Saison 4 de Columbo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saison 4 de Columbo
Série Columbo
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Diff. originale
Nb. d'épisodes 6

Chronologie

Cet article présente le guide de la saison 4 de la série télévisée Columbo. Les détails du crime sont révélés ainsi que les premiers indices que Columbo découvre, mais pas la façon dont il prouve la culpabilité.

Épisode 1 : Exercice fatal[modifier | modifier le code]

Titre original
An Exercise in Fatality (trad. litt. : « Exercice dans la Fatalité »)
Numéro de production
26 (4.1)
Première diffusion
Réalisation

Bernard L. Kowalski

  • Durée : 94 minutes
Scénario
scénario télévision : Peter S. Fischer ; histoire : Larry Cohen
Invités
Résumé détaillé
Milo Janus, propriétaire d'une franchise de salles de musculation, détourne de l'argent par des pratiques comptables complexes en forçant les salles à se fournir chez des sociétés dont il est propriétaire. L'un des propriétaires de salle, Gene Stafford, ancien contrôleur de gestion, découvre la fraude et lui annonce qu'il va tout révéler à l'administration fiscale. Janus élabore alors un plan : il commence par séduire Jessica, sa propre secrétaire, et l'invite à venir chez lui en début de soirée, afin qu'elle réceptionne les amis qu'il a conviés à une projection privée d'un Dracula. Le soir même, il tue le propriétaire de la salle de musculation et s'arrange à laisser croire que ce dernier est décédé en faisant de l'exercice après une longue journée de travail. Puis Janus utilise des enregistrements pour faire croire que la victime lui a téléphoné vers 21h, à un moment où Janus est chez lui avec sa secrétaire et des amis, se fabriquant ainsi un alibi. Des traces de chaussures sur le sol ciré d'une des salles de sport, une trace de café sur le tapis, des restes d'un repas copieux pris par la victime avant ses présumés exercices physiques... indiquent à Columbo qu'il y a une histoire louche.
Commentaires
  • Columbo nous dit une nouvelle fois que sa femme a un problème de poids, mais qu'il aime qu'une femme soit bien en chair.
  • Robert Conrad était très en forme pour ce tournage, et a tenu à le montrer. Il porte des vêtements si moulants qu'on a pu les croire peints au pistolet, directement sur la peau.
  • Le sujet de l'évasion fiscale est évoqué dans cet épisode avec Milo Janus ayant recours à des pratiques comptables complexes pour tromper les propriétaires de sa franchise de salles de musculation. À un moment donné, il confie à Buddy Castle qu'il sera bientôt assis sur un matelas de deux millions de francs suisses.
  • Un meurtre réel (de Jean-Bernard Witorska) a été inspiré par cet épisode. Les assassins (sa femme et son amant, un prisonnier en cavale) ont repris la trame de l'épisode[1], mais comme il ne faisait pas de musculation, sa femme lui a acheté un banc de musculation pour la fête des pères[2].
  • Pour la version française, les deux personnages principaux de l'épisode (outre Columbo lui-même) sont doublés par Roger Rudel et Jacques Thébault, reconstituant ainsi le célèbre duo de voix de la série Les Mystères de l'Ouest.

Épisode 2 : Réaction négative[modifier | modifier le code]

Titre original
Negative Reaction (trad. litt. : « Reaction Négative »)
Numéro de production
27 (4.2)
Première diffusion
Réalisation

