Wavestone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Solucom)
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Le ton de cet article ou de cette section est trop promotionnel ou publicitaire. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Modifiez l'article pour adopter un ton neutre (aide quant au style) ou discutez-en.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Wavestone
logo de Wavestone
Création 1990
Forme juridique société anonyme
Siège social Drapeau de France Paris La Défense (France)
Direction Pascal Imbert, président du Directoire
Activité Conseil en management et système d'information
Effectif 1 514 (mars 2015)
Site web www.wavestone-advisors.com/
Chiffre d’affaires 163,1 M€ (2014/2015)
en augmentation
Résultat net 12,6 M€ (2014/2015)
en augmentation

Wavestone est un cabinet de conseil en management et en système d’information auprès de clients grands comptes.

Domaines d'activités[modifier | modifier le code]

Le cabinet est construit autour de six « practices », c'est-à-dire les offres, du plus proche de la Direction Générale au plus proche de la Direction des Systèmes d'Information :

  • Business transformation - Énergie Transports Telcos
  • Business Transformation - Banque Assurance
  • Excellence opérationnelle et IT
  • Innovation digitale
  • Architecture des systèmes d'information
  • Risk management et sécurité de l'information.

Depuis septembre 2013, Solucom dispose d'un centre de détection et de réaction aux attaques informatiques, le CERT-Solucom.

Historique[modifier | modifier le code]

Pascal Imbert au salon Actionaria
  • 1990 : Création de la société Solucom. Les fondateurs étaient Michel Dancoisne[1], alors directeur de l'ingénierie réseaux à la société Télésystèmes (une filiale de France Télécom) et Pascal Imbert[2], alors directeur d'une filiale de Télésystèmes spécialisée dans le petit matériel pour réseaux.
  • Mars 2001 : rapprochement avec la société Idesys pour donner naissance à un Groupe de conseil technologique en France,
  • Septembre 2001 : rapprochement avec la société Arcome.
  • 6 décembre 2004 : le Groupe s'installe à la tour Franklin à La Défense. C'est une étape importante dans le développement du Groupe qui permet de rassembler les trois sociétés (Solucom, Idesys, Arcome) sur un même site et de se rapprocher des principaux sièges sociaux de leurs clients situés en général à La Défense.
  • Septembre 2005 : acquisition de la société Dreamsoft. Grâce à cette acquisition, le 'Groupe Solucom change de dimension sur le segment du conseil en architectures logicielles / SOA, notamment sur les prestations à très forte valeur ajoutée comme l’urbanisation du système d'information.
  • 15 novembre 2005 : prix Small Caps aux premiers Trophées Midcaps.
  • Décembre 2005 : le groupe lance le concours Solucommunity qui vise à récompenser 5 projets réalisés par des associations étudiantes de 24 grandes écoles d'ingénieurs et de commerce. La première édition a décerné le premier prix à l'EDHEC.
  • 6 avril 2006 : prix Cristal 2005 de transparence de l’information financière.
  • 31 juillet 2006 : acquisition de New'Arch, société de conseil en architecture technique des systèmes d'information
  • 8 novembre 2006 : acquisition de KLC (Kloetzer Laigle Consultants), société de conseil spécialisée dans la gouvernance et le sourcing des SI
  • 2 avril 2007 : acquisition de Vistali, société conseil en architecture SOA à dominante fonctionnelle.
  • 2 avril 2008 : acquisition de Cosmosbay~Vectis, société indépendante de conseil en management et système d'information (SI). Elle est spécialisée dans le conseil en stratégie marketing, et les portails.
  • 16 septembre 2008 : obtention par Solucom de la certification ISO/IEC 27001:2005 sur le périmètre des prestations d'audits de sécurité de l'information
  • 1er avril 2009 : le cabinet unifie sa communication autour de la seule marque Solucom. Le cabinet est redécoupé en six practices.
  • 8 septembre 2009 : fusion des deux entités Dreamsoft et Vistali pour former une entité nommée SolucomDV dont le cœur de métier est l'architecture orientée service. La nouvelle entité est capable d'appréhender les aspects les plus techniques aux aspects les plus fonctionnels, jusqu'à l'urbanisation SI.
  • 18 novembre 2011 : lors du salon Actionaria, Pascal Imbert annonce son « plan stratégique pour devenir le premier cabinet de conseil indépendant sur le marché français d’ici 2015 ». Il précise que le taux d’activité des consultants de Solucom est compris entre 82 à 84 % et que son taux journalier moyen de facturation est de 700 € par jour.
  • Avril 2012 : acquisition des sociétés Eveho et Alturia consulting, cabinets de conseil spécialisés dans le secteur de l'assurance
  • Octobre 2012 : acquisition de Stance Partners
  • Décembre 2013 : acquisition de Lumens-consultants
  • Janvier 2014 : acquisition de Trend Consultants
  • Octobre 2014 : acquisition d'AudisoftOxéa [3]
  • Février 2015 : Acquisition de Hudson & Yorke, cabinet de conseil basé à Londres et spécialisé dans le conseil stratégique en matière de technologies de l’information et de la communication.
  • Avril 2015 : Acquisition d'Hapsis
  • Juillet 2015 : Acquisition d'Arthus Technologies, cabinet de conseil basé à Genève et spécialisé dans les technologies de l’information et de la communication.
  • Octobre 2015 : Ouverture d’un bureau à Bruxelles.

Wavestone[modifier | modifier le code]

En novembre 2015, Solucom annonce racheter les activités de Kurt Salmon Europe à la holding propriétaire, Management Consulting Group. Le rachat se fait en liquidités avec recourt à l'endettement pour un prix de 0,8 fois le chiffre d'affaires. Seules les activités de Kurt Salmon France, Suisse, Belgique, Luxembourg, Maroc ainsi que des activités de conseil aux services financiers et de conseil aux DSI aux États-Unis sont concernées[4]. Ce rachat est finalisé en janvier 2016[5]. La nouvelle entité formée s'appelle de manière temporaire OneFirm.

En juillet 2016, le nouveau nom de la nouvelle entité est dévoilé : Wavestone[6].

Données financières[modifier | modifier le code]

Données financières en millions d'euros
Années 2005/06 2006/07 2007/08 2008/09 2009/10 2010/11 2011/12 2012/13 2013/14 2014/15
Chiffre d'affaires 38,7 52 73 101,9 103,4 108 108,1 130,5 141,6 163,1
Résultat net 3,2 4,6 6,2 7,0 3,3 6,9 7,0 10,3 10,9 12,6

Données boursières[modifier | modifier le code]

Solucom est coté sur NYSE Euronext Paris - Compartiment C, ainsi que sur l'indice SBF 250.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Dancoisne fut le premier PDG de la société. Il est ingénieur diplômé ISEN.
  2. Pascal Imbert est ingénieur diplômé de l'École Polytechnique (promotion entrée en 1977) et de TELECOM ParisTech (sorti en 1982)
  3. http://www.solucom.fr/communique_financier/solucom-et-trend-consultants-annoncent-leur-rapprochement-avec-lambition-de-prendre-une-position-de-1er-plan-dans-le-secteur-de-la-banque-de-detail/
  4. « Solucom étudie le rachat de Kurt Salmon en Europe », sur lemondeinformatique.fr,‎ (consulté le 9 juillet 2016).
  5. « Solucom: finalise le rachat de Kurt Salmon en Europe », sur boursorama.com,‎ (consulté le 9 juillet 2016)
  6. « Il faut désormais l’appeler Wavestone », sur lesechos.fr,‎ (consulté le 9 juillet 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]