Rumont (Meuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rumont.
Rumont
L'entrée du village.
L'entrée du village.
Blason de Rumont
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Arrondissement de Bar-le-Duc
Canton Bar-le-Duc-1
Intercommunalité Communauté d'agglomération Bar-le-Duc Sud Meuse
Maire
Mandat
Alexandre Aubry
2014-2020
Code postal 55000
Code commune 55446
Démographie
Population
municipale
90 hab. (2014)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 49′ 58″ nord, 5° 16′ 39″ est
Altitude Min. 294 m – Max. 366 m
Superficie 6,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte administrative de la Meuse
City locator 14.svg
Rumont

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 14.svg
Rumont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rumont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rumont

Rumont est une commune française située dans le département de la Meuse en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Rumontois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Lieu-dit : Petit-Rumont

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes sont : Érize-la-Brûlée, Érize-Saint-Dizier, Seigneulles, Naives-Rosières

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Cours d'eau traversant la commune : l'Ezrule.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune de Rumont est constituée du village du même nom et du hameau de Saint-Hippolyte, désormais appelé Petit-Rumont. Même si l'activité principale est traditionnellement l'agriculture, une importante fromagerie fabriquait à Petit-Rumont des fromages à pâte molle façon brie et coulommiers. Vers le milieu du XIXe siècle, la commune comptabilise près d'une cinquante d'habitants.

Pendant la Première Guerre mondiale, cette commune joue un rôle important : elle est située sur le croisement de la Voie sacrée et de la route de Saint-Mihiel. Le village est menacé notamment par les combats de septembre 1914. En 1916, Rumont est un lieu de passage et de séjours des nombreuses troupes se dirigeant vers Verdun.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1971 mars 1989 Jean Dutour    
mars 1989 mars 2001 Bernard Labat    
mars 2001 mars 2008 Thierry Geoffroy    
mars 2008 en cours Alexandre Aubry    

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Le parc éolien de Beauregard, mis en service en octobre 2006 par Maïa Eolis, est situé sur le territoire de la commune et celui voisin de Vavincourt. Composé de 7 éoliennes, il développe une puissance totale de 14,35 MW et produit 24,1 GWh par an[1],[2]. Le parc éolien de Haut de Bâne, mis en service au même moment par le même prestataire, est situé sur le territoire de la commune et celui voisin d'Érize-Saint-Dizier. Composé de six éoliennes, il développe une puissance totale de 12 MW et produit 22,6 GWh par an[3],[4].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 90 habitants, en diminution de -8,16 % par rapport à 2009 (Meuse : -1,29 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
151 148 146 139 136 137 127 128 149
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
161 152 140 138 143 145 135 149 133
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
137 122 121 110 109 123 120 128 146
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
127 102 98 96 103 87 95 97 90
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Hippolyte ( XVIe siècle - 1753).
Le chœur et une travée de la nef constituent les éléments conservés de l'édifice du XVIe siècle. L'église fut reconstruite en 1753. Elle possède un autel sculpté dans la pierre en demi-relief, qui comporte treize niche avec arcatures polylobées ornées de galbes et de fleurons.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Rumont Blason Coupé-vouté: au 1er d'or au cheval gai de gueules, au 2e d'azur au lambel d'argent soutenu par une trangle ondée d'or.
Détails Création de R.A Louis avec les conseils de la Commission Héraldique de l'UCGL. Adopté par la commune en décembre 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Parc éolien de Beauregard », sur maiaeolis.fr (consulté le 21 avril 2015).
  2. « Parc éolien de Beauregard », sur thewindpower.net (consulté le 21 avril 2015).
  3. « Parc éolien de Haut de Bâne », sur maiaeolis.fr (consulté le 21 avril 2015).
  4. « Parc éolien de Haut de Bâne », sur thewindpower.net (consulté le 21 avril 2015).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .