Samsung Galaxy Fold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Samsung Galaxy Fold
Samsung Galaxy Fold
Image illustrative de l’article Samsung Galaxy Fold
Face dépliée du Galaxy Fold
Fabricant Samsung Electronics
Présentation
Commercialisation
Fin de production
Fonctions
Écran Dynamique AMOLED
7,3 pouces (18,54 cm)
Écran externe Super AMOLED
4,6 pouces (11,68 cm)
Appareil photo Capteurs principaux :
12 Mpx grand angle
12 Mpx téléphoto x2
16 Mpx ultra-grand angle

Capteurs selfie internes :
10 Mpx selfie
Mpx capteur de profondeur

Capteur selfie externe :
10 Mpx selfie
Géolocalisation GPS (A-GPS), Glonass, Beidou, Galileo, QZSS
Caractéristiques
SoC Qualcomm Snapdragon 855
Mémoire vive 12 Go LPDDR4X
Espace de stockage 512 Go UFS 3.0
Carte mémoire Non
Système d'exploitation Original : Android 9.0 Pie avec One UI 1.1
Actuel : Android 12 avec One UI 4.1.1
Connectivité Prise USB Type-C
Réseaux 2G, 3G, 4G
Capteurs Accéléromètre
Baromètre
Gyroscope
Capteur de pression
Capteur d'empreintes digitales
Capteur à effet Hall
Capteur géomagnétique
Capteur de proximité
Capteur de luminosité
Batterie 4 380 mAh
Mesures
Dimensions Déplié :
Hauteur : 160,9 mm
Largeur : 117,9 mm
Épaisseur : 7,6 mm


Plié :
Hauteur : 160,9 mm
Largeur : 62,8 mm
Épaisseur : 15,7 à 17,1 mm

Masse 276 g

Le Samsung Galaxy Fold est un smartphone pliant sous Android produit et vendu par Samsung Electronics. Il s'agit du premier smartphone pliant de la marque, et premier appareil de la gamme Galaxy Z. Il a en effet la particularité de se plier à la manière d'un livre afin de faire rentrer son écran de 7,3 pouces dans une poche.

Le smartphone est présenté aux côtés des Samsung Galaxy S10 le à San Francisco, quelques jours avant le Mobile World Congress. La présentation est également diffusée en direct sur Internet et sur l'application mobile téléchargeable sur le Galaxy Store.

Histoire[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Depuis la présentation d'un écran Samsung flexible au CES 2011[1], de nombreuses rumeurs sont alimentées à propos des futurs smartphones pliables[2]. Plusieurs brevets sont par la suite déposés, et donnent une idée de l'avancement du projet.

Lancement[modifier | modifier le code]

Ce n'est que le que le produit est montré pour la première fois lors de la Samsung Developer Conference[3] afin d'expliquer aux développeurs les enjeux et possibilités offertes par les smartphones pliables. Durant le CES 2019, certains journalistes sont invités à un évènement privé, où ils peuvent prendre en main le téléphone, mais leurs avis sont mis sous embargo[4].

Le smartphone est présenté au grand-public le [5], lors de la conférence annuelle dédiée aux Galaxy S. Sa sortie était prévue le aux États-Unis et le en France[6], mais après de nombreux problèmes rencontrés par les testeurs, Samsung décide de reporter la commercialisation[7].

Une nouvelle version du smartphone est présentée lors de l'IFA 2019. Elle possède un écran plus résistant et une charnière renforcée. Le téléphone est finalement lancé dans le monde le au prix de 2 020 , en édition limitée[8].

Il est retiré des ventes le [9]. Son successeur, le Galaxy Z Fold 2, est présenté le [10].

Réception[modifier | modifier le code]

Première version[modifier | modifier le code]

Les réactions à l'annonce du smartphone se font nombreuses et différentes[11].

Le public critique surtout le prix qu'il juge beaucoup trop élevé, surtout pour une première version.

À l'inverse, la presse se montre plus admirative de l'innovation, consciente qu'elle n'est pas encore destinée au grand-public. Le quotidien The Guardian admet par exemple que « Le Fold promet d'être la prochaine étape dans l'évolution des smartphones »[12].

Problèmes[modifier | modifier le code]

Le , quelques jours après l'ouverture des précommandes, plusieurs médias, dont The Verge, CNBC et Bloomberg[13], rapportent que l'écran de leur smartphone a cessé de fonctionner, après seulement une journée d'utilisation[14].

Le youtubeur Marques Brownlee constate le même problème après avoir retiré un film protecteur en plastique qu'il croyait optionnel[15].

De nombreuses critiques sont émises, questionnant notamment la fragilité du produit[16]. Dans un communiqué, Samsung explique avoir pris conscience du problème et demande de ne pas retirer la couche en plastique[17]. Le , la marque annonce le report du smartphone, afin de l'améliorer et le rendre plus résistant[18].

Version finale[modifier | modifier le code]

Le smartphone, dans sa version revue, est très bien reçu par la presse. Anshel Sag du magazine Forbes écrit que l'appareil est de loin le plus impressionnant qu'il ait utilisé. Il salue notamment le grand écran et les possibilités qu'il offre pour l'utilisation de plusieurs applications en même temps[19].

Eric Zeman du site androidauthority.com conclut que le smartphone est un pas en avant vers le futur[20].

Ventes[modifier | modifier le code]

L'objectif de ventes initial était d'un million d'unités. En , Young Sohn, président de Samsung Electronics, annonce avoir atteint cet objectif, mais cette affirmation est rapidement démentie[21].

Koh Dong-jin, président de la division mobile de Samsung, admet finalement lors d'une interview au CES 2020 que le smartphone s'est vendu entre 400 000 et 500 000 exemplaires durant ses trois mois et demi de commercialisation[22], ce qui représente un chiffre d'affaires de presque un milliard de dollars[23].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Écran[modifier | modifier le code]

Le Galaxy Fold est le premier appareil Samsung équipé d'un écran pliable, appelé "Infinity Flex", et conçu par la filiale Samsung Display du Groupe Samsung.

Il s'agit du premier smartphone commercialisé massivement disposant d'un écran pOLED (plastic OLED) flexible pouvant se replier sur lui-même. Cette technologie permet de faire rentrer l'écran de 7,3 pouces dans une poche, une fois replié[24]. Dans sa version corrigée, l'écran est renforcé avec un film plastique le protégeant. D'après des tests internes, il pourrait résister à 200 000 ouvertures[25]. Il est constitué d'une dalle 60 Hz de 1536×2152 pixels[26].

Une fois le smartphone replié, un second écran AMOLED de 4,6 pouces (11,68 cm) peut être utilisé pour des effectuer des actions rapides.

D'après des sources internes, il aurait fallu six années à Samsung et 130 millions de dollars d'investissement pour penser et concevoir entièrement ce produit, les principaux défis étant de proposer une charnière qui permette une ouverture et une fermeture aussi naturelle qu'avec un livre, et un écran capable de se tordre[27].

Appareil photo[modifier | modifier le code]

Le Galaxy Fold dispose de six appareils photographique numérique (APN) au total.

Les trois capteurs principaux, les mêmes que sur le Galaxy S10[28], se trouvent à l'arrière du smartphone. Ils sont constitués d'un objectif ultra-grand angle (123°) de 16 Mpx, d'un objectif grand angle de 12 Mpx et d'un objectif téléphoto de 12 Mpx pour un zoom optique x2[29].

En façade, deux capteurs selfie se trouvent sur le grand écran, logés dans une encoche. Un autre capteur selfie à l'avant permet de prendre des appels vidéo avec le smartphone fermé.

Globalement, le site gsmarena.com constate une très bonne qualité photo avec une plage dynamique large, y compris en situation de faible luminosité[30].

Connectivité[modifier | modifier le code]

La prise jack est supprimée pour la première fois sur un flagship Samsung, mais des écouteurs sans-fil, les Galaxy Buds, sont fournis gratuitement[31]. Il n'y a pas non plus de port pour carte microSD.

Le smartphone se charge avec un port USB Type-C, compatible charge rapide, ou avec la charge sans-fil. Il est aussi équipé de la charge sans-fil inversée, pour recharger des écouteurs en les posant sur le dos du téléphone, par exemple[32].

Processeur, mémoire et batterie[modifier | modifier le code]

Contrairement aux Galaxy S10, le Galaxy Fold est équipé dans le monde entier d'un processeur octo-core Qualcomm Snapdragon 855 gravé en 7 nm. Il est disponible dans une unique version avec 12 Go de mémoire et 512 Go de stockage, non extensible[33] et compatible uniquement 4G+. La 5G est quant à elle seulement disponible en Chine sur une version améliorée nommée Samsung W20 5G[34].

Le Galaxy Fold possède deux batteries, une de chaque côté de la charnière, pour une capacité totale de 4 380 mAh. Elles permettent 10 heures d'utilisation du smartphone sur le grand écran, contre onze pour le Galaxy Note 10+, d'après le test de Tom's Guide[35]. Il est cependant possible d'utiliser le petit écran en façade pour réduire la consommation de batterie.

Logiciel[modifier | modifier le code]

Du point de vue logiciel, le smartphone tourne sur Android, avec la surcouche Samsung One UI. Des optimisations ont été réalisées sur l'appareil pour prendre en compte ce nouveau design et les deux écrans. Il est possible par exemple de réaliser du multi-tâche avec trois applications ouvertes et affichées en même temps. Il y a cependant quelques applications non compatibles.

Lors de l'ouverture du smartphone, les éléments affichés sur l'écran externe apparaissent automatiquement sur le grand écran, et sont redimensionnés. Samsung appelle cela la "continuité des applications".

Samsung aurait travaillé avec Google pour optimiser les applications sur ce type d'écran. Désormais, les interfaces visuelles des applications peuvent se moduler à la grandeur et au format de l'écran.

En 2020, Samsung apporte certaines des nouveautés du Galaxy Z Flip et du Galaxy Z Fold 2 grâce à une mise à jour. Parmi ces ajouts, le flex mode permet d'optimiser l'aspect de certaines applications comme l'appareil photo, les notes ou YouTube en fonction de l'ouverture du téléphone. Ainsi, si le téléphone est à moitié ouvert sur l'application Samsung Notes, la partie supérieure de l'écran affiche le texte, et la partie inférieure le clavier, à la manière d'un ordinateur. Le dual preview permet d'afficher un retour d'image sur les deux écrans du téléphone, lors de la prise d'une photo. Le sujet peut alors se voir, comme dans un miroir tandis que le photographe tient le téléphone[36].

Problèmes[modifier | modifier le code]

Fragilité de l'écran[modifier | modifier le code]

Dans sa première version, l'écran du Galaxy Fold se montrait extrêmement fragile. Plusieurs testeurs l'ont en effet cassé après avoir enlevé un film en plastique qu'ils croyaient retirable. Des tests indépendants ont aussi montré que le téléphone rencontrait des problèmes d'affichage après seulement 18 000 pliures, bien loin des 200 000 mis en avant par la marque[37].

L'écran interne, du fait de sa conception en plastique se raye facilement, et peut être déformé avec des ongles. L'espace entre les deux parties du smartphone permet, lorsqu'il est refermé, aux poussières de s'infiltrer et de rayer l'écran.

Un autre test a montré que le smartphone devenait inutilisable après une unique chute, même protégé par la coque fournie gratuitement avec. Le média spécialisé dans le démontage de smartphones iFixit a mis en avant plusieurs problèmes de conception qui pourraient être responsables de cette fragilité[38].

Dans sa version finale, Samsung assure avoir renforcé la structure du smartphone. La marque annonce aussi que l'écran peut être réparé gratuitement durant la période de garantie de 1 an[39].

Bugs des applications[modifier | modifier le code]

Entre le moment où l'appareil a été montré pour la première fois aux développeurs et sa date de commercialisation, de nombreuses applications n'ont pas eu le temps de se mettre à jour pour supporter les écrans pliables, ou n'y ont pas vu d'intérêt. Ainsi, certains programmes se ferment lors du passage d'un écran à un autre, ou d'autres ne supportent pas le ratio du grand-écran. C'est par exemple le cas d'Instagram[40].

Samsung a mis en place un certain nombre de paramètres pour forcer la compatibilité, mais ils ont pour conséquences de créer de grosses bordures noires de chaque côté de l'application. La marque s'est aussi associée avec Google afin d'établir des standards à suivre pour les applications Android destinées aux smartphones pliables[41].

Charnière[modifier | modifier le code]

Plusieurs tests révèlent que du sable et des poussières peuvent rentrer dans la charnière, provoquant alors un bruit de crissement lors de l'ouverture. Dans la version revue du smartphone, Samsung annonce avoir ajouté des brosses filtrant les particules[42].

D'autres médias critiquent le fait que la charnière peut difficilement s'ouvrir en position intermédiaire, et oppose trop de résistance lors de l'ouverture à une main.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Samsung: Flexible Displays Coming to Smartphones This Year », sur Android Authority, (consulté le )
  2. (en) Gordon Gottsegen, « Samsung thinks foldable phones are the new flip phones », sur CNET (consulté le )
  3. (en) Tom Warren, « This is Samsung’s foldable smartphone », sur The Verge, (consulté le )
  4. Jules, « Galaxy Fold : Absent du CES 2019, le smartphone pliable de Samsung donne quand même des nouvelles », sur Journal du Geek, (consulté le )
  5. Le Point magazine, « Galaxy Fold : Samsung se lance sur le marché du smartphone pliable », sur Le Point, (consulté le )
  6. Omar Belkaab, « Samsung Galaxy Fold officialisé : design, fiche technique, prix et date de sortie du smartphone pliable », sur Frandroid, (consulté le )
  7. Julien Lausson, « Galaxy Fold : Samsung reporte « indéfiniment » la sortie de son smartphone pliable », sur Numerama, (consulté le )
  8. Omar Belkaab, « On a pris en main le Samsung Galaxy Fold : imperfections gommées et résultat prometteur », sur Frandroid, (consulté le )
  9. Florian Bayard, « Le Galaxy Fold sera commercialisé jusqu'à fin 2019 uniquement, c'est officiel », sur PhonAndroid, (consulté le )
  10. Pierre le Goupil, « Galaxy Z Fold 2 : Samsung va présenter son smartphone pliable le 1er septembre », sur PhonAndroid, (consulté le )
  11. (en-GB) « Galaxy Fold: The internet reacts to Samsung's flexible phone », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. (en-GB) Samuel Gibbs, « Galaxy Fold: Samsung unveils hi-tech foldable phone that costs $1,980 », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le )
  13. 01net, « Le Samsung Galaxy Fold connaît plusieurs graves problèmes d’écran », sur 01net (consulté le )
  14. (en) Dieter Bohn, « My Samsung Galaxy Fold screen broke after just a day », sur The Verge, (consulté le )
  15. (en) « Samsung Galaxy Fold review units are already broken », sur Engadget (consulté le )
  16. Cassim Ketfi, « Samsung Galaxy Fold : gros problèmes avec l'écran chez les testeurs », sur Frandroid, (consulté le )
  17. « Samsung Galaxy Fold : plusieurs gros problèmes avant même sa commercialisation », sur hitek.fr, (consulté le )
  18. « Samsung reporte le lancement du Galaxy Fold, son smartphone pliable », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  19. (en) Moor Insights and Strategy, « A Review: Six Months With The Samsung Galaxy Fold », sur Forbes (consulté le )
  20. (en-US) « Samsung Galaxy Fold review: A solid folding experience, if too expensive », sur Android Authority, (consulté le )
  21. « Samsung dément finalement avoir vendu un million de Galaxy Fold », sur Labofnac, (consulté le )
  22. Kevin Dachez, « Samsung a vendu plus de 400 000 Galaxy Fold en 2019 », sur PhonAndroid, (consulté le )
  23. (en-US) Georgi Zarkov, « Galaxy Fold brought Samsung close to a billion dollars according to latest sales numbers », sur Phone Arena (consulté le )
  24. « Samsung présente son smartphone pliable, trois nouveaux Galaxy S10, et un mobile 5G », sur Le Monde.fr (consulté le )
  25. Anton Shilov, « Samsung: Galaxy Fold Is Tested to Fold/Unfold 200,000 Times », sur www.anandtech.com (consulté le )
  26. (en-US) SamMobile, « Samsung Galaxy Fold », sur SamMobile (consulté le )
  27. Sherisse Pham, CNN Business, « Samsung's folding screen tech has been stolen and sold to China », sur CNN (consulté le )
  28. Vincent Bouvier, « Test du Samsung Galaxy Fold : nouvelle ère pour les smartphones », sur Presse-citron, (consulté le )
  29. Vincent Bouvier, « Test Samsung Galaxy S10+ : est-il le nouveau roi sous Android ? », sur Presse-citron, (consulté le )
  30. (en-US) « Samsung Galaxy Fold review », sur GSMArena.com (consulté le )
  31. Florian Bayard, « Galaxy Fold : Samsung enterre finalement le port jack, des années après Apple », sur PhonAndroid, (consulté le )
  32. (en) Daniel Schmidt, « Samsung Galaxy Fold 5G Smartphone Review: A foldable handset with an air of confidence », sur Notebookcheck (consulté le )
  33. 01net, « Samsung Galaxy Fold (SM-F900F) », sur 01net (consulté le )
  34. « Samsung W20 5G : une version musclée et 5G du Galaxy Fold », sur www.lesnumeriques.com, (consulté le )
  35. (en) Mark Spoonauer 26 February 2020, « Samsung Galaxy Fold review », sur Tom's Guide (consulté le )
  36. (en) « New Update Brings the Latest Galaxy Z Fold2 Features to the Galaxy Fold », sur news.samsung.com (consulté le )
  37. Hadrien Augusto, « La charnière du Galaxy Fold est-elle résistante ? Réponse dans ce test », sur iPhon.fr, (consulté le )
  38. « iFixit : le démontage du Galaxy Fold montre plusieurs problèmes de conception », sur NextPit (consulté le )
  39. (en-US) Chris Smith, « This is how much it will cost to replace a broken Galaxy Fold display », sur BGR, (consulté le )
  40. « Instagram CEO: Stand-alone app for iPad not coming soon », sur www.digitaltrends.com (consulté le )
  41. (en) « Building apps for foldables | Développeurs Android », sur Android Developers (consulté le )
  42. (en) « Samsung Galaxy Fold Fails Scratch, Sand Tests, New Video Shows », sur NDTV Gadgets 360 (consulté le )