Safy Nebbou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Safy Nebbou
Description de cette image, également commentée ci-après
Safy Nebbou en 2016 au festival du film de Cabourg.
Naissance (54 ans)
Bayonne, France
Nationalité Français
Profession Réalisateur
Metteur en scène
Scénariste
Films notables L'Empreinte
L'Autre Dumas
Dans les forêts de Sibérie

Safy Nebbou, né à Bayonne dans les Pyrénées-Atlantiques[1], est un auteur et réalisateur de cinéma et metteur en scène français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d’un père d'origine algérienne et d'une mère d’origine allemande, Safy Nebbou est le frère aîné de l'acteur Mehdi Nebbou[1]. Il se forme auprès de Tsilla Chelton[2], se destinant d’abord à une carrière d'acteur. Il travaille ensuite pendant huit ans avec Jean-Marie Broucaret, directeur du Théâtre des Chimères à Biarritz, où il anime des ateliers pour enfants, adolescents et adultes. Il met également en scène plusieurs spectacles.

À partir de 1997, il réalise des courts-métrages, Pédagogie (1997), Bertzea (2001) et Lepokoa (2003). En 2004, il se lance dans la réalisation de longs-métrages. Il tourne Le Cou de la girafe, un mélodrame familial sur fond de maladie d'Alzheimer avec Sandrine Bonnaire et Claude Rich. En 2007, inspiré d'une histoire vraie, sort L’Empreinte de l’ange, qui aborde la question de la maternité sous la forme d'un thriller psychologique, avec Catherine Frot et Sandrine Bonnaire. En 2008, il réalise Enfances avec Elsa Zylberstein puis en 2010, L’Autre Dumas, avec Gérard Depardieu et Benoît Poelvoorde qui incarnent respectivement le romancier et son prête-plume (Sélection au Festival de Berlin). En 2012, il tourne Comme un homme avec Émile Berling, Charles Berling et Kévin Azaïs. En 2016, il réalise une adaptation du livre de Sylvain Tesson, Dans les forêts de Sibérie, qui met en scène Raphaël Personnaz et Evgueni Sidikhine, accompagnés d'une bande originale réalisée par Ibrahim Maalouf (César de la meilleure musique de film).

En 2017, il revient brièvement au théâtre pour signer une adaptation avec Jacques Fieschi et une mise en scène de Scènes de la vie conjugale de Ingmar Bergman, avec Laetitia Casta et Raphaël Personnaz (Théâtre de l’Œuvre). Cette année-là, il est président du jury au festival du cinéma russe à Honfleur[3].

En 2019, il réalise une adaptation du livre de Camille Laurens, Celle que vous croyez, avec Juliette Binoche, Nicole Garcia et François Civil.

Il travaille également comme réalisateur publicitaire pour des marques nationales et internationales, ainsi que pour des associations humanitaires (Enfance et partage, Elles s’imaginent, Institut Curie, Solidarité laïque…)[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant que réalisateur[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

En tant que scénariste[modifier | modifier le code]

En tant qu'acteur[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Mise en scène[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Safy Nebbou », www.theatresparisiensassocies.com, consulté le 27 février 2019.
  2. « Safy Nebbou », sur Evene.fr (consulté le ).
  3. « Honfleur : le cinéma russe se dévoile », sur Paris Normandie (consulté le ) : « présidé par le réalisateur et scénariste Safy Nebbou ».
  4. « Safy Nebbou », sur Théâtre du Rond-Point Paris (consulté le ).
  5. a et b Fabien Lemercier, « Safy Nebbou tourne Celle que vous croyez », sur Cineuropa, (consulté le )
  6. Marjorie Bertin, « Scènes de la vie conjugale », sur L'Avant-scène théâtre, (ISBN 978-2-7498-1369-1, consulté le )
  7. « CLARA HASKIL, PRÉLUDE ET FUGUE, 2021 », sur laetitia-casta.fr (consulté le )
  8. a b c d e f g h i j et k « NEBBOU Safy – Zelig » (consulté le )
  9. « Nomination dans l'ordre des Arts et des Lettres - été 2019 »

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :