 10-7
Stars de San Antonio 16 18 47,1 % 13,0 9-13 8-9 8-9
Sparks de Los Angeles 16 18 47,1 % 13,0 9-13 7-10 9-8
Storm de Seattle 12 22 35,3 % 17,0 7-15 8-9 4-13
Shock de Tulsa 12 22 35,3 % 17,0 7-15 8-9 4-13
Qualifié pour les playoffs


Avec un 29e succès le face au Storm, le Mercury de Phoenix surpasse le record de victoires détenu conjointement avec 28 succès par les Sparks en 2000 et 2001[2],[3]. Toutefois au pourcentage, le Mercury reste devancé par les Comets de Houston (27 victoires-3 défaites en 1998) et les Sparks de Los Angeles (28 victoires-4 défaites en 2000 et 2001) à une époque où les saisons régulières étaient plus courtes[4].

Play-offs[modifier | modifier le code]

Logo officiel des play-offs WNBA.

Les play-offs débutent le 21 août, les demi-finales et finales de conférence se disputant au meilleure des trois manches avec l'avantage du terrain à l'équipe la mieux classée aux rencontres 1 et 3. Les finales WNBA se jouant au meilleur des cinq rencontres, l'équipe la mieux classée recevant lors des deux premières rencontres et, si nécessaire, lors de la cinquième manche[5].

Tableau récapitulatif[modifier | modifier le code]

  Premier tour
(3 matches)
Finales de Conférence
(3 matches)
Finales WNBA
(5 matches)
                           
  E1  Dream d'Atlanta 1  
E4  Sky de Chicago 2  
  E4  Sky de Chicago 2  
Conférence Est
    E2  Fever de l'Indiana 1  
E2  Fever de l'Indiana 2
  E3  Mystics de Washington 0  
    E4  Sky de Chicago 0
  W1  Mercury de Phoenix 3
  W1  Mercury de Phoenix 2  
W4  Sparks de Los Angeles 0  
W1  Mercury de Phoenix 2
Conférence Ouest
    W2  Lynx du Minnesota 1  
W2  Lynx du Minnesota 2
  W3  Stars de San Antonio 0  

Conférence Est[modifier | modifier le code]

Après deux rencontres serrées, la seconde allant même en prolongation, le Fever s'impose face aux Mystics dans le sillage de Tamika Catchings qui finit le premier tour avec un total cumulés de 914 points en play-offs qui surpasse le record historique de 908 de Lisa Leslie sur un panier à trois points décisif inscrit à 94 secondes de la fin de la prolongation, ce qui fait dire à sa coach Lin Dunn « Je pense que les records qu'elle a établis jusqu'ici en playoffs me montrent que vous devez la voir comme une des plus grandes joueuses ayant jamais pratiqué notre sport[6]. »

Après avoir été défait à domicile par le Sky, le Dream s'impose à l'extérieur lors de la seconde avec 39 points d'Angel McCoughtry, avec 13 tirs réussis sur 20, tout en forçant Delle Donne à un zéro sur cinq en seconde mi-temps[7]. Lors de la dernière manche, le Dream fait la course en tête pendant trois quart temps avant d'être rejoint sous l'impulsion d'Elena Delle Donne (17 de ses 34 points lors des 10 dernières minutes). Après deux lancers francs manqués par Jasmine Thomas dans la dernière minute, qui auraient donné un avantage de trois points la dernière possession de balle de Chicago, Delle Donne marque un dernier panier pour que le Sky l'emporte d'un point 81 à 80 et se qualifie pour la Finale de conférence[8].

Premier tour[modifier | modifier le code]

(1) Dream d'Atlanta vs. (4) Sky de Chicago[modifier | modifier le code]

22 août Game 1 Dream d'Atlanta 77, Sky de Chicago 80    Philips Arena, Atlanta
Affluence : 5 985
Arbitres : #38 Lamont Simpson, #11 Lauren Holtkamp, #21 Byron Jarrett
ESPN2
Score par quart-temps : 23-18, 14-18, 21-21, 19-23
Angel McCoughtry (24)
Sancho Lyttle (14)
Shoni Schimmel (6)
Points
Rebonds
Passes D.
Elena Delle Donne (21)
Sylvia Fowles (14)
Epiphanny Prince, Courtney Vandersloot (7)
24 août Game 2 Sky de Chicago 83, Dream d'Atlanta 92    Allstate Arena, Chicago
Affluence : 4 546
Arbitres : #42 Roy Gulbeyan, #4 Sue Blauch, #9 Denise Brooks
ESPN2
Score par quart-temps : 22-24, 21-20, 18-24, 22-24
Elena Delle Donne (22)
Sylvia Fowles, Elena Delle Donne (6)
Courtney Vandersloot (8)
Points
Rebonds
Passes D.
Angel McCoughtry (39)
Sancho Lyttle, Jasmine Thomas (7)
Jasmine Thomas (6)
26 août Game 3 Dream d'Atlanta 80, Sky de Chicago 81    Philips Arena, Atlanta
Affluence : 4 829
Arbitres : #39 Michael Price, #55 Eric Brewton, #31 Amy Bonner
NBA TV
Score par quart-temps : 30-17, 24-24, 13-10, 13-30
Érika de Souza (18)
Sancho Lyttle (13)
Shoni Schimmel (6)
Points
Rebonds
Passes D.
Elena Delle Donne (34)
Sylvia Fowles (15)
Tamera Young, Courtney Vandersloot (5)
Chicago remporte la série 2 victoires à 1.

(2) Fever de l'Indiana vs. (3) Mystics de Washington[modifier | modifier le code]

21 août Game 1 Fever de l'Indiana 78, Mystics de Washington 73    Bankers Life Fieldhouse, Indianapolis
Affluence : 5576
Arbitres : #8 Daryl Humphrey, #45 Tom Mauer, #9 Denise Brooks
ESPN2
Score par quart-temps : 22-13, 8-23, 17-14, 31-23
Tamika Catchings (22)
Erlana Larkins (11)
Quatre joueuses (2)
Points
Rebonds
Passes D.
Ivory Latta (22)
Kia Vaughn (8)
Ivory Latta (5)
23 août Game 2 Mystics de Washington 76, Fever de l'Indiana 81 (OT)    Verizon Center, Washington
Affluence : 6124
Arbitres : #55 Eric Brewton, #13 Cameron Inouye, #24 Tony Dawkins
ESPN2
Score par quart-temps : 12-16, 15-14, 26-21, 13-15
Kara Lawson (20)
Emma Meesseman (10)
Bria Hartley (5)
Points
Rebonds
Passes D.
Tamika Catchings (26)
Erlana Larkins, Tamika Catchings (11)
Briann January (7)
Indiana remporte la série 2 victoires à 0.

Finales de conférence : (2) Fever de l'Indiana vs. (4) Sky de Chicago[modifier | modifier le code]

Lors de la première manche, la Star d'Indiana Tamika Catchings est limitée à 10 points (avec une adresse de 2 sur 12) mais le Fever l'emporte quand même grâce aux bonnes sorties des autres joueuses comme Briann January (19 pts) et Shavonte Zellous (18 pts). Pour Lin Dunn : « La différence dans cette rencontre s'est faite dans notre réussite à trois points. Je pense que January, Zellous et [la rookie] Maggie Lucas se sont montrées dans les instants cruciaux et ont réussi des gros paniers à trois points. » Le Sky n'a remporté que le dernier quart temps, mais l’abattage de Sylvia Fowles (20 points et 14 rebonds) n'a pas suffit[9].

Lors seconde manche est très serrée, l'arrière du Fever Briann January score 8 points contre 19 l'avant-veille quand les arrières chicagoanes Allie Quigley et Courtney Vandersloot combinent 34 points à 11 tirs réussis sur 25 et 10 passes décisives. Alors que Sylvia Fowles reçoit sa troisième faute à 6'34 de la mi-temps, l'avantage du Fever passe de 6 à 14 points. Mais Fowles marque 21 points après la mi-temps contribuant à 10 points consécutifs du Sky pour recoller au score. Tamera Young réussit le panier de l'égalisation à 1 seconde de la fin du match pour décrocher la prolongation et sauver le Sky de l'élimination directe. Tamika Catchings égalise pour le Fever et ouvre la voie à une seconde prolongation remportée par le Sky[10].

Le Sky s'impose de la belle 75 à 62. Avec une Elena Delle Donne handicapée par des douleurs au dos, Allie Quigley fait honneur à son titre de meilleure sixième femme de la WNBA en marquant 24 points (4 sur 6 à trois points), dont 10 dans le dernier quart temps pour permettre au Sky de s'imposer 75 à 62. Cette rencontre est la dernière coachée par Lin Dunn qui prend sa retraite en déplorant la fébrilité du Fever (où Catchings a été limitée à 9 points) alors que le Sky « a joué avec un sentiment d'urgence » qui les a fait se surpasser[11].


30 août Game 1 Vidéo Fever de l'Indiana 77, Sky de Chicago 70    Bankers Life Fieldhouse, Indianapolis
Affluence : 7 557
Arbitres : #42 Roy Gulbeyan, #9 Denise Brooks, #34 Maj Forsber
NBA TV
Score par quart-temps : 21-18, 21-15, 18-15, 17-22
Briann January (19)
Erlana Larkins (8)
Tamika Catchings (4)
Points
Rebonds
Passes D.
Sylvia Fowles (20)
Sylvia Fowles (14)
Courtney Vandersloot (4)
1er septembre Game 2 Vidéo Sky de Chicago 86 (2OT), Fever de l'Indiana 84    Allstate Arena, Chicago
Affluence : 6 019
Arbitres : #18 Kurt Walker, #11 Lauren Holtkamp, #13 Cameron Inouye
NBA TV
Score par quart-temps : 16-18, 15-21, 17-13, 23-19
Sylvia Fowles (27)
Tamera Young (9)
Courtney Vandersloot, Epiphanny Prince, Allie Quigley (5)
Points
Rebonds
Passes D.
Shavonte Zellous (20)
Tamika Catchings (14)
Briann January (6)
3 septembre Game 3 Vidéo Fever de l'Indiana 62, Sky de Chicago 75    Bankers Life Fieldhouse, Indianapolis
Affluence : 7 705
Arbitres : #55 Eric Brewton, #4 Sue Blauch, #45 Tom Mauer
NBA TV
Score par quart-temps : 11-15, 18-22, 16-15, 17-23
Shavonte Zellous (16)
Erlana Larkins (11)
Briann January, Tamika Catchings (3)
Points
Rebonds
Passes D.
Allie Quigley (24)
Sylvia Fowles (7)
Courtney Vandersloot (9)
Chicago remporte la série 2 victoires à 1.

Conférence Ouest[modifier | modifier le code]

Le Lynx remporte le premier tour en deux manches, mettant ainsi fin à la carrière de Becky Hammon (12 points, 4 passes). Dominé dans le premier quart temps, le Lynx l'emporte avec les 31 points (nouveau record personnel en playoffs) de Lindsay Whalen[12].

Lors de la seconde rencontre du Mercury, Brittney Griner réussit le premier dunk de l'histoire des play-offs WNBA[13]. Après sa petite sortie lors de la première manche, elle marque 21 points avec une adresse parfaite de 9 réussites pour 9 tirs tentés (nouveau record en play-offs), aidant le Phoenix à battre nettement Los Angeles et se qualifier pour les finales de conférence[14].

(1) Mercury de Phoenix vs. (4) Sparks de Los Angeles[modifier | modifier le code]

22 août Game 1 Mercury de Phoenix 75, Sparks de Los Angeles 72    US Airways Center, Phoenix
Affluence : 11 591
Arbitres : #4 Sue Blauch, #30 Thomas Nunez, #35 Billy Smith
ESPN2
Score par quart-temps : 13-12, 22-22, 21-19, 19-19
Diana Taurasi (34)
Candice Dupree (7)
Penny Taylor (7)
Points
Rebonds
Passes D.
Candace Parker (22)
Candace Parker (7)
Epiphanny Prince, Candace Parker, Kristi Toliver (4)
24 août Game 2 Sparks de Los Angeles 68, Mercury de Phoenix 93    Staples Center, Los Angeles
Affluence : 7 449
Arbitres : #39 Michael Price, #62 Jeff Wooten, #34 Maj Forsberg
ESPN2
Score par quart-temps : 14-30, 19-22, 18-23, 17-18
Candace Parker (21)
Nneka Ogwumike (6)
Kristi Toliver (9)
Points
Rebonds
Passes D.
Brittney Griner (21)
Candice Dupree (8)
Erin Phillips, Diana Taurasi (7)
Phoenix remporte la série 2 victoires à 0.

(2) Lynx du Minnesota vs. (3) Stars de San Antonio[modifier | modifier le code]

21 août Game 1 Lynx du Minnesota 88, Stars de San Antonio 84    Target Center, Minneapolis
Affluence : 8 523
Arbitres : #39 Michael Price, #53 Jeff Smith, #34 Maj Forsberg
ESPN2
Score par quart-temps : 24-16, 16-14, 25-23, 23-31
Maya Moore (26)
Lindsay Whalen, Rebekkah Brunson (7)
Lindsay Whalen (11)
Points
Rebonds
Passes D.
Kayla McBride (20)
Danielle Adams (10)
Epiphanny Prince, Danielle Robinson (6)
23 août Game 2 Stars de San Antonio 89, Lynx du Minnesota 94    AT&T Center, San Antonio
Affluence : 7 085
Arbitres : #18 Kurt Walker, #31 Amy Bonner, #8 Daryl Humphrey
ESPN2
Score par quart-temps : 28-12, 16-28, 20-27, 25-27
Kayla McBride (25)
Jayne Appel (8)
Danielle Robinson (6)
Points
Rebonds
Passes D.
Lindsay Whalen (26)
Maya Moore (8)
Maya Moore (10)
Minnesota remporte la série 2 victoires à 0.

Finales de conférence : (1) Mercury de Phoenix vs. (2) Lynx du Minnesota[modifier | modifier le code]

Lors de la première manche, le Mercury fait forte impression en défense (notamment avec DeWanna Bonner ) en limitant la MVP Maya Moore à 9 points avec une adresse de 33 %. Face à Lindsay Whalen, le Mercury pouvait s'appuyer sur plusieurs joueuses performantes dont Brittney Griner (23 points, 11 rebonds), Diana Taurasi (17 points, 5 passes décisives), Penny Taylor (16 points, 13 rebonds) ou DeWanna Bonner (16 points, 7 rebonds)[15]. Après avoir disputé son plus faible match de l'année l'avant-veille, la MVP Maya Moore se reprend pour inscrire 32 points (dont 13 dans le dernier quart-temps) pour permettre la victoire 82-77 pour permettre au Lynx d'égaliser malgré 18 points et 9 rebonds de Candice Dupree[16]. Lors de la rencontre décisive, Phoenix prend le meilleur départ en première mi-temps avant que Minnesota ne revienne lors du troisième quart-temps sous l'impulsion de Seimone Augustus. Diana Taurasi conclut à la dernière seconde cette troisième période d'un panier au-delà du milieu de terrain[17] et totalise 31 points, bien secondée par Brittney Griner (22 points, 6 rebonds , 4 passes décisives), DeWanna Bonner et Candice Dupree (14 points chacune). Le Mercury s'impose 96 à 78 sur le Lynx et se qualifie pour les Finales WNBA[18].


29 août Game 1 Vidéo Mercury de Phoenix 85, Lynx du Minnesota 71    US Airways Center, Phoenix
Affluence : 10 376
Arbitres : #4 Sue Blauch, #39 Michael Price, #45 Tom Mauer
NBA TV
Score par quart-temps : 23-20, 19-11, 25-16, 18-24
Brittney Griner (23)
Penny Taylor (13)
Penny Taylor (7)
Points
Rebonds
Passes D.
Lindsay Whalen (25)
Rebekkah Brunson (8)
Rebekkah Brunson, Maya Moore (3)
31 août Game 2 Vidéo Lynx du Minnesota 82, Mercury de Phoenix 77    Target Center, Minneapolis
Affluence : 10 513
Arbitres : #55 Eric Brewton, #31 Amy Bonner, #38 Lamont Simpson
ABC
Score par quart-temps : 9-22, 27-22, 20-18, 26-15
Maya Moore (32)
Rebekkah Brunson (10)
Lindsay Whalen (7)
Points
Rebonds
Passes D.
Diana Taurasi (23)
Candice Dupree (9)
Diana Taurasi (5)
2 septembre Game 3 Vidéo Mercury de Phoenix 96, Lynx du Minnesota 78    US Airways Center, Phoenix
Affluence : 9 749
Arbitres : #42 Roy Gulbeyan, #39 Michael Price, #9 Denise Brooks
NBA TV
Score par quart-temps : 28-21, 22-21, 22-25, 22-11
Diana Taurasi (31)
DeWanna Bonner (7)
Diana Taurasi (7)
Points
Rebonds
Passes D.
Seimone Augustus (21)
Rebekkah Brunson, Lindsay Whalen (8)
Lindsay Whalen (6)
Phoenix remporte la série 2 à 1.

Finales WNBA : (1) Mercury de Phoenix vs. (4) Sky de Chicago[modifier | modifier le code]

Logo officiel des Finales WNBA 2014.

Le Sky de Chicago accède pour la première fois aux Finales WNBA face au Mercury de Phoenix qui ne s'y était plus qualifié depuis 2009, année du dernier titre de la franchise de l'Arizona. Le Mercury s'est imposé deux fois pendant la saison régulière, Elena Delle Donne étant alors blessée. Le rookie de l'année 2013 retrouve en finales la numéro 1 de ce la draft 2013, Brittney Griner[19],[20].

La première opposition est dominée sans partage par le Mercury 83 à 62, l'écart étant réalisé en première mi-temps (42 à 20 avec une adresse respective de 64,5% et 22,0 %). Brittney Griner limite l'impact de Sylvia Fowles (8 tirs réussis sur 20 avec trois contres sur elle en début de matche par Griner), alors qu'Elena Delle Donne blessée au dos ne joue que 10 minutes pour 2 points. Héros de la rencontre précédente, Alley Quigley marque 13 points pour le Sky, mais avec seulement 4 tirs réussis sur 15. Diana Taurasi inscrits 19 points et 11 distribue passes décisives[21]. Avec 8 contres réussis, dont 5 dans le premier quart-temps, Brittney Griner établit un nouveau record de contres dans un match des Finales WNBA et dans un quart-temps de de match des Finales WNBA[22].

Malgré un jeu rugueux contre Brittney Griner qui y perd un dent, la jeune pivot reste dans la rencontre et éclipse Sylvia Fowles (4 points, 5 rebonds contre 19 points et 6 rebonds). Les 22 points d'une Elena Delle Donne de retour ne peuvent empêcher le Mercury de s'imposer à chaque quart-temps avec chaque joueuse du cinq de départ à 10 points ou plus, dont Diana Taurasi à 18 avec 3 tirs à trois points réussis sur 5[23]. Avec ses 18 points, elle dépasse les 256 points inscrits en carrière en Finales WNBA par Deanna Nolan, détentrice jusque là de la seconde performance de l'histoire de la ligue[24]. Cet écart de 29 points est le plus important d'une série finale, surpassant les 28 des Sparks de Los Angeles contre le Sting de Charlotte (82-54) le et la seconde d'un match de play-offs après les 31 points d'écart entre les Sparks et les Monarchs de Sacramento (93-62) le [25].

La troisième manche se déroule à Chicago, mais le Sky ne peut jouer dans son habituelle salle de la Allstate Arena, utilisée pour un concert de Musique country de Garth Brooks, mais le site des premières saisons de la franchise, le UIC Pavilion[26]. Sans leur pivot Brittney Griner forfait après une blessure à l'œil à la rencontre précédente, le Mercury peut compter sur Diana Taurasi et Candice Dupree qui inscrivent 24 points chacune pour battre le Sky 87 à 82 et remporter un troisième titre WNBA. Déjà membre de l'équipe championne en 2007 et 2009, DeWanna Bonner marque 12 points. En face, Elena Delle Donne score 23 points, Sylvia Fowles 20 points et Allie Quigley 19, mais Chicago doit s'incliner dans la dernière minute[27].

7 septembre, 15h30 ET Game 1 Vidéo Mercury de Phoenix 83, Sky de Chicago 62    US Airways Center, Phoenix
Affluence : 13 263
Arbitres : #42 Roy Gulbeyan, #38 Lamont Simpson, #31 Amy Bonner
ABC
Score par quart-temps : 15-8, 27-12, 14-14, 27-28
Candice Dupree (26)
Brittney Griner (7)
Diana Taurasi (11)
Points
Rebonds
Passes D.
Sylvia Fowles (19)
Sylvia Fowles (11)
Courtney Vandersloot (5)
9 septembre, 9h00 ET Game 2 Vidéo Mercury de Phoenix 97, Sky de Chicago 68    US Airways Center, Phoenix
Affluence : 13 348
Arbitres : #4 Sue Blauch, #18 Kurt Walker, #55 Eric Brewton
ESPN
Score par quart-temps : 21-14, 30-22, 23-15, 23-17
Brittney Griner (19)
Penny Taylor (8)
Penny Taylor (6)
Points
Rebonds
Passes D.
Elena Delle Donne (22)
Sylvia Fowles (5)
Courtney Vandersloot (4)
12 septembre, 20h ET Game 3 Vidéo Sky de Chicago 82, Mercury de Phoenix 87    UIC Pavilion, Chicago
Affluence : 7 365
Arbitres : #39 Michael Price, #9 Denise Brooks, #34 Maj Forsberg
ESPN2
Score par quart-temps : 22-22, 21-23, 20-16, 19-26
Elena Delle Donne (23)
Sylvia Fowles (8)
Courtney Vandersloot (11)
Points
Rebonds
Passes D.
Candice Dupree, Diana Taurasi (24)
DeWanna Bonner (9)
Candice Dupree (6)
Phoenix remporte les finales 3 à 0.

Audiences[modifier | modifier le code]

Les Finales obtiennent une audience en hausse de 91 % avec 659 000 téléspectateurs sur ABC, ESPN et ESPN2 contre 345 000 en 2013[28].

Statistiques et récompenses[modifier | modifier le code]

Leaders de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Danielle Robinson, joueuse la plus adroite aux lancers-francs.
Leaders sur la saison[29]
Catégorie Joueuse Équipe Statistiques
Points par match Drapeau : États-Unis Maya Moore Lynx du Minnesota 23,9
Rebonds par match Drapeau : États-Unis Courtney Paris Shock de Tulsa 10,2
Passes décisives par match Drapeau : États-Unis Diana Taurasi Mercury de Phoenix 5,6
Interceptions par match Drapeau : États-Unis Angel McCoughtry Dream d'Atlanta 2,39
Contres par match Drapeau : États-Unis Brittney Griner Mercury de Phoenix 3,79
 % aux tirs Drapeau : États-Unis Erlana Larkins Fever de l'Indiana 59,9 %
 % à 3 points Drapeau : Australie Erin Phillips Mercury de Phoenix 44,9 %
 % aux lancers francs Drapeau : États-Unis Danielle Robinson Stars de San Antonio 94,1 %

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Becky Hammon (ici en 2009) reçoit le trophée de la sportivité.
trophée Joueuse Équipe
Meilleure joueuse de la saison Drapeau : États-Unis Maya Moore[30] Lynx du Minnesota
MVP des Finales Drapeau : États-Unis Diana Taurasi Mercury de Phoenix
Rookie de l'année Drapeau : États-Unis Chiney Ogwumike[31] Sun du Connecticut
Meilleure défenseure de la saison Drapeau : États-Unis Brittney Griner[32] Mercury de Phoenix
Meilleure sixième femme de la WNBA Drapeau : États-Unis Allie Quigley[33] Sky de Chicago
Meilleure progression des joueuses WNBA Drapeau : États-Unis Skylar Diggins[34] Shock de Tulsa
Entraîneur de l'année Drapeau : Australie Sandy Brondello[32] Mercury de Phoenix
Trophée Kim Perrot de la sportivité Drapeau : États-Unis Drapeau : Russie Becky Hammon[35] Stars de San Antonio


La WNBA désigne également deux meilleures équipes de la ligue, deux meilleures équipes défensives et l'équipe des débutantes.

Alana Beard (ici en 2011), figure parmi les meilleures défenseures de la WNBA.
trophée Joueuse, Équipe, Points
Meilleur cinq[36]
Drapeau : États-Unis Maya Moore, Lynx du Minnesota, 180 points
Drapeau : États-Unis Candace Parker, Sparks de Los Angeles, 116 points
Drapeau : États-Unis Brittney Griner, Mercury de Phoenix, 170 points
Drapeau : États-Unis Diana Taurasi, Mercury de Phoenix, 171 points
Drapeau : États-Unis Skylar Diggins, Storm de Seattle, 140 points
Second cinq
Drapeau : États-Unis Angel McCoughtry, Dream d'Atlanta, 90 points
Drapeau : États-Unis Nneka Ogwumike, Sparks de Los Angeles, 45 points
Drapeau : États-Unis Tina Charles, Liberty de New York, 88 points
Drapeau : États-Unis Lindsay Whalen, Lynx du Minnesota, 116 points
Drapeau : États-Unis Danielle Robinson, Stars de San Antonio, 27 points
Drapeau : États-Unis Seimone Augustus, Lynx du Minnesota, 27 points
All-Defensive First Team [37]
Drapeau : États-Unis Brittney Griner, Mercury de Phoenix, 55 points
Drapeau : Espagne Drapeau : Saint-Vincent-et-les-Grenadines Sancho Lyttle, Dream d'Atlanta, 45 points
Drapeau : États-Unis Briann January, Fever de l'Indiana, 34 points
Drapeau : États-Unis Angel McCoughtry , Dream d'Atlanta, 30 points
Drapeau : États-Unis Tanisha Wright, Storm de Seattle, 30 points
All-Defensive Second Team [37]
Drapeau : États-Unis Alana Beard, Sparks de Los Angeles, 29 points
Drapeau : États-Unis Tamika Catchings, Fever de l'Indiana, 29 points
Drapeau : États-Unis Danielle Robinson, Stars de San Antonio, 27 points
Drapeau : États-Unis Sylvia Fowles, Sky de Chicago, 17 points
Drapeau : États-Unis Maya Moore, Lynx du Minnesota, 17 points
WNBA All-Rookie Team [38]
Drapeau : États-Unis Chiney Ogwumike, Sun du Connecticut, 11 points
Drapeau : États-Unis Odyssey Sims, Shock de Tulsa, 11 points
Drapeau : États-Unis Kayla McBride, Stars de San Antonio, 11 points
Drapeau : États-Unis Bria Hartley, Mystics de Washington, 9 points
Drapeau : États-Unis Alyssa Thomas, Sun du Connecticut, 7 points

Récompenses[modifier | modifier le code]

La WNBA désigne au cours de la saison régulière des récompenses individuelles, comme la meilleure joueuse de la semaine ou la meilleure joueuse du mois.

Chaque semaine, la WNBA élit la meilleure joueuse dans chacune des deux conférences.

Joueuse de la semaine pour chaque conférence[39]
Semaine Conférence Est Conférence Ouest
Joueuse Franchise Joueuse Franchise
21 mai au 27 mai[40] Elena Delle Donne Sky de Chicago Maya Moore Lynx du Minnesota
28 mai au 2 juin[40] Briann January Fever de l'Indiana Lindsay Whalen Lynx du Minnesota
3 au 9 juin[41] Érika de Souza Dream d'Atlanta Diana Taurasi Mercury de Phoenix
10 au 16 juin[42] Alex Bentley Dream d'Atlanta Skylar Diggins Shock de Tulsa
17 au 23 juin[43] Angel McCoughtry Dream d'Atlanta Brittney Griner Mercury de Phoenix
24 au 30 juin[44] Sancho Lyttle Dream d'Atlanta Nneka Ogwumike Sparks de Los Angeles
1er au 7 juillet[45] Tina Charles Liberty de New York Diana Taurasi (2) Mercury de Phoenix
8 au 14 juillet[46] Angel McCoughtry (2) Dream d'Atlanta Maya Moore (2) Lynx du Minnesota
15 au 21 juillet[47] Tamika Catchings Fever de l'Indiana Maya Moore (3) Lynx du Minnesota
22 au 28 juillet[48] Ivory Latta Mystics de Washington Maya Moore (4) Lynx du Minnesota
29 juillet au 4 août[49] Tina Charles (2) Liberty de New York Maya Moore (5) Lynx du Minnesota
5 au 11 août[50] Allie Quigley Sky de Chicago Brittney Griner (2) Mercury de Phoenix
12 au 17 août[40] Shoni Schimmel Dream d'Atlanta Kristi Toliver Sparks de Los Angeles

Chaque mois, la WNBA élit la meilleure joueuse dans chacune des deux conférences.

Joueuse du mois pour chaque conférence[39]
Mois Conférence Est Conférence Ouest
Joueuse Franchise Joueuse Franchise
mai[51] Elena Delle Donne Sky de Chicago Maya Moore Lynx du Minnesota
juin[52] Angel McCoughtry Dream d'Atlanta Diana Taurasi Mercury de Phoenix
juillet[53] Tina Charles Liberty de New York Maya Moore (2) Lynx du Minnesota
août[54] Tamika Catchings Fever de l'Indiana Maya Moore (3) Lynx du Minnesota

De même, chaque mois, la WNBA élit la meilleure rookie (débutante) de la ligue.

Rookie du mois[39]
Mois Joueuse Franchise
mai[51] Chiney Ogwumike Sun du Connecticut
juin [52] Chiney Ogwumike (2) Sun du Connecticut
juillet[55] Odyssey Sims Shock de Tulsa
août[56] Odyssey Sims (2) Shock de Tulsa

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Standings », WNBA (consulté le 10 août 2014)
  2. Jose M. Romero, « Griner helps Mercury beat Sparks for 28th win », WNBA, (consulté le 17 août 2014)
  3. Matk Moschetti, « Griner helps Mercury set WNBA record with 29th win », WNBA, (consulté le 17 août 2014)
  4. « Roundup: WNBA regular season concludes, playoff match-ups set », Love Women's Basketball, (consulté le 18 août 2014)
  5. « Atlanta Dream clinches its sixth consecutive playoff berth », hoopfeed.com, (consulté le 12 août 2014)
  6. « Catchings scores 26, Fever advance past Mystics », washingtonpost.com, (consulté le 24 août 2014)
  7. « McCoughtry powers Dream past Sky 92-83 », WNBA, (consulté le 25 août 2014)
  8. « Delle Donne's late jumper rallies Sky past Dream », WNBA, (consulté le 26 août 2014)
  9. Jason Haddix, « Fever hold off Sky, 77-70 », WNBA, (consulté le 31 août 2014)
  10. Sarah Trotto, « Fowles leads Sky past Fever in 2OT to even series », WNBA, (consulté le 2 septembre 2014)
  11. Jeff Skirvin, « Sky headed to WNBA Finals after beating Fever », WNBA, (consulté le 5 septembre 2014)
  12. « Whalen, Lynx eliminate Hammon and Stars with win », WNBA, (consulté le 24 août 2014)
  13. « Brittney Griner Dunks With Authority », espn.go.com, (consulté le 25 août 2014)
  14. Curtis Zupke, « Griner helps Mercury beat Sparks to sweep series », WNBA, (consulté le 25 août 2014)
  15. Al Bravo, « Griner and Taylor lift Mercury over Lynx 85-71 », WNBA, (consulté le 30 août 2014)
  16. Al Bravo, « Moore rallies Lynx past Mercury 82-77 », WNBA, (consulté le 4 septembre 2014)
  17. Vidéo
  18. Al Bravo, « Taurasi lifts Mercury to 96-78 win over Lynx », WNBA, 3 septemreb (consulté le 4 septembre)
  19. Kate Bennert, « 2014 WNBA Finals Preview: Phoenix vs. Chicago », WNBA, (consulté le 6 septembre 2014)
  20. « WNBA : Chicago – Phoenix, finale inédite », ladyhoop.com, (consulté le 6 septembre 2014)
  21. Bob Baum, « DuPree, Griner, Taurasi lead Mercury rout of Sky », WNBA, (consulté le 8 septembre 2014)
  22. Kate Bennert, « Brittney Griner Brings It All to the Block Party », WNBA, (consulté le 8 septembre 2014)
  23. John Marshall, « Mercury crush Sky 97-68 in Game 2 of WNBA Finals », WNBA, (consulté le 11 septembre 2014)
  24. Nate Parham, « 2014 WNBA Finals: Diana Taurasi closing in on Deanna Nolan's scoring record », swishappeal.com, (consulté le 11 septembre 2014)
  25. Brian Martin, «  », WNBA (consulté le 13 septembre 2014)
  26. « Mercury-Sky Preview », WNBA, (consulté le 11 septembre 2014)
  27. Sarah Trotto, « Mercury finish sweep of Sky for third WNBA title », WNBA, (consulté le 12 septembre 2014)
  28. Eddie Diaz, « Girl power: WNBA on the rise despite inequalities  », columbiachronicle.com, (consulté le 28 septembre 2014)
  29. « Statistics », WNBA (consulté le 18 août 2014)
  30. « Official: Maya Moore named the WNBA 2014 MVP », Love Women's Basketball, (consulté le 21 août 2014)
  31. « Chiney Ogwumike Named 2014 WNBA Rookie of Year », WNBA, (consulté le 28 août 2014)
  32. a et b « Mercury’s Brittney Griner to be named Defense POY, Sandy Brondello – Coach of the Year », Love Women's Basketball, (consulté le 22 août 2014)
  33. « Chicago Sky Guard Allie Quigley Named 2014 WNBA Sixth Woman of the Year Presented by Samsung », WNBA, (consulté le 24 août 2014)
  34. « Tulsa's Skylar Diggins Named 2014 Most Improved Player Presented by Samsung », WNBA, (consulté le 27 août 2014)
  35. « Becky Hammon Leaves Legacy in Final Season; Receives 2014 Kim Perrot Sportsmanship Award », WNBA, (consulté le 23 août 2014)
  36. « All-WNBA teams announced », Lobve Women's Basketball, (consulté le 11 septembre 2014)
  37. a et b « Blocks, Steals Leaders Griner and McCoughtry Headline All-Defensive Team », WNBA, (consulté le 23 août 2014)
  38. « Top Three Selections in 2014 WNBA Draft Headline WNBA All-Rookie Team », WNBA (consulté le 31 août 2014)
  39. a, b et c « Tag Archives: WNBA 2013 Awards », Love Women's Basketball (consulté le 22 septembre 2013)
  40. a, b et c « Performance Awards presented by Samsung », WNBA (consulté le 18 août 2014)
  41. « Diana Taurasi and Erika de Souza earn WNBA’s weekly honors », Love Women's basketball, (consulté le 10 juin)
  42. « Skylar Diggins and Alex Bentley named WNBA Players of the Week », Love Women's basketball, (consulté le 17 juin 2014)
  43. « Angel McCoughtry and Brittney Griner named WNBA Players of the Week », Love Women's basketball, (consulté le 24 juin 2014)
  44. « Angel McCoughtry and Brittney Griner named WNBA Players of the Week », Love Women's basketball, (consulté le 1er juillet 2014)
  45. « Tina Charles and Diana Taurasi named WNBA Players of the Week », Love Women's basketball, (consulté le 8 juillet 2014)
  46. « Angel McCoughtry and Maya Moore earn WNBA weekly honors », Love Women's basketball, (consulté le 14 juillet 2014)
  47. « Maya Moore and Tamika Catchings named WNBA Players of the Week », Love Women's basketball, (consulté le 21 juillet 2014)
  48. « Maya Moore and Ivory Latta win WNBA weekly honors », Love Women's basketball, (consulté le 29 juillet 2014)
  49. « Maya Moore and Tina Charles named WNBA Players of the Week », Love Women's basketball, (consulté le 5 août 2014)
  50. « Brittney Griner and Allie Quigley named WNBA players of the week », Love Women's basketball, (consulté le 11 août 2014)
  51. a et b « Delle Donne, Moore and Ogwumike win WNBA monthly awards », Love Women's Basketball, {4 juin 2014 (consulté le 2 juillet 2014)
  52. a et b « McCoughtry, Taurasi and Ogwumike win WNBA monthly awards », Love Women's Basketball, (consulté le 2 juillet 2014)
  53. « Maya Moore and Tina Charles named WNBA Players of the Month », Love Women's Basketball, (consulté le 5 août 2014)
  54. « Maya Moore and Tamika Catchings named WNBA Players of the Month », Love Women's Basketball, (consulté le 20 août 2014)
  55. « Odyssey Sims named Rookie of the Month in July », Love Women's Basketball, (consulté le 5 août 2014)
  56. « Odyssey Sims named Rookie of the Month for August », Love Women's Basketball, (consulté le 20 août 2014)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]