La Lande-de-Fronsac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Lande-de-Fronsac
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Libourne
Canton Le Libournais-Fronsadais
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Fronsac
Maire
Mandat
Jean Galand
2014-2020
Code postal 33240
Code commune 33219
Démographie
Population
municipale
2 331 hab. (2014)
Densité 273 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 58′ 50″ nord, 0° 22′ 48″ ouest
Altitude Min. 6 m – Max. 49 m
Superficie 8,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte administrative de la Gironde
City locator 14.svg
La Lande-de-Fronsac

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
La Lande-de-Fronsac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Lande-de-Fronsac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Lande-de-Fronsac

La Lande-de-Fronsac est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Gironde (région Nouvelle-Aquitaine).

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune de l'aire urbaine de Bordeaux située au nord de la Dordogne, entre Libourne et Saint-André-de-Cubzac, La Lande-de-Fronsac s'étend sur 853 hectares.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de La Lande-de-Fronsac[1]
Val de Virvée Vérac
Saint-André-de-Cubzac La Lande-de-Fronsac[1] Tarnès
Saint-Romain-la-Virvée Cadillac-en-Fronsadais

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le français lande est issu du Gaulois *landa qui a d'abord signifié terrain boisé puis terrain inculte résultant de la dégradation de la forêt, terrain plat, couvert de broussailles, étendue inculte. Ce que devait être la caractéristique du lieu.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des fouilles archéologiques ont mis au jour des vestiges préhistoriques attestant une occupation de site de l'actuelle commune dès le Néolithique. Des traces d'habitat gallo-romain ont également été découvertes. La présence de sarcophages mérovingiens ainsi que de pièces de monnaie, trouvés lors de fouilles exécutées autour de l'église, témoignent de l'existence d'un village dès le haut Moyen Âge. Jusqu'à la fin du XIXe siècle, la commune compte une population principalement constituée d'agriculteurs.

De 1913 à 1949, la commune dispose d'une gare des Tramways électriques du Libournais.

La gare de La Lande-de-Fronsac vers 1915.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1790 1791 Dureau    
1791 1792 Bonnet    
1793 1794 Dethomas André Joseph    
1794 1796 Evma Louis    
1796 1801 Thonnellier    
1801 1815 Thonnellier Jean "fils"    
1815 1818 Vigier J.    
1818 1830 De Sargo Jean    
1830 1848 Guiard Rigal Jean    
1848 1860 Dejacques Alphonse    
1860 1888 Guiard Thomas Théodore    
1888 1894 Dejacques Pierre Émile    
1894 1895 Giraud François    
1895 1909 Pioceau Pierre    
1909 1910 Berard Alfred    
1910 1912 Goujon Pierre    
1912 1917 Pioceau Pierre    
1919 1928 Rulleau François    
1928 1945 Landes Simon    
1945 1950 Sbile Louis    
1945 1950 Sbile Louis    
1950 1956 Lagarde Pierre    
1977 1990 Lartigue André    
1990 1995 Sbile Patrick    
1995 2001 Jean-Pascal Gasteuil    
2001 en cours Jean Galand PS (apparenté) Pharmacien
Conseiller départemental

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 2 331 habitants, en augmentation de 4,06 % par rapport à 2009 (Gironde : 5,99 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
650 586 626 615 626 607 592 591 538
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
539 524 541 544 540 546 497 460 467
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
488 504 491 494 504 484 471 452 490
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
465 512 624 1 147 1 797 1 871 2 006 2 240 2 331
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château Loiseau

1712 – Pierre Ce château aurait été construit par un trésorier général du bureau des Finances de Guyenne. Il se compose d'un vaste bâtiment rectangulaire édifié sur deux niveaux ; du côté de la cour se détachent deux pavillons, prolongés en retour d'équerre par d'importants communs. Sur la face opposée, deux avant-corps latéraux correspondent aux pavillons. Les façades sont ornées de chaînes à refends et d'une importante corniche. Un balcon porté par des consoles surmonte la porte d'entrée

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :