Crocodylidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Crocodilidés (Crocodylidae) sont une famille de crocodiliens. Elle a été créée par Georges Cuvier en 1807. Cette famille regroupe comme espèces actuelles les crocodiles (Crocodylinae) et le Faux-gavial de Malaisie (Tomistominae). Toutefois des analyses génétiques récentes incluent les tomistominés dans la famille des gavialidés[1]

Répartition[modifier | modifier le code]

Distribution des espèces actuelles de crocodilidés

Les espèces de cette famille se rencontrent en Afrique, en Amérique tropicale, en Asie du Sud, en Asie du Sud-Est et en Océanie.

Systematique[modifier | modifier le code]

et les genres fossiles basaux, d'après Fossilworks Paleobiology Database (2014)[2]:

(Le genre de crocodile Osteolaemus et les genres fossiles basaux cités sont parfois regroupés au sein de la sous-famille des Osteolaeminae.)

Phylogénie[modifier | modifier le code]

Cladogramme simplifié possible d'après C. A. Brochu and G. W. Storrs (2012)[3] :

 Crocodylidae 
 Tomistominae 

Tomistoma




Mekosuchinae



 Osteolaeminae 

Osteolaemus


 Crocodylinae 

Mecistops



Crocodylus






Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot vient du latin crocodilus, mot venant lui-même du grec krokodilos qui désigne les lézards. Hérodote explique que le mot krokodilos était donné par les Ioniens aux lézards des murailles et par analogie a été donné aux crocodiles vivant dans le Nil.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Cuvier, 1807 : Sur les différentes espèces de crocodiles vivants et sur leurs caractères distinctifs. Annales du Muséum National d'Histoire Naturelle, vol. 10, p. 8-86 (texte intégral).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Willis, McAliley, Neeley & Densmore, 2007 : Evidence for placing the false gharial (Tomistoma schlegelii) into the family Gavialidae: Inferences from nuclear gene sequences. Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 43, n. 3, p. 787-794.
  2. Fossilworks Paleobiology Database, consulté le 2014
  3. C. A. Brochu et G. W. Storrs, « A giant crocodile from the Plio-Pleistocene of Kenya, the phylogenetic relationships of Neogene African crocodylines, and the antiquity of Crocodylus in Africa », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 32, no 3,‎ , p. 587 (DOI 10.1080/02724634.2012.652324)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :