LineageOS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lineage.
LineageOS
Logo
Écran d’accueil de LineageOS 14.1.
Écran d’accueil de LineageOS 14.1.

Famille Type Unix
Langues
Type de noyau Noyau Linux
État du projet En développement, deux versions disponibles
Plates-formes Smartphones et tablettes (ARM et x86)
Entreprise /
Développeur
Communauté Open source LineageOS
Licence Licence Apache 2 et GNU General Public License v2
États des sources Open Source
Écrit en C, C++ et JavaVoir et modifier les données sur Wikidata
Première version 13 et 14.1 le Voir et modifier les données sur Wikidata
Méthode de mise à jour OTA ou flashage de ROM
Site web lineageos.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

LineageOS (aussi stylisé Lineage OS, ou connu comme Lineage OS Android Distribution) est un système d'exploitation open source de remplacement pour smartphones et tablettes, basé sur Android. Il succède à CyanogenMod, après que Cyanogen Inc. a annoncé l'arrêt de l'infrastructure derrière le projet, et est officiellement lancé le par la mise en ligne du code source sur GitHub[1],[2],[3].

Les développeurs de LineageOS ont choisi de dissocier le projet de Cyanogen Inc. grâce à ce renommage, entre autres pour des raisons de propriété intellectuelle[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Article connexe : CyanogenMod.

CyanogenMod (abrégé CM) est un système d'exploitation de remplacement extrêmement populaire pour les appareils tournant sous Android[5]. Bien que seule une partie des utilisateurs effectuait des remontées de leur usage de CyanogenMod, 50 millions d'utilisateurs sont recensés au . CyanogenMod est lui-même utilisé comme base de développement pour d'autres firmwares alternatifs[6],[5].

En 2013, Steve Kondik, créateur de CyanogenMod, fonde Cyanogen Inc. afin de commercialiser un système préinstallé sur des téléphones comme ceux de OnePlus basé sur le travail de CyanogenMod, mais la compagnie n'arrive pas à capitaliser sur le projet et Kondik quitte ses fonctions, remplacé par Lior Tal, dans le cadre de la restructuration de l'entreprise, qui inclut l'arrêt de la version commerciale CyanogenOS, qui conduit à l'annonce le de l'arrêt de l'ensemble des services liés à Cyanogen le , y compris le projet communautaire CyanogenMod, et l'arrêt du support des téléphones vendus avec CyanogenOS (Wileyfox et ZUK Mobile, OnePlus ayant déjà abandonné CyanogenOS pour son propre firmware OxygenOS (en))[7],[4].

Le code, open source, est forké pour devenir LineageOS, qui redevient ce qu'était CyanogenMod avant 2013, un système dont le développement est uniquement basé sur le travail bénévole des développeurs en évitant les problèmes de propriété intellectuelle qu'aurait posé le fait de continuer à utiliser l'ancien nom[4],[8].

Les premières builds officielles sont distribuées sur plusieurs appareils à partir du [9]. Un outil de migration depuis CyanogenMod est proposé entre janvier et , permettant aux utilisateurs de CyanogenMod de migrer sous une version spécifique de LineageOS dite « expérimentale » sans pertes de données, puis de réinstaller par-dessus la version ordinaire de LineageOS, publiée chaque semaine sous le nom de « weekly »[9],[10].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

LineageOS, tout comme CyanogenMod, offre des fonctionnalités absentes des firmwares officiels proposés par les constructeurs, comme un éditeur de thème intégré ou des options d'interface supplémentaires, le support natif du codec audio FLAC, une liste d'Acces Point Name améliorée, un mode Modem affilié (Tethering), des améliorations de performances, la possibilité d'overclocker le processeur ou l'accès root[11],[12],[13],[14].

Les ROMs ne sont pas « rootées » par défaut, cette opération n'est réalisable que via le flashage d'un fichier ZIP dédié, à l'instar de l'installation des applications systèmes Google[10].

Historique des versions[modifier | modifier le code]

LineageOS reprend la numérotation de CyanogenMod. Ainsi, les builds basées sur Android Marshmallow (Android 6.x) sont nommées LineageOS 13 et celles sur Android Nougat (Android 7.x) sont nommées LineageOS 14.1[9].

Version Version d'Android Dernière build Date de publication Changements notables
13 Marshmallow (6.0) Nightly Fork de CyanogenMod 13.
14.1 Nougat (7.1) Nightly Fork de CyanogenMod 14.1.
15 Oreo (8.0)
  •      Version obsolète
  •      Ancienne version, toujours maintenue
  •      Version actuelle
  •      Préversion actuelle
  •      Version à venir

Appareils Compatibles[15][modifier | modifier le code]

La version 14.1 (Android 7.0) de LineageOS est supportée par une liste d'environ 80 appareils de divers constructeurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Brian Heater, « After having its infrastructure shuttered, CyanogenMod will live on as Lineage », TechCrunch,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « A fork in the road » [archive du ], CyanogenMod, (consulté le 26 décembre 2016)
  3. (en) Chris Burns, « Why did CyanogenMod die? What is LineageOS? All the important details », SlashGear,‎ (lire en ligne)
  4. a, b et c Johann Breton, « CyanogenMod pourrait rapidement devenir Lineage OS », sur http://www.lesnumeriques.com, (consulté le 28 décembre 2016).
  5. a et b (en) Miguel Helft, « Meet Cyanogen, The Startup That Wants To Steal Android From Google », sur Forbes.com, Forbes (consulté le 16 avril 2015)
  6. (en) Chris Soyars, « CM Stats explanation » [archive du ], (consulté le 27 octobre 2011)
  7. Corentin Durand, « De CyanogenMod à Lineage OS : 5 questions pour comprendre l’affaire Cyanogen », sur http://www.numerama.com, (consulté le 28 décembre 2016).
  8. Rémi Jacquet, « CyanogenMod c'est fini, place à la ROM LineageOS », sur http://www.lesnumeriques.com, (consulté le 28 décembre 2016).
  9. a, b et c Cassim Ketfi, « La première version de Lineage OS arrive ce week-end sur plus de 80 appareils », sur http://www.frandroid.com, (consulté le 23 janvier 2017).
  10. a et b (en) Rita El Khoury, « The first official Lineage OS builds are up, starting with the Nexus 6P and 5X with more on the way », sur http://www.androidpolice.com, (consulté le 23 janvier 2017).
  11. (en) « Themes Support » [archive du ], CyanogenMod, (consulté le 30 septembre 2013)
  12. (en) « Maintenance Mode », Computer-Howto, (consulté le 27 janvier 2013)
  13. (en) « Video: CyanogenMod founder Steve Kondik talks Android » [archive du ], sur UnleashThePhones.com, (consulté le 27 janvier 2013)
  14. (en) « About » [archive du ], CyanogenMod.org (consulté le 27 janvier 2013)
  15. (en) Équipe LineageOS, « [ROM] Lineage 14.1 ROM Devices list, Download and Update Guide », CyanogenMod and Lineage ROMs,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]