Champ de vue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'angle de vue peut être mesuré horizontalement, verticalement ou en diagonale.

Le champ de vue est la mesure du monde observable tel que vu à un temps donné. Dans le cas d'instruments d'optique ou de capteurs, c'est l'angle solide au travers lequel un détecteur est sensible aux rayonnements électromagnétiques.

Vision humaine et animale[modifier | modifier le code]

La capacité visuelle d'un animal n'est pas uniforme au travers le champ de vue, et varie d'un animal à l'autre. Par exemple, la vision binoculaire, qui est à la base de la perception de la profondeur, couvre 114 degrés (horizontaux) du champ visuel chez l'humain[1] ; les 60-70 degrés restants de la vision périphériques n'ont pas de vision binoculaire (car un seul œil peut voir ces parties du champ visuel). Certains oiseaux ont aussi peu que 10 ou 20 degrés de vision binoculaire.

Télédétection[modifier | modifier le code]

En télédétection, l'angle solide au travers lequel un détecteur (c'est-à-dire un pixel du senseur) est sensible aux rayonnements électromagnétiques est appelé champ de vue instantané. C'est une mesure de la résolution spatiale d'un système d'imagerie en télédétection, et est souvent exprimée en dimensions d'aire visible au sol, pour une d'altitude de senseur donnée[2]. Le champ de vue instantané par pixel est étroitement lié à la notion de taille de pixel résolu, de distance résolue au sol, de distance d'échantillon au sol et de fonction de transfert de modulation.

Astronomie[modifier | modifier le code]

En astronomie, le champ de vue est habituellement exprimé comme l'angle solide observé par l'instrument, en degrés carrés, ou pour un instrument à plus fort grossissement, en arc-minutes carrées.

Par exemple, le Wide Field Channel du Advanced Camera for Surveys (en) sur le télescope spatial Hubble a un champ de vue de 10 arc-minutes carrées et son High Resolution Channel en a 0,15.

Les télescope terrestres on de plus grands angles de vue. Le UK Schmidt Telescope en a un de 30 degrés carrés et le télescope de 1,8 m de Pan-STARRS, en a un de 7 degrés carrés. La caméra un infrarouges proches, WFCAM, sur UKIRT, de 0,6 degrés carrés. Le télescope VISTA, de 0,6 degrés carrés. À leur introduction, les caméras digitales ne couvraient qu'un petit champ de vue par rapport aux plaques photographiques, bien qu'elles les battent au niveau de l'efficacité quantique, les intervalles linéaires et dynamiques, de même qu'en simplifiant le processus de traitement de données.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ian P. Howard et Brian J. Rogers, Binocular vision and stereopsis, New York, Oxford University Press, (ISBN 0-19-508476-4, lire en ligne), p. 32
  2. Oxford Reference, « Quick Reference: instantaneous field of view », Oxford University Press (consulté le 13 décembre 2013)