Beurey-sur-Saulx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beurey et Beurey-Bauguay.

Beurey-sur-Saulx
Beurey-sur-Saulx
Blason de Beurey-sur-Saulx
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Bar-le-Duc
Canton Revigny-sur-Ornain
Intercommunalité Communauté d'agglomération Bar-le-Duc Sud Meuse
Maire
Mandat
Gérard Fillon
2014-2020
Code postal 55000
Code commune 55049
Démographie
Population
municipale
408 hab. (2015 en diminution de 6,21 % par rapport à 2010)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 45′ 31″ nord, 5° 01′ 40″ est
Altitude Min. 148 m
Max. 235 m
Superficie 11,62 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Beurey-sur-Saulx

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Beurey-sur-Saulx

Beurey-sur-Saulx est une commune française située dans le département de la Meuse, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune est limitrophe de 8 communes, dont deux communes, Cheminon et Trois-Fontaines-l'Abbaye, se trouvent dans le département voisin de la Marne.

Communes limitrophes de Beurey-sur-Saulx
Mognéville Couvonges Val-d'Ornain
Cheminon (Marne) Beurey-sur-Saulx Fains-Véel
Trois-Fontaines-l'Abbaye (Marne) Robert-Espagne Trémont-sur-Saulx

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , les Allemands de la 3e division de Panzer-Grenadiers, une unité de la Wehrmacht, massacrent 86 habitants de quatre villages voisins : Robert-Espagne, Beurey-sur-Saulx, Couvonges et Mognéville.

Article détaillé : massacre de la vallée de la Saulx.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1848 1852 Jean-Baptiste Thirion    
1852 1860 Martin Quentin    
1860   Louis-Narcisse Martin    
1860 1886 Martin Boudard    
1886 1891 Félix de Condé    
1891 1892 Alcide Sabathier    
1892 1898 Jean-Baptiste Contant    
1898 1912 Gaston-Émile Boudard    
1912 1920 Louis-Eugène Guyot    
1920 1926 Gaston-Emile Boudard    
1926 1945 Léon Hamonnet    
1945 1947 Louis Frerson    
1947 1971 André Chobert    
1971 1983 Michel Chobert    
1983 1989 Patrick Lucquin    
1989 1998 Joël Cas    
1998 en cours Gérard Fillon DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2].

En 2015, la commune comptait 408 habitants[Note 1], en diminution de 6,21 % par rapport à 2010 (Meuse : -1,7 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
500527553539586572629617603
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
555549539487487445440402373
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
362347391340330325314259414
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
533502512505525495454448442
2013 2015 - - - - - - -
425408-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

École et bibliothèque

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

  • Rivière la Saulx

Site spéléologique[modifier | modifier le code]

La commune comporte plus de 29 cavités souterraines, dont 5 de plus de 150 m de développement ou de plus de 25 m de profondeur : le gouffre BR4, le gouffre du Rupt de Frainiau (ou BR14), la grotte des Élections, la grotte du Siphon (ou grotte des Chasseurs) et le réseau du Rupt-du-Puits, plus important réseau souterrain naturel du Bassin parisien, 37e plus longue cavité naturelle de France et 10e cavité de France par la longueur de son siphon.[5]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Blason de Beurey-sur-Saulx Blason D'azur à trois poires d'or, l'écu chapé du même à une croix ancrée de gueules à dextre et à une flamme du même à senestre.
Détails
Création de R.A Louis avec les conseils de la Commission Héraldique de l'UCGL. Adopté par la commune en janvier 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  5. Devaux Fr. (2007) - « Inventaire souterrain de la Meuse (8/8) », Spéléo L no 16 (ISSN 0758-3974), Ligue spéléologique lorraine, Tomblaine, p. 7-48