Jordy Nelson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nelson.
Jordy Nelson
Description de cette image, également commentée ci-après

Jordy Ray Nelson

Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
à Manhattan, Kansas
Taille 1,91 m (6 3)
Poids 98 kg (216 lb)
Numéro 87
Position Wide receiver
Carrière universitaire ou amateur
2003 - 2007 Wildcats de Kansas State
Carrière professionnelle
Choix draft NFL 36e au total en 2008 par les
Packers de Green Bay
Depuis 2008 Packers de Green Bay
Super Bowl Super Bowl XLV (2010)
Pro Bowl 2014
Carrière pro. Depuis 2008

(en) Statistiques sur NFL.com

Jordy Ray Nelson, né le à Manhattan dans le Kansas, est un joueur américain de football américain évoluant au poste de wide receiver. Sélectionné en 36e position par les Packers de Green Bay en 2008, Nelson joue depuis pour les Packers, franchise avec laquelle il remporte le Super Bowl XLV lors de la saison 2010. Il est alors l'un des meilleurs receveurs de la ligue au début des années 2010. Jordy Nelson manque toute la saison 2015 sur blessure. Il fait son retour en 2016 et termine avec quatorze touchdowns, terminant comme le meilleur marqueur de touchdowns à la passe de la saison.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Étudiant à l'université d'État du Kansas, Jordy Nelson joue pour les Wildcats de Kansas State. Lors de sa dernière saison universitaire avec les Wildcats, il réceptionne 122 passes pour un gain total de 1 606 yards sur la saison. Il inscrit également treize touchdowns, onze en tant que wide receiver et deux en retour de punts[1]. Semaine après semaine, il impressionne les recruteurs de la National Football League qui lui voit un futur dans la ligue[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Sélectionné en 2008 à la 36e place, au deuxième tour, par les Packers de Green Bay, Jordy Nelson est le troisième wide receiver sélectionné dans cette draft après Donnie Avery (33e choix par les Rams de Saint-Louis) et Devin Thomas (en) (34e choix par les Redskins de Washington). Lors de sa première saison dans la National Football League, Nelson réceptionne 33 passes pour un total de 366 yards et inscrit deux touchdowns, l'un contre les Lions de Détroit en deuxième semaine et l'autre contre les Texans de Houston en quatorzième semaine de compétition.

Sa seconde saison dans la ligue en 2009, Nelson dispute 13 matchs avec les Packers, marquant de nouveau deux touchdowns en tant que receveur et il est la première option en retour de coups de pied.

Lors de la saison 2010 de la NFL, Nelson reste une option secondaire de l'attaque des Packers. Lors des rencontres éliminatoires, Nelson se révèle contre les Falcons d'Atlanta et les Bears de Chicago. Qualifié pour le Super Bowl XLV avec les Packers, il le remporte avec sa franchise[2]. Il marque notamment un touchdown pendant la rencontre[3]. Les 14 yards en 9 réceptions, deux records en carrière, de Nelson font de lui l'un des principaux artisans de ce sacre[4].

Dès lors, son association avec le quarterback Aaron Rodgers est particulièrement prolifique[5]. Nelson signe un nouveau contrat de 3 ans pour 13,35 millions de dollars le . Il termine la saison régulière 2011 avec des records en carrière en termes de touchdowns (15), de réceptions (68) et de yards (1 263).

En juillet 2014, il signe un nouveau contrat de quatre années pour 39 millions de dollars aux Packers[6].

Jordy Nelson en 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Jordy Nelson - Draft », sur nfl.com, (consulté le 6 avril 2017)
  2. « Nelson s’entend avec les Packers », Agence QMI, (consulté le 6 avril 2017)
  3. (en) Greg Garber, « Nelson saves best for Super stage », sur ESPN.com, (consulté le 6 avril 2017)
  4. (en) Tim Layden, « Green and Golden », Sports Illustrated, (consulté le 6 avril 2017)
  5. (en) Tim Layden, « Cream of the Crop », Sports Illustrated, (consulté le 6 avril 2017)
  6. (en) Kevin Patra, « Jordy Nelson, Packers strike 4-year, $39M contract », sur nfl.com, (consulté le 6 avril 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :