Raphaël Personnaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Raphaël Personnaz
Description de cette image, également commentée ci-après
Raphaël Personnaz en 2016 au festival du film de Cabourg.
Naissance (41 ans)
Paris 13e (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Films notables La Princesse de Montpensier
Trois mondes
La Stratégie de la poussette
Marius
L'Affaire SK1

Raphaël Personnaz est un acteur français né le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts[modifier | modifier le code]

Raphaël Personnaz est né le , il est le fils de Henry Personnaz, décorateur/designer et d'Anne de Vergnette de la Motte, traductrice (notamment du poète grec Yánnis Rítsos)[1],[2]. Il a commencé sa carrière principalement au théâtre. Il s'est formé au conservatoire du XXe arrondissement de Paris. Il se fait progressivement un nom à la télévision où il apparaît dans des séries et des téléfilms où il obtient souvent des rôles principaux (Nestor Burma, Ah, c'était ça la vie !, Le Clan Pasquier).

Il commence progressivement à jouer au cinéma dans des films plus indépendants dont certains seront des succès critiques et publics : À la petite semaine (2003), La Première Fois que j'ai eu 20 ans (2004) ou encore La Faute à Fidel ! de Julie Gavras (2006). Il apparaît dans une publicité pour la marque de jeans Levi's avec Léa Seydoux en 2007.

En 2010, il sera l'amant/médecin de Karin Viard dans Les Invités de mon père.

Révélation[modifier | modifier le code]

Raphaël Personnaz au festival de Cannes 2010.

C'est d'ailleurs 2010 qui sera l'année charnière de sa carrière, pour son rôle dans La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier, présenté en compétition au Festival de Cannes. Le film, salué pour la qualité de la réalisation, reconnue, de Tavernier, et dans lequel sont mis en avant de nouveaux talents, ont profité à Raphaël Personnaz ; en effet, sa prestation du duc d'Anjou sera unanimement saluée par l'ensemble des critiques[3] qui voient en lui la véritable révélation du film. Pour ce rôle, il obtient le Swann d'Or de la révélation masculine au Festival du film de Cabourg en 2011[4], ainsi qu'une nomination au César du meilleur espoir masculin lors de la 36e cérémonie des Césars.

Début 2011 il est également à l'affiche de la comédie à succès La Chance de ma vie et il partage l'affiche de Forces spéciales aux côtés de Diane Kruger et Benoît Magimel.

En , il interprète le rôle d'Al dans le film dramatique Trois mondes, aux côtés de Clotilde Hesme et Arta Dobroshi, un film réalisé par Catherine Corsini, qui vaudra une nomination au prix Un certain regard du Festival de Cannes 2012.

En il joue le rôle de Thomas Platz dans la comédie La Stratégie de la poussette, aux côtés de Charlotte Le Bon, et réalisé par Clément Michel.

En 2013, aux côtés de Daniel Auteuil et Jean-Pierre Darroussin, il incarne Marius, dans les deux premiers volets de la trilogie de Pagnol, Marius et Fanny signés par Daniel Auteuil.

Puis il est à l'affiche du nouveau Bertrand Tavernier, Quai d'Orsay, adapté de la bande dessinée homonyme de Christophe Blain et Abel Lanzac. Raphaël Personnaz interprète un jeune diplômé, Arthur Vlaminck, appelé à travailler au service du ministre des Affaires étrangères, Alexandre Taillard de Worms (Thierry Lhermitte). Le film est présenté en compétition pour la Coquille d'or du Festival international du film de Saint-Sébastien 2013 et il est également nommé aux Césars 2014 et récompensé par la statuette du meilleur acteur second rôle, grâce à l'interprétation de Niels Arestrup (Claude Maupas), le directeur de cabinet.

En , il reçoit le prix Lumières 2014 du meilleur espoir masculin pour son rôle d'Arthur Vlaminck dans Quai d'Orsay et de Marius dans Marius.

Confirmation[modifier | modifier le code]

Raphael Personnaz en 2012

Cette même année, il est à l'affiche de trois films : Une nouvelle amie de François Ozon, tourné au Canada aux côtés d'Anaïs Demoustier et Romain Duris. Le film est présenté au 39e Festival international du film de Toronto et au 62e Festival de Saint-Sébastien. Ensuite, on le retrouve dans Le Temps des aveux de Régis Wargnier. Le film, entièrement tourné au Cambodge, est une adaptation du roman autobiographique de l'ethnologue français François Bizot, Le Portail.

Enfin, Raphaël Personnaz est à l'affiche de L'Affaire SK1, premier film de Frédéric Tellier, récompensé par le prix Jacques-Deray du film policier français 2015. Il tient le rôle de Franck Magne, l'inspecteur qui a traqué, pendant plus de dix ans, Guy Georges, le tueur de l’Est parisien.

Il revient sur les planches au Théâtre Hébertot en 2014, avec Les cartes du pouvoir de Beau Willimon, auteur de House of Cards, mise en scène de Ladislas Chollat.

