Saint-Romain-la-Virvée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Romain.
Saint-Romain-la-Virvée
La mairie.
La mairie.
Blason de Saint-Romain-la-Virvée
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Libourne
Canton Le Libournais-Fronsadais
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Fronsac
Maire
Mandat
Alain Montion
2014-2020
Code postal 33240
Code commune 33470
Démographie
Population
municipale
833 hab. (2014)
Densité 107 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 57′ 59″ nord, 0° 23′ 54″ ouest
Altitude Min. 2 m – Max. 63 m
Superficie 7,82 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

Voir sur la carte administrative d'Aquitaine
City locator 14.svg
Saint-Romain-la-Virvée

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Saint-Romain-la-Virvée

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Romain-la-Virvée

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Romain-la-Virvée

Saint-Romain-la-Virvée est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune de se situe dans le Fronsadais, sur la rive droite (nord) de la Dordogne, à 25 km au nord-est de Bordeaux, chef-lieu du département, à 15 km au nord-ouest de Libourne, chef-lieu d'arrondissement, et à 12 km au nord-ouest de Fronsac, chef-lieu de canton[1].

La commune fait partie de de l'aire urbaine de Bordeaux.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

La commune enserrant celle d'Asques le long de la Dordogne, présente la particularité d'avoir deux rives d'accès à la rivière et, de ce fait, deux « frontières » avec la commune de Saint-Loubès qui se trouve sur la rive opposée (sud).
Les communes limitrophes en sont, sur la rive droite de la Dordogne, Cubzac-les-Ponts à l'ouest, Saint-André-de-Cubzac au nord-ouest, La Lande-de-Fronsac au nord, Cadillac-en-Fronsadais à l'est, Lugon-et-l'Île-du-Carnay au sud-est et Asques au sud ; sur la rive gauche, se trouve Saint-Loubès au sud et Saint-Vincent-de-Paul à l'extrême sud-ouest, en quadripoint (point de la surface de la Terre où quatre frontières différentes se rejoignent).

Communes limitrophes de Saint-Romain-la-Virvée[2]
Saint-André-de-Cubzac La Lande-de-Fronsac
Cubzac-les-Ponts               
                                              (quadripoint)
Saint-Romain-la-Virvée[2] Cadillac-en-Fronsadais
 
Saint-Vincent-de-Paul                Asques
Saint-Loubès                              Saint-Loubès
Lugon-et-l'Île-du-Carnay
 

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours
(au 15 décembre 2014)
Alain Montion   Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 833 habitants, en augmentation de 6,25 % par rapport à 2009 (Gironde : 5,99 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
750 676 749 656 687 662 665 656 675
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
703 681 661 651 633 622 551 541 522
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
528 537 512 430 441 422 415 373 396
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
456 441 446 715 783 755 753 789 833
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Logo monument historique - rouge ombré, encadré.svg Église Saint-Romain, construite au XIIe siècle en architecture romane dont subsistent la façade et quelques modillons, restructurée pour sa nef vers le XIIIe ou XIVe siècle, agrandie aux XVIIe et XVIIe siècles, surmontée d'un clocher à la fin du XIXe siècle ; elle est inscrite au titre des monuments historiques en 2005[7].
  • Logo monument historique - rouge ombré, encadré.svg Cimetière de la seconde moitié du XVIIe siècle, inscrit au titre des monuments historiques en 1974[8] pour ses deux porches d'entrée. Le porche oriental porte une statue et l'inscription :Souvenez vous, vos parents y sont passés, vous y passerez et vos enfants aussi.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Ilja Gort (nl), romancier et viticulteur néerlandais, propriétaire du château de la Garde — qu'il a renommé château la Tulipe de la Garde — dans la commune.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Saint-Romain-la-Virvée

Les armes de Saint-Romain-la-Virvée blasonnent ainsi : Écartelé, au premier d’azur à l’évêque d’or, au deuxième d’or à cinq hures de sanglier de sable, défendues et allumées d’argent, au troisième de sable à l’aigle d’or, armée et membrée de gueules, au quatrième d’azur à la chapelle d’argent, ouverte, ajourée et maçonnée de sable, accompagnée en chef dextre d’une grappe de raisin d’or feuillée de sinople.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances les plus courtes par la route - Les distances orthodromiques sont respectivement de 19,4 km pour Bordeaux, 14 km pour Libourne et 11 km pour Fronsac. Données fournies par Lion1906.com, consulté le 16 décembre 2014.
  2. Saint-Romain-la-Virvée sur Géoportail, consulté le 20 mai 2015.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. « Inscription MH de l'église Saint-Romain », notice no PA33000084, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. « Inscription MH du cimetière », notice no PA00083801, base Mérimée, ministère français de la Culture