Brian Agler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brian Agler
Image illustrative de l'article Brian Agler
Brian Agler en 2016
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (59 ans)
Situation en club
Club actuel Storm de Seattle
Carrière universitaire ou amateur
1976-1980 Université Wittenberg
Saison Club
Carrière d’entraîneur
1996-1998
1999-2002
2008-2014
2015-
Quest de Columbus
Lynx du Minnesota
Storm de Seattle
Sparks de Los Angeles

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Brian Agler est un entraîneur américain de basket-ball né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu de l'Université Wittenberg dans l'Ohio, il participe comme meneur à la victoire des Tigers en Division III NCAA en 1997. Il est diplômé en 1980. De 1984-88, Agler dirige le Junior College de Northeast Oklahoma A&M (124v-42d, 74,7 %). En 1985-86, NEO A&M est classé second JuCo du pays un bilan de 30v-2d[1].

Entre 1988 et 1993, Agler prend la direction de l'équipe féminine de l'Université du Missouri à Kansas City pour 85v-54d, menant Kangaroos d'un bilan de 9v-16d en 1988-89 à quatre saisons avec 17 ou plus. De 1990 à 1993, UMKC est trois fois meilleure défense du pays, ne concédant en moyenne que 51,8 points aux adversaires. De 1993 à 1996, il dirige l'équipe féminin de l'Université d'État du Kansas[1].

En tant qu'entraîneur du Quest de Columbus en American Basketball League, Agler obtient 82 victoires pour 22 défaites et remporte deux fois le championnat ABL. En 1997, il est nommé entraîneur de l'année.

Après la liquidation de l'ABL fin 1998, Agler rejoint la WNBA et prend la direction du Lynx du Minnesota, où il obtient 48 victoires pour 67 défaites de 1999 à 2002. Il devient ensuite assistant coach du Mercury de Phoenix en 2004, puis aux Silver Stars de San Antonio de 2005 à 2007.

Le Storm de Seattle le nomme entraîneur principal le , pour succéder à Anne Donovan. Il le dirige dans le gain de leur second titre en 2010[2]. Il est nommé meilleur entraîneur de la saison WNBA 2010[3].

Non qualifié pour les play-offs de la saison WNBA 2014, Agler cède sa place au Storm à Jenny Boucek pour rejoindre les Sparks de Los Angeles[4]. Les Sparks remportent le titre de champion de la saison WNBA 2016[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Brian Agler », WNBA (consulté le 29 décembre 2010)
  2. (en) « Second title even sweeter for Storm », ESPN, (consulté le 17 septembre 2010)
  3. « WNBA Coach of Year », WNBA (consulté le 29 décembre 2010)
  4. Josh Zavadil, « What Were the Biggest Moves of the WNBA Offseason? », WNBA (consulté le 30 avril 2015)
  5. a et b (en) Jack Maloney, « Candace Parker, At Long Last, A WNBA Champion », wnba.com, (consulté le 23 octobre 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]