Sarcopterygii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sarcopterygii
Description de cette image, également commentée ci-après
De haut en bas et de gauche à droite, exemples de sarcoptérygiens : Guiyu oneiros, Cœlacanthe de l'Ouest de l'océan Indien, Dipneuste d'Australie et le tétrapodomorphe Panderichthys rhombolepis.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Infra-embr. Gnathostomata
Clade Euteleostomi

Classe ou Clade

Sarcopterygii
Romer, 1955

Taxons de rang inférieur

Les sarcoptérygiens (Sarcopterygii) forment un des deux taxons majeurs des vertébrés osseux comprenant quelques genres basaux (aujourd'hui éteints), les actinistiens (les cœlacanthes et leurs parents éteints) ainsi que les rhipidistiens (comprenant les dipneustes, les tétrapodes ainsi que les groupes apparentés aujourd'hui disparus). Ce groupe monophylétique comprend donc à la fois les poissons à nageoires charnues ou poissons à membres charnus et les tétrapodes, dont l'origine évolutive trouve ses prémices dans certains caractères dérivés communs des sarcoptérygiens.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Du grec ancien σάρξ, σαρκός, (sárx, sarcós, “chair”) + πτέρυξ (ptérux, “aile, nageoire”).

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Nageoires lobées et articulation monobasale. Chaque lobe est soutenu par un squelette interne d'os qui s'articulent entre eux puis avec une robuste ceinture pectorale ou pelvienne.
  • Joint intracrânial : fissure divisant le crâne en deux moitiés, antérieure et postérieure.
  • Muscles pouvant mouvoir les rayons osseux de la nageoire indépendamment les uns des autres.
  • Émail vrai sur les dents.
  • Cinquième et dernier arc branchial s'attachant ventralement sur l'avant-dernier.
  • Le groupe possède comme les poissons à nageoires rayonnées une mâchoire articulée (maxillaire), et les dents se couvrent d'émail.
  • Les nageoires paires évoluent vers une forme de membre : l'attache basale se réduit à un seul élément (fémur, omoplate et humérus), et des muscles permettent l'articulation indépendante des rayons (doigts).
  • Le poumon (vessie natatoire / sac à air) devient fonctionnel et muni d'alvéoles.

La dernière évolution du type est la naissance du cou : l'attache du membre antérieur (ceinture scapulaire) se détache de la tête, et les premières vertèbres cervicales se spécialisent pour permettre une articulation du cou.

Classification[modifier | modifier le code]

Liste des ordres actuels selon ITIS[1]:

Phylogénie[modifier | modifier le code]

Phylogénie des grands groupes actuels des Vertébrés d'après Betancur-R et al. (2017)[2] et Heimberg et al. (2010)[3] :

 Vertebrata 


 Cephalaspidomorphi (les lamproies)



 Myxini (les myxines)



 Gnathostomata 

 Chondrichthyes  (les poissons cartilagineux)



 Euteleostomi/Osteichthyes 

 Actinopterygii (les poissons à nageoires rayonnées)



 Sarcopterygii 
 Actinistia 

 Coelacanthi (les cœlacanthes)


 Dipnotetrapodomorpha 
 Dipnomorpha 

 Dipnoi (les dipneustes)


 Tetrapodomorpha 

 Tetrapoda (les tétrapodes)









Place des sarcoptérygiens[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Integrated Taxonomic Information System (ITIS), www.itis.gov, CC0 https://doi.org/10.5066/F7KH0KBK, consulté le 4 mars 2019
  2. Ricardo Betancur-R, Edward O. Wiley, Gloria Arratia, Arturo Acero, Nicolas Bailly, Masaki Miya, Guillaume Lecointre et Guillermo Ortí, « Phylogenetic classification of bony fishes », BMC Evolutionary Biology, vol. 17, no 1,‎ , p. 162 (PMID 28683774, PMCID 5501477, DOI 10.1186/s12862-017-0958-3)
  3. (en) Alysha M. Heimberg, Richard Cowper-Sal·lari, Marie Sémon, Philip C. J. Donoghue et Kevin J. Peterson, « MicroRNAs reveal the interrelationships of hagfish, lampreys and gnathostomes and the nature of the ancestral vertebrate », Proc. Natl. Acad. Sci., vol. 107, no 45,‎ (lire en ligne [PDF])