Patrick Macnee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Patrick Macnee
Description de cette image, également commentée ci-après

Patrick Macnee et Linda Thorson dans Chapeau melon et bottes de cuir en 1968.

Nom de naissance Daniel Patrick Macnee
Surnom Patty Nee, Pat[1]
Naissance
Paddington, Londres, Angleterre
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique (1922-2015)
Drapeau des États-Unis Américain[2] (naturalisé) (1959-2015)
Décès (à 93 ans)
Rancho Mirage, Californie, États-Unis
Profession Acteur
Films notables Hurlements
Le Commando de Sa Majesté
Dangereusement vôtre
Séries notables Chapeau melon et bottes de cuir

Patrick Macnee, né le à Paddington, Londres (Angleterre), et mort le à Rancho Mirage (Californie, États-Unis), est un acteur britanno-américain.

Principalement connu pour son rôle de John Steed dans la série télévisée britannique Chapeau melon et bottes de cuir (The Avengers), qui lui a apporté la notoriété, il est aussi apparu dans d'autres séries à succès comme Columbo, Magnum, Battlestar Galactica, Pour l'amour du risque ou Frasier.

Il apparait également au cinéma dans le film d'horreur Hurlements, de Joe Dante, dans Dangereusement vôtre au côté de Roger Moore ou dans le faux-documentaire culte Spinal Tap.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance, formation et débuts[modifier | modifier le code]

Né Daniel Patrick Macnee en 1922, dans le quartier londonien[3] de Paddington, Patrick Macnee est le fils ainé de Dorothea Mary et de Daniel Macnee, entraîneur de chevaux de course[3]. Au moment de sa naissance, sa mère, une mondaine étourdie, se trouvait à une fête et Patrick Macnee n'a jamais su s'il était vraiment né à l'hôpital ou à mi-parcours sur Bayswater Road, une rue de Londres menant à l'hôpital[4]. Alors que son père boit et dilapide la fortune familiale, ses parents divorcent et son père fuit en Inde[5][4]. Macnee est par la suite élevé par sa mère et la riche compagne de celle-ci, l'« Uncle Evelyn » de ses mémoires[6]. Il s'agit d'Evelyn Spottswood, dont la fortune venait de la marque de whisky Dewar's[5]. « Uncle Evelyn » paya sa scolarité[5][4]. Dans ses interviews, il a expliqué que son vrai prénom était Daniel, mais que sa mère – avec des racines irlandaises – avait pris l'habitude de le prénommer Patrick[7]

La mère de Patrick et l'« Uncle Evelyn », ayant banni les hommes dans leur immense manoir au sud de l'Angleterre, voulaient que Patrick porte des robes. Il fit un compromis en portant des kilts jusqu'à l'âge de onze ans[2][4][5].

Il suit sa scolarité au Summer Fields School (en) dans la banlieue nord d'Oxford et passe par le Collège d'Eton[8], d'où il est expulsé pour avoir vendu de la pornographie et avoir été bookmaker. Quand il est questionné sur ce sujet lors d'une interview donnée au Daily Express, il explique avec humour qu'il a reçu une éducation générale[4][9]. Il étudie également à la Webber Douglas Academy of Dramatic Art. Peu de temps avant qu'il débute dans un premier rôle, en tant qu'acteur principal dans un théâtre du West End auprès de Vivien Leigh, il est mobilisé pour la guerre[4].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s'enrôle dans la Royal Navy comme simple matelot en 1942. Il devient sous-lieutenant en juin 1943 et navigateur d'une vedette-torpilleur qui sillonne la Manche et la Mer du Nord[10]. Réaffecté au poste de premier lieutenant sur une deuxième vedette-torpilleur, Macnee attrape une bronchite juste avant le jour J. Alors qu'il est en convalescence à l'hôpital, son bateau et l'équipage sont perdus dans l'action. Deux membres d'équipage reçoivent, à titre posthume, la Distinguished Service Medal (en) (médaille pour distinction en service au Royaume-Uni). Macnee quitte la Navy en 1946 avec le grade de lieutenant[11].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1951, Patrick Macnee obtient son premier vrai rôle au cinéma dans un film adaptant les contes de Dickens. En 1956, il est un soldat dans La Bataille du Rio de la Plata. Il divorce peu après, puis enchaîne les apparitions dans des séries télévisées, jouant un membre d'équipage dans La Quatrième Dimension, puis un policier et un scientifique dans Alfred Hitchcock présente. Il obtient en 1959, la nationalité américaine.

En 1960, il décide de s'installer au Canada et de mettre un terme à son métier d'acteur. Il choisit de produire un documentaire consacré à l'ancien premier ministre Winston Churchill ; c'est alors qu'une de ses connaissances lui propose de jouer dans la série Chapeau melon et bottes de cuir aux côtés de Ian Hendry. La série débute en 1961 et John Steed, le personnage joué par Macnee, n'est qu'un personnage secondaire. Après la première saison et le départ de Ian Hendry, le rôle s'étoffe au fur et à mesure de la série[12].

Macnee avouera plus tard qu'il a toujours considéré Hendry, son premier partenaire, comme celui qu'il préférait, car il s'agissait de celui avec lequel il avait débuté la série[réf. nécessaire].

Du premier épisode, où John Steed porte un trench-coat à la façon de Columbo, l'habillement du personnage évolue aussi, non seulement avec le chapeau melon, mais aussi avec un parapluie cachant une canne-épée et un complet dans le style de Savile Rows souvent agrémenté d'un gilet. Le personnage joué par Macnee, qui incarnait le charme et le flegme du gentleman anglais par excellence, influença sa propre vie aux yeux de son public, au cinéma et à la télévision[6]. Katherine Woodville (en), qui joue la première victime dans la série, devient sa femme en 1965. Patrick Macnee connaît malheureusement quelques problèmes : en 1968, sa complice Diana Rigg quitte la série, ce qui le plonge dans une dépression. En 1969, il divorce pour la seconde fois, et entame une psychothérapie qui le guérit de son tabagisme et de son alcoolisme[réf. nécessaire].

En 1975, il apparaît dans l'épisode Eaux troubles de la série Columbo où il campe le rôle du commandant du bateau de croisière. En 1976, il reprend le rôle de John Steed pour une seconde série de Chapeau melon et bottes de cuir (le titre original étant The New Avengers) et revient habiter en Angleterre le temps du tournage. En 1978, on le retrouve dans la série originelle Galactica où il incarne, dans les épisodes 15 et 16, le redoutable comte Iblis. Il est également la voix off du générique du début de la série en version originale.

Patrick Macnee tient plusieurs rôles dans les années 1980, notamment dans Hurlements, qu'il tient pour le meilleur film de sa carrière[réf. nécessaire]. Il tourne également aux côtés de Roger Moore dans un James Bond, Dangereusement vôtre.

En 1986, il donne la réplique à Linda Hamilton dans Club Med. En 1988, lui et Tony Curtis jouent ensemble dans L'Homme homard venu de Mars bien qu'ils ne partagent aucune scène. Cette même année, il épouse Baba Majos de Nagyszenye et accueille la naissance de Christopher, son petit-fils. Il tourne également quelques publicités pour des montres et du champagne.

En 1995, il apparaît comme chauffeur dans Don't Look Back in Anger, un clip du groupe de rock Oasis[13]. En 1997, il apparaît en tant que narrateur dans une série de documentaires américains : Patrick Macnee's Ghost Stories (en). En 1998, dans l'adaptation cinématographique de la série, il joue le rôle d'un colonel invisible.

En 2001, il signe son avant-dernière apparition sur un plateau dans la série Frasier[14] où il incarne le père d'un comédien plutôt raté qui souhaite se produire en one man show. Sa dernière participation en tant que comédien remonte à 2003[14]. En 2005, il apparaît en tant que narrateur dans un documentaire américain sur les sociétés secrètes Angels and Demons revealed.

En 2011, Patrick Macnee présente le cinquantième anniversaire de la série Chapeau melon et bottes de cuir.

Décès[modifier | modifier le code]

Patrick Macnee meurt le 25 juin 2015, à l'âge de 93 ans, chez lui à Rancho Mirage en Californie[8],[15] de mort naturelle[16].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Patrick Macnee épouse successivement l'actrice Barbara Helen Douglas Foulds[15], son aînée d'un an. Leur fils, Rupert naît en 1947, et leur fille Jennifer en 1950. Il s'est marié aussi avec l'actrice Katherine Woodville (en)[8],[15], avec qui il a joué dans Chapeau melon et bottes de cuir[8]. Ils ont une fille, Kate Woodville[8]. Enfin, il se marie avec Baba Majos de Nagyzsenye[15].

Il résidait depuis quarante ans dans le désert californien, près de Palm Springs[15].

Trouvant l'Amérique du Nord moins stricte, il devient un membre actif d'une colonie de nudistes, l'Elysium, vers le milieu des années 1970[11][17].

Personnalité[modifier | modifier le code]

  • Contrairement à son personnage dans Chapeau melon et bottes de cuir, Patrick Macnee haïssait les voitures anciennes et le faisait bien savoir[14]. Il n'utilisait également jamais d'arme à feu, et prenait régulièrement la parole pour dénoncer la prolifération de ces armes[18] .
  • Afin qu'il puisse jouer John Steed, il demanda que le sang ne soit jamais montré durant la série[14], car il était dégoûté par les horreurs de la guerre. Son personnage utilise son parapluie comme d'un crochet ou son chapeau melon comme d'une arme, mais rarement sa canne-épée dissimulée dans son parapluie. Les personnages de Chapeau melon et bottes de cuir (1961 à 1977) préfèrent le plus souvent le combat à main nues.
  • Parmi ses loisirs, Patrick Macnee aimait observer les oiseaux[19].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Année Titre Réalisation Rôle Commentaires
1943 Colonel Blimp (The Life and Death of Colonel Blimp) Michael Powell et Emeric Pressburger un figurant
1948 The Fatal Night Mario Zampi Tony
1949 All Over the Town (en) Derek Twist (en) Mr. Vince
1950 The Girl Is Mine Marjorie Deans (en) Hugh Hurcombe
Dick Barton at Bay (en) Godfrey Grayson Phillips
L'Insaisissable Mouron (The Elusive Pimpernel) Michael Powell et Emeric Pressburger l'Honorable John Bristow
1951 Scrooge (en) Brian Desmond Hurst Jacob Marley jeune
1953 Trois meurtres (en) (Three Cases of Murder) David Eady (en)
George More O'Ferrall
Wendy Toye
Orson Welles
un garde subalterne trois histoires de meurtre par trois réalisateurs (Orson Welles n'est pas crédité et Patrick Macnee non plus)
1956 La Bataille du Rio de la Plata (The Battle of the River Plate) Michael Powell et Emeric Pressburger Capitaine de corvette Medley de la Royal Navy sur le HMS Ajax
1957 Femmes coupables (Until They Sail) Robert Wise soldat Duff crédité, mais la scène est coupée au montage
Les Girls (Les Girls) George Cukor Sir Percy
1972 Suceurs de sang (en) (Incense for the Damned) Robert Hartford-Davis Derek Longbow
1979 King Solomon's Treasure Alvin Rakoff Capitaine Good de la Royal Navy
1980 Le Commando de sa Majesté (The Sea Wolves) Andrew V. McLaglen major « Yogi » Crossley
Hurlements (The Howling) Joe Dante docteur George Waggner
1981 Adorables Faussaires (en) (The Hot Touch) Roger Vadim Vincent Reyblack connu aussi sous le titre Hot Touch
1982 Docteurs in love (Young Doctors in Love) Garry Marshall Jacobs
1983 The Creature Wasn't Nice Bruce Kimmel (en) Docteur Stark connu aussi sous les titres
Naked Space
Spaceship
Sweet Sixteen (en) Jim Sotos (en) Docteur John Morgan connu aussi sous Sweet 16
1984 Spın̈al Tap Rob Reiner Sir Denis Eton-Hogg connu aussi sous le titre This Is Spinal Tap, n'est sorti en France qu'en 2000, il joue son propre rôle
1985 Dangereusement vôtre (A View to a Kill) John Glen Sir Godfrey Tibbett ou Tibbett
Shadey (en) Philip Saville Sir Cyril Landau
1988 Waxwork Anthony Hickox Sir Wilfred
H4 La planète sans retour (Transformations) Jay Kamen Père Christopher
1989 L'Homme homard venu de Mars (Lobster Man From Mars) Stanley Sheff professeur Plocostomos
Le Masque de la Mort Rouge (en) (Masque of the Red Death) Larry Brand Machiavel de l'œuvre d'Edgar Allan Poe
Chill Factor David McKenzie (David L. Stanton) Carl Lawton
1991 SAS : L'Œil de la veuve (Eye of the Widow) Andrew V. McLaglen Andrew Marcus
1992 Waxwork 2: Perdus dans le temps (Waxwork II: Lost in Time) Anthony Hickox Sir Wilfred
1993 King B: A Life in the Movies Mike Valerio (en) lui-même film documentaire écrit, produit et réalisé par Mike Valerio (en)
1998 Chapeau melon et bottes de cuir (The Avengers) Jeremiah S. Chechik l'invisible colonel Jones (voix)
2003 The Low Budget Time Machine Kathe Duba-Barnett Docteur Ballard


Télévision[modifier | modifier le code]

Années 1940 et 1950[modifier | modifier le code]

Années 1960 et 1970[modifier | modifier le code]

Patrick Macnee en mai 1975 dans Columbo.

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Clip[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Chapeau melon et bottes de cuir, coécrit avec Peter Leslie :
    • 1965 : tome 1 : (en) Deadline (L'Article de la mort, Huitième Art, 1995 ; traduit en français par Martin Winckler)
    • 1966 : tome 2 : (en) Dead Duck (Canard mortel, Huitième Art, 1996 ; traduit en français par Martin Winckler)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Biographie », sur IMDb, (section Vue d'ensemble) (consulté le 24 août 2015).
  2. a et b (en) « citoyenneté américaine », sur IMDb, (section Trivia) (consulté le 19 août 2015).
  3. a et b Patrick Macnee profile, filmreference.com ; consulté le 14 avril 2014.
  4. a, b, c, d, e et f (en) « Patrick Macnee, acteur - Avis de décès », sur The Daily Telegraph (paragraphe « Le génie durable de Chapeau melon et bottes de cuir ») (consulté le 25 août 2015).
  5. a, b, c et d (en) « Obituary: Patrick Macnee, actor », sur The Scotsman (consulté le 25 août 2015).
  6. a et b (en) « RIP Patrick Macnee: John Steed Indeed! », sur le site The Scott Rollins Film and TV Trivia Blog.
  7. L.E.S. (Opera Mundi), « Chapeau melon et petites ladies », Le nouvel Absolu, no 15,‎ , p. 55 (lire en ligne).
  8. a, b, c, d et e (en) « Avengers star Patrick Macnee dies », BBC.com, 25 juin 2015 (consulté le 26 juin 2015).
  9. Patrick Mcnee répond à Peter Sheridan sur son renvoi du Collège d'Eton, « Patrick Macnee: The original avenger », Daily Express,‎ (lire en ligne)

    « Let’s say I had a broad education. »

  10. pp. 123-126 Wise, James E. & Baron, Scott International Stars at War Naval Institute Press, 1er janvier 2002.
  11. a et b (en) « ‘Avengers’ Patrick Macnee: Bookie, Actor, Nudist, Spy », sur The Daily Beast (consulté le 25 août 2015).
  12. (en) « Patrick Macnee, acteur - Avis de décès », sur The Daily Telegraph (consulté le 25 août 2015).
  13. a et b « « Chapeau melon et bottes de cuir » : l'acteur Patrick Macnee est mort », Le Parisien.fr, 25 Juin 2015 (consulté le 26 juin 2015).
  14. a, b, c et d « Mort de Patrick Macnee, star de Chapeau melon et bottes de cuir » Xavier Allain, Le Figaro.fr, 25 juin 2015 (consulté le 26 juin 2015).
  15. a, b, c, d et e « Patrick Macnee, star de « Chapeau melon et Bottes de cuir », est mort » Le Monde.fr, 25 juin 2015 (consulté le 26 juin 2015)
  16. site Internet de Patrick Mcnee.
  17. « Chapeau Melon : Mémoires de Patrick Macnee (Blind in One Ear) : Anecdotes », sur theavengers.fr (consulté le 30 août 2015).
  18. « Patrick MacNee. John Steed n'est plus, chapeau l'artiste ! » Ouest-France.fr, 25 juin 2015 (consulté le 26 juin 2015).
  19. [« Que devient Patrick MacNee de Chapeau melon et bottes de cuir ? », Télé Loisirs.fr, 24 avril 2014 (consulté le 26 juin 2015).
  20. Pretenders - Don't Get Me Wrong, YouTube, 25 Juin 2015 (consulté le 26 juin 2015).
  21. Oasis - Don't Look Back In Anger (Official Video), YouTube (consulté le 26 juin 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]