Sd.Kfz. 7

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis SdKfz 7)

Sd.Kfz. 7 (Sonderkraftfahrzeug 7)
Image illustrative de l’article Sd.Kfz. 7
Sd.Kfz. 7 tractant un canon antiaérien (Afrique du Nord, ).
Caractéristiques générales
Équipage 1-12
Longueur 6,85 m
Largeur 2,35 m
Hauteur 2,62 m
Masse au combat 11,53 tonnes
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage 8 mm
Armement
Armement principal aucun pour le modèle de base # 2cm Flak 30 / Flak 38 / Flakvierling pour le Sdkfz 7/1 # 3.7cm Flak 36 / Flak 37 pour le Sdkfz 7/2
Mobilité
Moteur Maybach HL 62 6 cylindres.
Puissance 140 ch
Suspension Barres de torsion
Vitesse sur route 50 km/h
Puissance massique 12,14 ch/t
Autonomie 250 km (route) 120 km (tout-terrain)

Le Sd.Kfz. 7 (Sonderkraftfahrzeug 7) était une autochenille (halftrack en anglais) utilisée au cours de la Seconde Guerre mondiale par la Wehrmacht.

Le développement du Sd.Kfz. 7 remonte à une demande émise en 1934 pour la création d’un half-track de huit tonnes (7,87 tonnes). Le véhicule fit sa première apparition en 1938, et était destiné à servir essentiellement de tracteur pour le canon antiaérien Flak de 88 mm. Il pouvait transporter jusqu’à huit hommes et une importante quantité de matériel, ainsi que tracter jusqu’à huit tonnes. En général, il était équipé d’un treuil. Il fut généralement considéré comme très utile.

Il servit de base à la conception du Sd.Kfz. 251, et fut également aménagé comme plateforme antiaérienne (Sd.Kfz. 7/1 et Sd.Kfz. 7/2), et comme véhicule d’observation et de commandement pour les batteries de V2 (Vergeltungswaffe 2) (Feuerleitpanzer auf Zugkraftwagen 8t).

Il suscita l'intérêt des Britanniques, l'entreprise Vauxhall voulut en réaliser une copie : le Bedford BT6 Traclat (six prototypes terminés en 1945).

Modèles[modifier | modifier le code]

Sd.Kfz. 7
Autochenille Sd.Kfz. de base
Sd.Kfz. 7/1
Sd.Kfz. 7 armé d’un canon Flakvierling 38 L/112.5 de 20 mm (2-cm Flak 30/38/Flakvierling)
Sd.Kfz. 7/2
Sd.Kfz. 7 armé d’un canon Flak 36 ou Flak 37 L/98 de 37 mm.
Feuerleitpanzer auf Zugkraftwagen 8t
Poste d’observation et de commandement pour les lancements de fusées V2.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]