Actinistia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Actinistia, (actinistiens en français), regroupent essentiellement des espèces fossiles de poissons sarcoptérygiens, du groupe (paraphylétique) des crossoptérygiens. Ce groupe ne compte que deux espèces vivantes, des cœlacanthes du genre Latimeria.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Du grec « actis » : rayon et « ichtys » : poisson.

Description[modifier | modifier le code]

Ils sont caractérisés par un squelette interne des membres monobasaux (un seul élément s'attache aux ceintures) et de l'émail vrai sur les dents. Chez le cœlacanthe, la vessie gazeuse forme un poumon dégénéré rempli de graisse. Les nageoires pédonculées sont utilisées comme des échasses, pour le soulever du fond.

Classification phylogénétique[modifier | modifier le code]

Le cladogramme des Actinistia ci-dessous est établi à partir de plusieurs publications[1],[2],[3],[4],[5] :

Dessins à des échelles différentes de divers actinistiens :
A, Miguashaia bureaui, Shultze, 1973, Dévonien supérieur (Frasnien), Migausha, Québec ;
B, Diplocercides heiligostockiensis, Jessen (1966), Dévonien supérieur (Frasnien), Bergisch-Gladbach, Allemagne ;
C, Serenicthys kowiensis Gess, 2015, Dévonien supérieur (Famennien), Grahamstown, Afrique du Sud ;
D, Allenypterus montanus Melton, 1969, Carbonifère inférieur (Namurien), Montana, États-Unis ;
E, Rhabdodema elegans, (Newberry, 1856), Carbonifère supérieur (Westphalien), Ohio, États-Unis ;
F, Latimeria chalumnae Smith 1939, Actuel, côte orientale de l'Afrique.

Rhipidistia


Actinistia
Miguashaiidae

Gavinia



Miguashaia




Diplocercidae

Dictyonosteus



Diplocercides



Hadronectoridae

Hadronector





Allenypterus



Holopterygius





Lochmocercus




Polyosteorhynchus



Rhabdodermatidae

Rhabdoderma



Caridosuctor



Synaptolus





Sassenia




Coelacanthidae

Axelia



Coelacanthus



Wimania



Ticinepomis



Laugiidae

Coccoderma



Laugia



Trachymetopon






Spermatodus



Coelacanthiformes












Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) A. J. Wendruff et M. V. H. Wilson, « A fork-tailed coelacanth, Rebellatrix divaricerca, gen. et sp. nov. (Actinistia, Rebellatricidae, fam. nov.), from the Lower Triassic of Western Canada », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 32, no 3,‎ , p. 499–511 (DOI 10.1080/02724634.2012.657317)
  2. (en) Gallo, V., M.S.S. de Carvalho, & H.R.S. Santos, « New occurrence of †Mawsoniidae (Sarcopterygii, Actinistia) in the Morro do Chaves Formation, Lower Cretaceous of the Sergipe-Alagoas Basin, Northeastern Brazil », Boletim do Museu Paraense Emílio Goeldi, vol. 5, no 2,‎ , p. 195–205
  3. (en) Long, J. A., The rise of fishes: 500 million years of evolution, Baltimore, Johns Hopkins University Press,‎
  4. (en) Cloutier, R. & Ahlberg, P. E., Morphology, characters, and the interrelationships of basal sarcopterygians,‎ , 445–479 p.
  5. (en) Clément, G., « A new coelacanth (Actinistia, Sarcopterygii) from the Jurassic of France, and the question of the closest relative fossil to Latimeria », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 25, no 3,‎ , p. 481–491 (DOI 10.1671/0272-4634(2005)025[0481:ancasf]2.0.co;2)

Voir aussi[modifier | modifier le code]