Alf Kjellin

  • Durée : 91 minutes
Scénario
Peter S. Fischer
Invités
Résumé détaillé
Paul Galesko est un célèbre photographe qui décide de tuer sa femme. Il fait croire à un enlèvement, prépare une lettre anonyme et une photo de sa femme ligotée dans une ferme inhabitée, en veillant à ce qu'une horloge dans le cadre de la photo indique une heure erronée, qui sera son alibi. Il tue sa femme, et organise tout pour qu'on suspecte un certain Deschler, récemment sorti de prison, qu'il a engagé pour l'occasion et à qui il a fait acheter la ferme. Il fait croire que Deschler essaie de le tuer après avoir extorqué la rançon et le tue à son tour. Il se blesse volontairement avec l'arme de Deschler. Des traces de poudre, l'absence de poussière sur l'horloge mènent Columbo à suspecter Galesko.
Commentaires
  • Dans cet épisode, Colombo explique que son chien, son basset hound, a une dépression car il était amoureux de la chienne du voisin et qu'ils sont partis. À un autre moment, il explique que cela fait huit ans qu'il a son imperméable. Il est alors dans un centre d'aide aux démunis pour interroger un témoin, et la sœur le prend pour un vagabond. Il y a d'ailleurs une incohérence dans cette scène puisque, à un moment donné, la sœur l'appelle "Lieutenant", alors qu'il ne s'est pas présenté en tant que tel (il n'en a d'ailleurs pas eu le temps)
  • À propos de l'incohérence précédente, notons que cette erreur n'est présente que dans la version française. En effet, si nous écoutons la sœur en VO, celle-ci prononce bien "later" (et non : lieutenant). Un "later" qu'elle ne cesse de répéter d'ailleurs, pour signifier à son invité qu'il pourra s'exprimer "plus tard"... après une bonne soupe.
  • À noter pour la première fois à l'écran John Ashton dans le rôle de l'agent immobilier.
  • On peut remarquer une incohérence dans la scène du crime : Paul Galesko emploie un Luger P08 pour tuer sa femme et Deshler. Or, le dessus de l'arme est levé, ce qui veut dire qu'elle n'est pas chargée.

Épisode 3 : Entre le crépuscule et l'aube[modifier | modifier le code]

Titre original
By Dawn´s Early Light (trad. litt. : « A la première lueur de l'aube »)
Numéro de production
28 (4.3)
Première diffusion
Réalisation

Harvey Hart

  • Durée : 94 minutes
Scénario
scénario télévision : Howard Berk ; histoire : Harvey Hart
Invités
Résumé détaillé
Le Colonel Lyle C. Rumford, directeur d'une école militaire, sabote le canon de cérémonie. Plus tard, William Haynes, un membre important du conseil d'administration lui rend visite et on apprend qu'il a l'intention de transformer l'école en une université civile. Le Colonel s'arrange pour que William Haynes exige d'avoir l'honneur de tirer, lui même, le canon pour la cérémonie du jour célébrant la fondation de l'école. Le canon explose. Columbo découvre des morceaux de chiffon qui indiquent qu'il y avait quelque chose qui a obstrué le canon. En poussant l'enquête, il trouve plusieurs éléments incohérents. Sa femme étant absente, il va rester quelques jours à l'école, pour son enquête et partager la vie des cadets.
Commentaires
  • Le tournage a eu lieu au collège militaire de Charleston en Caroline du Sud, surnommé La Citadelle.
  • Un Emmy Award est décerné à Patrick McGoohan en 1975 pour son rôle dans cet épisode.
  • On peut remarquer une faute de raccord dans cet épisode. Après que le Colonel eut proposé un cigare à Columbo, il s'ensuit une discussion philosophique puis Columbo conclut en disant c'est un excellent cigare tout en l'agitant avec la main droite, puis sur le plan suivant avec la main gauche.
  • Bruce Kirby joue avec son fils Bruno Kirby dans cet épisode, bien qu'ils n'aient aucune scène en commun.

Épisode 4 : Eaux troubles[modifier | modifier le code]

Titre original
Troubled Waters (trad. litt. : « Eaux Troubles »)
Numéro de production
29 (4.4)
Première diffusion
Réalisation

Ben Gazzara

  • Durée : 94 minutes
Scénario
scénario télévision : William Driskill ; histoire : Jackson Gillis & William Driskill
Invités
Résumé détaillé
Columbo et son épouse ont gagné une croisière vers le Mexique en paquebot. Sur le navire, la chanteuse Rosanna Wells essaie de rompre avec le pianiste, Lloyd Harrington. En même temps, elle fait chanter Hayden Danziger, marié, avec qui elle a eu une relation. Le premier après-midi, Hayden simule une crise cardiaque avec des produits chimiques et se fait soigner à l'infirmerie. Le soir-même, lors de la pause des artistes, il se glisse hors de l'infirmerie, à l'insu de l'infirmière de nuit, tue Rosanna en utilisant un oreiller pour étouffer la détonation, abandonne le pistolet, et retourne dans son lit. Le capitaine demande à Columbo de les aider officieusement. Tout porte à croire que c'est Lloyd qui a fait le coup. Mais Columbo a vu une plume sur les lieux du crime et une autre dans l'infirmerie ; et il mène l'enquête avec les moyens du bord (prélever des empreintes, rechercher des traces de poudre sur les mains…).
Commentaires
  • À propos du malaise enduré par Columbo lors de son arrivée sur les lieux du crime : la traduction française nous incite à croire que l'inspecteur est indisposé à la vue du sang. Or, à en juger sur la VO, il s'agit bel et bien d'un malaise lié au roulis, avec une confirmation plus tard, lorsque le lieutenant s'adresse à l'infirmerie. Voici le dialogue (partiel) : Le commandant (à Columbo) : Vous n'êtes pas endurci à ce genre de choses ? (sous-entendu : à la "vue" du sang). Réponse du lieutenant (en VF) : hein... oh pas du tout, la preuve. Mais ça... ça va aller... Je m'sens mieux. Réponse du lieutenant (en VO) : Non, c'est pas "ça". Je vais bien, juste... ça va aller. Toutefois, dans le 2e épisode de la saison suivante, il déclare que la vue du sang l'indispose (conversations avec le chirurgien).
  • Le tournage s'est déroulé sur le navire de croisière Sun Princess. La chanteuse interprète la chanson italienne "Nel blu dipinto di blu" plus connue sous le titre Volare, l'orchestre interprète aussi "Mexican Hat Dance" plus connue en France sous le nom de "La Raspa".
  • C'est la première fois que Columbo apparait dés le début de l'épisode; et c'est aussi la première fois qu'il change de costume.
  • Bernard Fox, qui joue ici le rôle d'un commissaire de marine, était déjà à l'affiche de l'épisode S.O.S. Scotland Yard de la saison 2. Il y interprétait le superintendant William Durk.
  • Dean Stockwell, qui joue ici le rôle de l'amant éconduit Lloyd Harrington, était déjà à l'affiche de l'épisode Le Grain de sable de la saison 2. Il y interprétait la victime Eric Wagner.

Épisode 5 : Play Back[modifier | modifier le code]

Titre original
Playback
Numéro de production
30 (4.5)
Première diffusion
Réalisation

Bernard L. Kowalski

  • Durée : 70 minutes
Scénario
scénario télévision : David P. Lewis & Booker T. Bradshaw ; histoire : Bernard L. Kowalski
Invités
Résumé détaillé
Harold van Wyck est marié avec Elizabeth, fille de Margaret Midas. Margaret est la propriétaire d'une grosse compagnie d'électronique que Harold dirige. Elizabeth est handicapée moteur, et Harold dirige la société dans des investissements et de la recherche en aménagements automatiques pour la maison, dans le but d'aider les gens comme son épouse. Leur maison en est d'ailleurs truffée : portes s'ouvrant en claquant des mains, ascenseur de rampe pour fauteuil roulant, circuit complet de caméras de surveillance interne. Margaret est insatisfaite des résultats de Harold, elle a découvert en outre qu'il trompe sa femme avec plusieurs maitresses. Elle décide de le renvoyer. Dans la soirée, alors que sa femme est au lit, il tue Margaret devant les caméras. Puis, il part à un vernissage, en s'organisant pour que la bande du meurtre soit diffusée sur l'écran de la sécurité plus tard dans la soirée. Grâce à une montre à affichage numérique par diodes rouges (Diode électroluminescente), technologie de pointe, il a pu faire remarquer au vernissage son heure d'arrivée à l'hôtesse. Columbo remarque l'absence de traces de pas là où le rôdeur aurait dû en laisser, il est aussi intrigué par un bruit qu'Elizabeth aurait peut-être entendu avant le départ de Harold (en l'occurrence le coup de feu).
Commentaires

Épisode 6 : État d'esprit[modifier | modifier le code]

Titre original
A Deadly State of Mind
Numéro de production
31 (4.6)
Première diffusion
Réalisation

Harvey Hart

  • Durée : 70 minutes
Scénario
scénario télévision : Peter S. Fischer ; histoire : Harvey Hart
Invités
Résumé détaillé
Dr. Marcus Collier, un psychanalyste et chercheur en analyse de comportement a une liaison avec une de ses patientes, Nadia Donner. Le mari, Karl Donner, les confronte ; une bagarre s'ensuit où le Dr Collier lui assène un mauvais coup fatal. Les amants maquillent la scène, faisant croire que Nadia et Karl ont été attaqués par deux rôdeurs, à un moment où le docteur était loin de là. En quittant le lieu du crime en voiture, le Dr Collier croise le chemin d'un passant aveugle, ce qui le met à l'abri d'être reconnu. Dans son enquête, Columbo trouve des anomalies dans le récit de Nadia. Le docteur se rend compte que Nadia risque de craquer où de s'empêtrer dans ses mensonges ; il l'hypnotise et lui laisse un ordre post-hypnotique de s'enfermer chez elle puis de se jeter du balcon de son immeuble, comme si elle se jetait dans la piscine, à un moment où le docteur l'appelle avec un code. À un moment où il se trouve avec des amis, et même le lieutenant Columbo, pour lui servir d'alibi, il appelle et lui donne le code, prétextant un faux numéro. Elle ôte ses vêtements et se jette dans le vide. Le fait qu'elle laisse le téléphone décroché, qu'elle se soit déshabillée, soigneusement plié ses vêtements et protégé ses bijoux dans sa chaussure avant de se suicider intrigue Columbo.
Commentaires
  • dans cet épisode, un double homicide est commis par le Dr. Collier : il tue en début d'épisode le mari de sa maîtresse dans une bagarre et sans préméditation. Puis il assassine en milieu d'épisode cette dernière car, en tant que témoin du premier meurtre et en raison de sa fragilité psychologique, elle représente une menace de tout avouer à Columbo
  • le Dr Anita Borden travaille dans le même centre de recherche que le Dr Collier. Elle mène des expérimentations sur des souris, alors que le Dr Collier travaille avec des patients, et notamment avec Nadia Donner sa maîtresse qui, selon lui est un excellent sujet pour l’hypnose. Le Dr Borden reproche au Dr Collier d'administrer à Nadia Donner des drogues pour hâter ses résultats et la parution de son livre, enfreignant les règles de déontologie médicale. Elle connaît également sa liaison avec sa patiente. En dépit de cela, les deux docteurs entretiennent une liaison amoureuse.
  • Columbo trouve des traces de pneus minces sur les lieux du crime, de type européen comme sa Peugeot 403 cabriolet de 1959, ce qui l'oriente vers la piste du Dr Collier qui conduit une Mercedes. La présence d'une pierre à briquet sur la moquette de la scène de crime est le second indice qui oriente les soupçons de Columbo vers le Dr Collier.
  • le laboratoire d'analyse comportementale dans lequel le Dr Collier et le Dr Borden travaillent utilise un marquage de couleur au sol pour tester l'aptitude des souris à se repérer dans un labyrinthe. De manière ironique, le même système est employé à l'attention des visiteurs et du personnel pour les aider à s'orienter dans les vastes locaux
  • Columbo n'arrive à prouver que le premier meurtre. Pour cela, il piège le Dr Collier en tant que seul « témoin visuel » encore en vie à la fin de l'épisode. Celui-ci se trahit en reconnaissant malgré lui la présence d'un passant aveugle au moment où il quittait la scène du crime, détail que seul le meurtrier pouvait connaître
  • l'acteur George Hamilton réapparaît en 1991 dans un épisode de Columbo intitulé Attention ! Le meurtre peut nuire à votre santé (Caution - Murder Can Be Hazardous to Your Health), où il incarne à nouveau le rôle du meurtrier, celui de Wade Anders

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]