Début 2015, il part tourner en Sibérie durant trois mois, au bord du lac Baïkal, l'adaptation du roman de Sylvain Tesson Dans les forêts de Sibérie[5], sous la direction de Safy Nebbou. Le film sort en salle le et remporte un grand succès auprès du public et de la critique. La 21e édition de la Forêt des Livres lui remet, en , le prix de l'acteur littéraire pour son rôle dans Dans les forets de Sibérie.

De février à , Raphaël Personnaz est de retour sur les planches, au Théâtre de l'Œuvre, aux côtés de Laëtitia Casta, dans la pièce Scènes de la vie conjugale[6], adaptée de l'œuvre d'Ingmar Bergman, dans une mise en scène de Safy Nebbou. La pièce sera reprise en tournée de à .

En novembre-, Raphaël Personnaz remonte sur les planches au théâtre du Rond-Point avec l’adaptation théâtrale de Vous n’aurez pas ma haine (mise en scène par Benjamin Guillard) issu du témoignage émouvant du journaliste Antoine Leiris après le décès de sa femme Hélène dans les attentats du Bataclan du .

Après le Rond-Point, le spectacle sera repris au théâtre de l'Œuvre, en mars et .

Pour sa remarquable interprétation dans Vous n'aurez pas ma haine, il reçoit en , le Molière du Seul en Scène.

D' à , il est en tournée dans toute la France, en Suisse et en Belgique avec Vous n'aurez pas ma haine (mise en scène par Benjamin Guillard).

Durant cette année 2018, côté cinéma, il tourne sous la direction de Ralph Fiennes dans le film Noureev (The White Crow).

Puis 2019, aux côtés de Nicolas Duvauchelle, il joue dans Persona non grata de/avec Roschdy Zem.

En mars 2020, il devient le directeur de la danse de l'Opéra de Paris de la série OCS Originals : L'Opéra (Saison 1 & 2)[7].

Participation aux Festivals[modifier | modifier le code]

Début 2011, il est membre du jury des courts métrages au Festival international du film fantastique de Gérardmer 2011.

Du 16 au , il est membre du jury du 16e Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez, présidé par Florence Foresti.

Durant l'été 2015, il est membre du jury du 29e Festival du film de Cabourg, présidé par Juliette Binoche[8].

À l'automne 2015 il est membre du jury des longs métrages (présidé par Olivier Gourmet) au Festival international du film francophone de Namur.

Fin , il fait partie du jury 11e Festival du film francophone d'Angoulême.

En , il fait partie du jury de Sandrine Bonnaire lors du 30e Festival du film britannique de Dinard[9].

Puis en , il est le Président du 14e Festival du Film du Croisic - De la Page à l'Image.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Doublage et narration[modifier | modifier le code]

Séries audio (Podcast)[modifier | modifier le code]

Livres audio[modifier | modifier le code]

Réalisation[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2022 : L'arène pour les Talents Adami Cinéma 2022[10] - Présenté au 75e Festival de Cannes

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. J.B. Morain, « J'ai bu du pastis avec Raphaël Personnaz », sur Les Inrockuptibles, (consulté le )
  2. « Le Fast Life de Raphaël Personnaz », sur Facebook Watch, (consulté le )
  3. Le Point magazine, « "La Princesse de Montpensier" - Cet obscur objet du désir », sur Le Point, (consulté le )
  4. Le Point magazine, « Grand prix du festival de Cabourg à "La guerre est déclarée" », sur Le Point, (consulté le )
  5. « Raphaël Personnaz: plus qu'un simple rôle », sur La Presse, (consulté le )
  6. « « Scènes de la vie conjugale » en boulevard chic et froid », sur Les Echos, (consulté le )
  7. Madame Figaro, « Raphaël Personnaz, l’art de la fugue d’un acteur inclassable », sur Madame Figaro, (consulté le )
  8. « Cabourg 2015 : Binoche présidente, Huppert et Donzelli en sélection », sur allocine.fr, (consulté le ).
  9. https://www.ouest-france.fr/bretagne/dinard-35800/dinard-film-festival-ils-rejoignent-le-jury-de-la-30e-edition-6493435
  10. « Talents Adami Cinéma », sur Adami (consulté le )
  11. « « Scènes de la vie conjugale » en boulevard chic et froid », sur Les Echos, (consulté le )
  12. « PHOTOS - Pauline Lefèvre et Raphael Personnaz ont reçu les Swann d'Or de la révélation féminine et masculine de l'année, au festival de Cabourg 2011. », sur www.purepeople.com (consulté le )
  13. « Festival Close Up 2011 - Palmarès », sur Artistikrezo, (consulté le )
  14. « Festival du Film de Sarlat », sur Festival du Film de Sarlat (consulté le )
  15. « Le Festival de Sarlat récompense « Max » », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  16. « Céline Sallette et Raphaël Personnaz récompensés », sur LEFIGARO, (consulté le )
  17. « Prix Lumières 2014: La vie d'Adèle récompensé », sur LEFIGARO, (consulté le )
  18. « THÉÂTRE. Raphaël Personnaz, Molière du seul-en-scène 2018, à Passy le 14 février », sur www.ledauphine.com (consulté le )
  19. Par Le 21 janvier 2011 à 18h36, « Césars 2011 : toutes les nominations », sur leparisien.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :