Women's National Basketball Association All-Star Game

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Women’s National Basketball Association All-Star Game, plus communément appelé WNBA All-Star Game est une rencontre exhibition annuelle de basket-ball disputée aux États-Unis entre les meilleures joueuses de la Conférence Est et de la Conférence Ouest de la Women's National Basketball Association (WNBA)[1].

Tina Thompson, MVP 2000.
Katie Douglas, MVP 2006.
Sheryl Swoopes, MVP 2005.

Structure[modifier | modifier le code]

Chaque conférence est représentée par une équipe de 12 joueuses qui produisent les meilleures performances de la saison dans la ligue. Les titulaires sont choisies par les fans par courrier et internet. Les autres le sont par des personnalités de la ligue dont les entraîneurs et des médias. À l'issue du match, une Most Valuable Player (MVP) est désignée, choisie par un panel de membres des médias.

En décembre 2017, la WNBA annonce une modification des règles concernant les entraîneurs applicable en 2018. Les staffs seront ceux des franchises en tête de leur conférence deux semaines avant le All-Star Game. Précédemment, les choix étaient basés sur les résultats de la saison précédente[2].

Le WNBA All-Star Game 2005 eu lieu le 9 juillet à la Mohegan Sun Arena à Uncasville, Connecticut. Le match est alors le plus prolifique de l'histoire des All-Star Game, les deux équipes combinant un total de 221 points. À la fin de la rencontre, quand la victoire de l'Ouest est assurée, le match est devenu un concours de dunk virtuel. Après une tentative ratée de Deanna Nolan, Lisa Leslie réalise le premier dunk de l'histoire du WNBA All-Star Game. Sheryl Swoopes est nommée Most Valuable Player du match pour la première fois de sa carrière, une saison après s'être retirée du jeu. Elle partage son trophée avec son fils Jordan.

Le WNBA All-Star Game 2006 a eu lieu le 12 juillet dans la salle du Liberty de New York, le Madison Square Garden. La Conférence Est remporte pour la première fois la rencontre, 98-82.

En 2009, Sylvia Fowles réussit le deuxième dunk lors d'un All-Star Game[1].

L'édition 2014 établit un nouveau record de points inscrits (249) et est la première à aller en prolongations[3]. La rookie Shoni Schimmel est élue MVP en battant le record de points (29) et de paniers à trois points réussis (7). Brittney Griner réussit le troisième dunk lors d'un All-Star Game[1].

L'année suivante, le record de points est de nouveau battu par Maya Moore avec 30 points inscrits en 20 minutes[4]. Pour son dernier All-Star Game et un nouveau record de 10 sélections, Tamika Catchings inscrit 8 points pour surpasser la marque de Lisa Leslie et établir un nouveau record de points inscrits sur les All-Star Game avec 108 points[5].

Lors du WNBA All-Star Game 2018, Sue Bird est sélectionnée pour la onzième fois, ce qui constitue un record absolu[6]. Maya Moore (18 points dont 9 dans les dernières minutes, 8 rebonds et 6 passes décisives) est désignée meilleure joueuse de la rencontre, son troisième titre consécutif de MVP du WNBA All-Star Game. Seul Lisa Leslie a remporté trois fois cet honneur, mais pas de manière continue. Avec un total de 119 points en carrière, Maya Moore bat le record de points détenu jusque-là par Tamika Catchings [7].

Historique[modifier | modifier le code]

En 2004, le match ne se déroule pas sous le format habituel à cause de la participation des joueuses WNBA qui participent aux Jeux olympiques 2004. Cette même année, l'équipe américaine bat une sélection de All-Stars WNBA 74-58 au Radio City Music Hall. L'édition 2010 s'est également tenue sous le même format, la sélection américaine battant la sélection WNBA 99-72.

Après l'édition 2017, dernier affrontement entre conférences, les All-Stars de la Conférence Ouest mènent 10 victoires à 4 face à leurs homologues de la Conférence Est.

Date Score Ville hôte Salle MVP Entraîneur Conférence Ouest Entraîneur Conférence Est
1999 (1er) Ouest 79 – Est 61 New York Madison Square Garden Drapeau : États-Unis Lisa Leslie Drapeau : États-Unis Van Chancellor Drapeau : États-Unis Linda Hill-MacDonald
2000 (2e) Ouest 73 – Est 61 Phoenix America West Arena Drapeau : États-Unis Tina Thompson Drapeau : États-Unis Van Chancellor Drapeau : États-Unis Richie Adubato
2001 (3e) Ouest 80 – Est 72 Orlando TD Waterhouse Centre Drapeau : États-Unis Lisa Leslie (2) Drapeau : États-Unis Van Chancellor Drapeau : États-Unis Richie Adubato
2002 (4e) Ouest 81 – Est 76 Washington MCI Center Drapeau : États-Unis Lisa Leslie (3) Drapeau : États-Unis Michael Cooper Drapeau : États-Unis Anne Donovan
2003 (5e) Ouest 84 – Est 75 New York Madison Square Garden Drapeau : États-Unis Nikki Teasley Drapeau : États-Unis Michael Cooper Drapeau : États-Unis Richie Adubato
2004 USA 74 – WNBA 58 New York Radio City Music Hall Drapeau : États-Unis Yolanda Griffith Drapeau : États-Unis Van Chancellor (USA) Drapeau : États-Unis Bill Laimbeer (WNBA)
2005 (6e) Ouest 122 – Est 99 Uncasville Mohegan Sun Arena Drapeau : États-Unis Sheryl Swoopes Drapeau : États-Unis Anne Donovan Drapeau : États-Unis Mike Thibault
2006 (7e) Ouest 82 - Est 98 New York Madison Square Garden Drapeau : États-Unis Katie Douglas Drapeau : États-Unis John Whisenant Drapeau : États-Unis Mike Thibault
2007 (8e) Ouest 99 - Est 103 Washington Verizon Center Drapeau : États-Unis Cheryl Ford Drapeau : États-Unis Jenny Boucek Drapeau : États-Unis Bill Laimbeer
2008 Pas de All-Star Game à cause des Jeux olympiques de Pékin
2009 (9e) Ouest 130 – Est 118 Uncasville Mohegan Sun Arena Drapeau : États-Unis Swin Cash Drapeau : États-Unis Dan Hughes Drapeau : États-Unis Lin Dunn
2010 USA 99 – WNBA 72 Uncasville Mohegan Sun Arena Drapeau : États-Unis Sylvia Fowles Drapeau : États-Unis Geno Auriemma (USA) Drapeau : États-Unis Brian Agler (WNBA)
2011 (10e) Ouest 113 - Est 118 San Antonio AT&T Center Drapeau : États-Unis Swin Cash (2) Drapeau : États-Unis Brian Agler Drapeau : États-Unis Marynell Meadors
2012 Pas de All-Star Game à cause des Jeux olympiques de Londres
2013 (11e) Ouest 102 – Est 98 Uncasville Mohegan Sun Arena Drapeau : États-Unis Candace Parker Drapeau : États-Unis Cheryl Reeve Drapeau : États-Unis Lin Dunn
2014 (12e) Ouest 124 – Est 125 (OT)[1] Phoenix US Airways Center Drapeau : États-Unis Shoni Schimmel Drapeau : États-Unis Cheryl Reeve Drapeau : États-Unis Michael Cooper
2015 (13e) Ouest 117 – Est 112[4] Uncasville Mohegan Sun Arena Drapeau : États-Unis Maya Moore Drapeau : Australie Sandy Brondello Drapeau : États-Unis Pokey Chatman
2016 Pas de All-Star Game à cause des Jeux olympiques de Rio
2017 (14e) Ouest 130 – Est 121[8] Seattle KeyArena Drapeau : États-Unis Maya Moore (2) Drapeau : États-Unis Cheryl Reeve Drapeau : États-Unis Curt Miller

Depuis 2018, une nouvelle formule est instaurée. Les joueuses jouent dans deux équipes sans égard pour leur conférence d'origine. La sélection des 22 All-Stars est faite par un vote (40 % pour les fans, 20 % pour les joueuses, 20 % pour les entraîneurs, 20 % pour les médias). Les deux joueuses les plus plébiscitées sont nommées capitaine d'une sélection et elles choisissent leurs coéquipières parmi la sélection des 22 joueuses, sans égard pour leur conférence. La sélection de la joueuse la plus populaire est dirigée par l'entraîneur avec le meilleur bilan deux semaines avant la rencontre et l'autre sélection sera dirigée par l'entraîneur avec le deuxième meilleur bilan[9], Dan Hughes, (Storm, 15-6, 71,4 %) est désigné pour diriger l'équipe de la joueuse qui aura reçu le plus de votes et Sandy Brondello (Mercury) l'autre équipe[10].

Date Score Ville hôte Salle MVP Entraîneur 1 Entraîneur 2
2018 (15e) Parker 119 - 112 Delle Donne Minneapolis Target Center Drapeau : États-Unis Maya Moore[7] (3) Drapeau : Australie Sandy Brondello Drapeau : États-Unis Dan Hughes
2019 (16e) Las Vegas Mandalay Bay Resort

Diffusion télévisée[modifier | modifier le code]

Le WNBA All-Star Game 2015 est diffusé sur ABC, il obtient une audience supérieure de 23 % à l'édition précédente sur ESPN avec 583 000 téléspectateurs, dont un pic à 671 000[11].

La rencontre a été retransmise par ABC (2005, 2007-2013, 2015, 2016, 2018), ESPN (1999, 2001-2003, 2006, 2014) ou NBC (2000)[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Bob Baum, « Schimmel's 29 leads East over West 125-124 in OT », WNBA, (consulté le 20 juillet 2014)
  2. (en) « WNBA Announces Rules Changes For 2018 Season », wnba.com, (consulté le 8 décembre 2017)
  3. Scott Polacek, « WNBA All-Star Game 2014: Complete Recap and Highlights », /bleacherreport.com, (consulté le 20 juillet 2014)
  4. a et b (en) « West 117 -112 East », WNBA, (consulté le 25 juillet 2015)
  5. (en) David Siegel, « Tamika Catchings looks back at an All-Star career and a future full of hope », hoopfeed.com, (consulté le 26 juillet 2015)
  6. (en) « 2018 WNBA All-Stars Announced; Elena Delle Donne, Candace Parker To Serve As Player-Captains », wnba.com, (consulté le 18 juillet 2018)
  7. a et b (en) Brian Martin, « Moore Adds Another All-Star MVP Award To Her Collection », sur wnba.com, (consulté le 29 juillet 2018)
  8. (en) « West Defeats East, 130-121 In Verizon All-Star Game 2017 », wnba.com, (consulté le 23 juillet 2017)
  9. (en) « WNBA Announces New All-Star Game Format », wnba.com, (consulté le 6 juin 2018)
  10. (en) « Seattle’s Hughes, Phoenix’s Brondello Earn Spots as Head Coaches for Verizon WNBA All-Star 2018 », wnba.com, (consulté le 29 juillet 2018)
  11. a et b (en) C; Coward, « All-Star game viewership increases by double-digit percentage compared to 2014 broadcast on ESPN », hoopfeed.com, (consulté le 30 juillet 2015)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]