Ranch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ranch (homonymie).

Un ranch, vacherie en français cadien[1], est une zone de paysage, comprenant différentes structures, destinées principalement à la pratique de l'élevage extensif (ranching en anglais) du bétail.

Le 101 Ranch, en Oklahoma.

Présentation[modifier | modifier le code]

Les ranchs peuvent être de toutes tailles, certains disposent de terres arables irriguées ou non, produisant des récoltes fourragères. On les trouve principalement dans le Sud des États-Unis. C'est la propriété de l'éleveur. Il comporte l'habitation du propriétaire, les logements (de simples dortoirs sans confort), des étables et des pâturages.

Exemples[modifier | modifier le code]

Troupeau de bisons détenu par le Elk Ranch Flats Turnout.

Deux des plus grands ranchs du monde sont :

  • Le King Ranch au Texas, comprenant un élevage de chevaux et bovins sur plus de 3 340 km2.
  • Le Dadanawa Ranch en Guyana, comprenant un élevage de chevaux sur 4 500 km2.

En Argentine, les ranchs sont désignés sous le terme de Estancia et fonctionnent sur un mode de production extensive.

En Australie, l'équivalent du ranch est la Station, généralement spécialisée dans l'élevage du mouton. Les stations se trouvent principalement dans la région des Rangelands, où ils étaient autrefois administrés par baux pastoraux délivrés par le gouvernement.

En Californie se trouve le Ranch de Neverland, ancienne propriété de Michael Jackson.

Valeur foncière[modifier | modifier le code]

Certains ranchs ont acquis une valeur foncière très élevée. Ainsi, un ranch texan de 210.000 hectares (soit environ les surfaces cumulées des villes de Paris et de New-York) racheté en 2016 par le magnat américain du football Stan Kroenke (actionnaire majoritaire de l'équipe de football d'Arsenal) mis en vente par l'agence Briggs Freeman Sotheby's International Realty pour le compte de la famille Waggoner qui occupait ces terres depuis le XIXe siècle a été mis à prix à 725 millions de dollars (soit +/- 650 millions d'euros). Son prix de vente réel n'a pas été révélé, mais il a été présenté comme étant probablement l’une des plus grandes et plus chères propriétés privées au monde[2]. Ce prix s'explique aussi par la présence au moment de la vente d'environ un millier de puits de pétrole, de 12.000 hectares de terres agricoles, et 6.800 têtes de bétail et 500 chevaux [2]

Univers de fiction[modifier | modifier le code]

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]