RuPaul's Drag Race

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

RuPaul's Drag Race
Logo de l'émission.
Logo de l'émission.

Genre Téléréalité
Périodicité Hebdomadaire
Réalisation Nick Murray
Présentation RuPaul
Participants Merle Ginsberg, Santino Rice, Michelle Visage, Billy Brasfield, Ross Matthews, Carson Kressley
Musique RuPaul
Thème du générique RuPaul's Drag Race theme
Générique de fin Cover Girl (Put the Bass In Your Walk) (saison 1)
Jealous of My Boogie
(saison 2)
Main Event (saison 3)
The Beginning (saison 4–5)
Dance With U (saison 6)
Fly Tonight (saison 7)
Die Tomorrow (saison 8)
Be someone, Kitty Girl (saison 9) Rock It (To the Moon) (saison 10)
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue Anglais
Nombre de saisons 10
Nombre d’émissions 126
Gain 100 000 $
Programme similaire RuPaul's Drag Race: All Stars
RuPaul's Drag U
Production
Lieu de tournage Los Angeles
Durée 40-60 minutes
Format d’image NTSC 480i, HDTV 1080i
Production exécutive Fenton Bailey, Randy Barbato, Tom Campbell, RuPaul, Steven Corfe, Pamela Post, Mandy Salangsang
Société de production World of Wonder
Diffusion
Diffusion Logo TV
VH1
Netflix
Lieu de première diffusion États-Unis
Date de première diffusion
Statut En cours
Site web rupaulsdragrace.com

RuPaul's Drag Race est une émission de téléréalité américaine produite par World of Wonder Productions pour la chaîne de télévision à thématique LGBT Logo TV puis, à partir de 2017, pour VH1.

L'émission est un concours de drag queens au cours duquel RuPaul, qui est à la fois présentatrice, mentor et source d'inspiration pour les candidates, sélectionne la « prochaine superstar américaine du drag »[1]. Chaque semaine, les candidates sont soumises à différents défis et sont évaluées par un groupe de juges dont font partie RuPaul, Michelle Visage et d'autres personnalités qui critiquent la progression des participantes et leurs performances.

Le titre de l'émission est un jeu de mots entre « drag queen » et « drag racing » (course de dragster) et le générique de l'émission reprend certains éléments issus de la course automobile.

Dix saisons de RuPaul's Drag Race ont été diffusées auxquelles s'ajoutent les émissions dérivées RuPaul's Drag U et RuPaul's Drag Race: All Stars. L'émission est la plus regardée de la chaine Logo TV et est diffusée en Australie, au Canada et au Royaume-Uni. En 2016, RuPaul a remporté un Emmy Award pour sa présentation et l'émission elle-même a remporté un GLAAD Media Award en 2010.

Format[modifier | modifier le code]

Candidatures[modifier | modifier le code]

Les appels à candidatures pour participer à l'émission sont lancés en ligne et les candidates envoient une vidéo d'audition. Les participantes doivent être âgées d'au moins 21 ans et peuvent être de n'importe quelle orientation sexuelle, bien que la plupart des candidates soient des hommes gays. Plusieurs candidates ont été des femmes transgenre : Sonique est la première personne transgenre à être candidate et a fait son coming out lors d'une émission spéciale réunissant les participantes de la saison 2. Monica Beverly Hillz est la première femme transgenre à révéler son statut pendant la compétition, lors de la saison 5. D'autres personnes transgenres ont débuté leur transition après leur élimination de l'émission telles que Carmen Carrera (saison 3)[2] ou Kenya Michaels (saison 4)[3]. Peppermint (saison 9) est la première transgenre à se définir comme telle avant le début de l'émission[4].

Dans une interview au quotidien The Guardian, publiée le , RuPaul précise qu'il n'accepterait probablement pas une drag queen transgenre ayant terminé sa transition physique. Il explique que la performance perd son sens de l'ironie lorsque ce n'est pas un homme qui la réalise. Certaines participantes transgenres ne partagent pas le même avis et défendent avant tout l'art sur l'identité de genre. Face à ces critiques, RuPaul publie un message sur Twitter le , assurant son soutien aux personnes transgenres : « Je comprends et je regrette le mal que j'ai causé, les membres de la communauté transgenre sont les héros de notre mouvement LGBTQ+. Vous êtes mes professeurs[5],[6]. »

RuPaul a décrit les qualités nécessaires à une drag queen pour gagner l'émission comme « le charisme, la singularité, le sang-froid et le talent »[7]. L'acronyme anglais de ces qualités (charisma, uniqueness, nerve, talent) est « CUNT », terme utilisé pour illustrer la féminisation des participants lors de leur transformation (« chatte », « vagin »), mais cela peut aussi être compris comme une insulte selon le contexte[8].

Émission[modifier | modifier le code]

RuPaul est à la fois présentateur, mentor et source d'inspiration pour les candidates.

Chaque émission suit un format similaire avec un mini challenge, un main challenge, ainsi qu'un défilé devant un groupe de juges et une élimination. Une drag queen est éliminée à chaque émission jusqu'à ce qu'il ne reste, en général, que trois candidates. L'épisode final désigne la grande gagnante de la saison. Certains épisodes ont connu des exceptions telles que des doubles éliminations, aucune élimination, ou l'exclusion d'une candidate.

RuPaul joue un double rôle dans l'émission : habillé en homme, il visite d'abord les candidates à l'atelier afin d'offrir son aide avant un défi puis habillé en drag queen lors du défilé et de l'élimination, où il est le juge ayant le dernier mot[9]. L'émission est, en outre, ponctuée de répliques de RuPaul, telle que « Messieurs, démarrez votre moteur et que la meilleure gagne. » (« Gentlemen, start your engine and may the best woman win. »), qui introduit les épreuves.

Mini challenge[modifier | modifier le code]

Pour le mini challenge (mini épreuve), chaque candidate doit accomplir une tâche dont les règles varient. Le mini challenge est souvent une épreuve divertissante, sous forme de parodie ou de jeu : faire un défilé improvisé avec une thématique, prendre des photos avec certaines contraintes comique, réaliser une mini-parodie, etc.

La (ou les) gagnante d'un mini challenge reçoivent soit une petite récompense, soit un avantage pour la suite. Il peut s'agir, comme pour la gagnante du main challenge, d'un cadeau sous forme de bon d'achat ou autre. Mais généralement, la gagnante dispose d'un avantage pour le main challenge, comme avoir du temps supplémentaire pour le tournage. Lorsque le main challenge est constitué d'équipes, les gagnantes du mini challenge sont les capitaine d'équipes.

Le mini challenge n'est pas obligatoire dans un épisode. Certains n'en ont pas, et la saison 9 a vu se réduire le nombre de mini challenges disputés.

Certains mini challenges sont récurrents d'une saison à l'autre et sont devenus un petit rituel pour les candidates. Par exemple, le premier mini challenge de chaque saison est une séance de photo avec le photographe Mike Ruiz, dont les détails varient à chaque saison (être aspergée d'eau en tenue de drag, sauter sur un trampoline, faire une bataille de polochon, etc.). Le plus célères des mini challenges est celui du reading, inspiré du film Paris Is Burning : chaque candidate à tour de rôle se moque des autres drag queens en faisant des remarques sarcastiques ou comiques. On retrouve également le Puppet Challenge, en fin de saison, ou chaque candidate imite parodiquement l'une de ses adversaires avec une marionnette.

Main challenge[modifier | modifier le code]

Bianca Del Rio, gagnante de la saison 6.

Les règles du main challenge (épreuve principale) varient d'un épisode à l'autre et il peut s'agir d'un défi individuel ou en équipe. À l'origine, la gagnante du main challenge bénéficiait de l'immunité pour l'épisode suivant, mais RuPaul met fin à cette règle lors de la saison 6.

Lors du main challenge, les candidates doivent faire preuve de talent et de polyvalence. Chaque main challenge nécessite en effet d'exploiter un aspect particulier du drag, obligeant les queens à démontrer leurs talents de couturières, d'actrices, d'humoristes, voire de danseuses et chanteuses. Il s'agit souvent de challenges nécessitant de gros moyens et un investissement important.

Le plus célèbre des main challenge, qui a lieu chaque saison depuis la saison 2, est le Snatch Game : il s'agit d'une parodie du jeu Match Game, dans lequel les concurrentes doivent imiter une personnalité célèbre et faire preuve d'humour et de répartie. Ce challenge est le plus attendu chaque saison, à la fois par les participantes et par les fans.

Des challenges ou des types de challenges sont récurrents. On trouve souvent des parodies de films, séries ou émissions (Pitch Perfect et la série Empire transformés en Bitch Perfect et RuCo's Empire lors de la saison 8, Le Bachelor en Bitchlor lors de All Stars saison 3), des comédies musicales en live (avec des chants parfois live), des roasts (saison 5 et saison 9) ou épreuve d'humour devant un public, des clips publicitaires, etc. Le Makeover Challenge est également important : il s'agit pour les candidates de maquiller et habiller des personnes invitées (des vétérans, des mariés, des membres de l'équipe technique de RuPaul's Drag Race, etc.).

On trouve également les Ball (les « bals »), ou le challenge consiste à réaliser trois tenues (en une semaine) sur un thème donné. Généralement, le Ball a lieu en fin de saison. Chaque tenue correspond à une indication (un titre) précise, et la dernière des trois est souvent la plus imposante et la plus attendue. On peut citer le Money Ball de la saison 3 (avec des robes en billets), le Glitter Ball (paillettes et pierres) de la saison 6, le Hello Kitty Ball de la saison 7, le Book Ball de la saison 8 (avec des robes en papiers), le Gayest Ball Ever ("le bal le plus gay de l'histoire", avec pour thèmes des robes le drapeau arc-en-ciel, les licornes et les Village People) de la saison 9 ou encore The Last Ball On Earth ("le dernier bal sur Terre") de la saison 10.

Défilé et élimination[modifier | modifier le code]

À la fin de l'émission, les candidates effectuent un défilé sur un podium face à un groupe de juges. Le thème du défilé est généralement associé au main challenge.

RuPaul préside le groupe des juges en tenue de drag queen et prend les décisions. Elle est accompagnée de Michelle Visage (en) depuis la saison 3 (précédemment, Merle Ginsberg) ainsi que Santino Rice (en) (saisons 1 à 6) et, à tour de rôle, Ross Mathews (en) et Carson Kressley (en) depuis la saison 7. Des personnalités différentes font également des juges à chaque émission, parmi les plus notables Paula Abdul, Pamela Anderson, Eve, Ariana Grande, Neil Patrick Harris, Kathy Griffin, Khloé Kardashian, La Toya Jackson, Adam Lambert, Demi Lovato, Bob Mackie, Rose McGowan, Olivia Newton-John, Rebecca Romijn, Gigi Hadid, Sharon Osbourne, Dan Savage, Dita Von Teese, Michelle Williams, John Waters, Debbie Harry et Chris Stein du groupe Blondie, Candis Cayne, Lady Gaga et Christina Aguilera.

Les deux candidates considérées comme les plus mauvaises sont repêchées, et doivent alors tenter de faire du play-back sur une musique pour essayer de rester dans la compétition : c'est le fameux "lip-sync for your life" ("faites du play-back pour votre vie"), qui conclut chaque épisode. A la suite de ce lip-sync, RuPaul décide (seul cette fois) de garder l'une des deux candidates (par la phrase "Shantay you stay" qui se traduit approximativement par "Ma belle, tu restes") et d'éliminer l'autre (par la phrase "Sashay away" se traduisant "Défile jusqu'à la sortie").

L'épisode se termine sur un dernier plan de la participante éliminée, qui laisse un message d'adieu aux autres au rouge à lèvres sur un miroir de la workroom (salle ou les reines travaillent et préparent les challenges), tradition instaurée depuis la saison 2. Après quoi RuPaul félicite les concurrentes encore en lice, avant de rappeler, à chaque épisode, sa maxime la plus connue : "If you can't love yourself, how the hell are you gonna love somebody else." ('Si tu ne t'aimes pas toi-même, comment diable peux-tu aimer quelqu'un d'autre ?'), qui conclut l'épisode.

Lip-Sync for Your Life[modifier | modifier le code]

Chaque épisode de RPDR se termine par un Lip-Sync for Your Life : les deux queens du bottom two, c'est-à-dire les deux plus mauvaises prestations de la semaine, doivent s'affronter sur un lip-sync (du play-back) sur une chanson dont elles doivent apprendre les paroles. Cette règle est appliquée dès la première saison et toujours en vigueur. Les queens sont jugées sur leur performance scénique, la connaissance des paroles de la chanson, mais aussi leur interprétation de la musique. À la suite de cette performance, RuPaul décide, seul et sans avis des autres juges, de sauver l'une des deux concurrentes, par la phrase "Shantay you stay", et d'éliminer la seconde, avec la phrase "Sashay away".

Ces deux phrases constituent des leitmotiv pour ce moment, tout comme l'introduction du lip-sync qui reste inchangée depuis la saison 1, qui est la suivante : "Two queens stand before me. Ladies, this is your last chance to impress me, and to save yourself from elimination. The time has come for you to lip-sync for your life. Good luck, and don't fuck it up". Que l'on pourrait globalement traduire par : "Deux reines se tiennent devant moi. Mesdames, ceci est votre dernière chance de m'impressionner et d'échapper à l'élimination. Le temps est venu, de faire un play-back, pour votre vie. Bonne chance, et ne merdez pas".

Souvent, lorsqu'une chanteuse ou groupe de musique est invité et fait partie du jury, le lip-sync se déroule sur une chanson de sa/leur composition. Ce fut par exemple le cas lors de l'invitation de Martha Wash (Carry On), de Natalie Cole (This Will Be), des Pointers Sisters Anita et Ruth (I'm So excited), de Paula Abdul (Vibeology), d'Olivia Newton-John (Twist Of Fate), d'Ariana Grande (Break Free), de Demi Lovato (Really Don't Care), de Faith Evans (Mesmerized), de Debbie Harry et Chris Stein du groupe Blondie (Call Me), des B-52's (Love Shack), de Meghan Trainor (Woman Up), de Christina Aguilera (Ain't No Other Man) ou encore de Shania Twain (Man! I Feel Like A Woman). La chanson choisie pour le lip-sync peut aussi avoir un lien avec le main challenge ou le défilé: lors des saison 8 et 9, les chansons Causing A Commotion et Music de Madonna furent respectivement utilisées lors des épisodes ayant pour thème de défile "La Nuit des 1000 Madonnas".

Le Lip-Sync est généralement un moment très attendu, pour chaque épisode ; et ce moment est devenu une véritable institution au sein de la compétition, comportant des moments anthologiques.

Eliminations multiples et lip-syncs sans élimination[modifier | modifier le code]

À deux reprises, RuPaul prit la décision d'éliminer les deux queens du bottom two, à la suite de performances très médiocres. Lors de la saison 5, Honey Mahogany et Vivienne Pinay lip-syncent sur Oops ... I Did It Again de Britney Spears, tout en faisant preuve l'une et l'autre de manque d'énergie et d'investissement dans la musique. À la suite de cela, RuPaul décide, pour la première fois dans l'histoire de la compétition, de ne garder aucune des deux candidates, devant des candidates médusées par cet événement inattendu qui est une première. Ce sera également le cas pour Dax ExclamationPoint et Laila McQueen lors de la saison 8, après un lip-sync sur I Will Survive de Gloria Gaynor, d'autant plus raté que cette chanson est iconique pour la communauté gay et que les attentes de RuPaul étaient donc d'autant plus élevées.

À plusieurs reprises également, RuPaul a décidé de garder les deux candidates du lip-sync et de n'en éliminer aucune ; souvent par considération du talent et du potentiel des deux candidates, voire par l'exclusion d'une autre candidate. C'est le cas pour :

  • Yara Sofia et Carmen Carrera (saison 3, épisode 9). Les prestations des deux queens étaient équivalentes, bien que penchant pour Carmen, mais RuPaul décide de donner sa chance à la sympathique Yara Sofia.
  • Sharon Needles et Phi Phi O'Hara (saison 4, épisode 8). À la fin de ce lip-sync sur It's Raining Men (dans sa reprise par RuPaul), ce dernier appelle Willam sur scène. Expliquant que ce dernier a violé le règlement de l'émission, ayant reçu plusieurs fois son mari à l'hôtel ou il loge, RuPaul décide, bien qu'il soit le vainqueur (avec Latrice Royale) du challenge de la semaine, de disqualifier Willam et lui demande de quitter la compétition immédiatement. Ce faisant, il décide de garder Sharon et Phi Phi, n'éliminant qu'une seule queen pour cet épisode.
  • Roxxxy Andrews et Alyssa Edwards (saison 5, épisode 7). Les deux queens délivrent une prestation mémorable sur Whip My Hair de Willow Smith, et RuPaul, touché par leur investissement et le craquage nerveux de Roxxy qui s'ensuit, décide de les garder toutes les deux.
  • Darienne Lake et BenDeLaCreme (saison 6, épisode 7). Darienne Lake, qui connaissait la chanson Point Of No Return de Exposé par coeur, donne la meilleure des deux performances. Mais RuPaul décide, après l'avoir sauvée, de sauver également BenDeLaCreme, a qui elle décide de donner une seconde chance.
  • Farrah Moan et Cynthia Lee Fountaine (saison 9, épisode 5). Lors de cet épisode, Eureka devient la deuxième queen à être disqualifiée de la compétition par RuPaul, à la suite de sa blessure au genou qui l'empêche de se déplacer correctement, alors que celle-ci n'était pas dans le bas du classement. À la suite de cela, estimant qu'une candidate éliminée suffit, Farrah et Cynthia sont toutes les deux déclarées sauves.

Lip-syncs mémorables[modifier | modifier le code]

Le lip-sync étant un moment de performance, destiné à impressionner au maximum RuPaul, ce moment a donné lieu à des performances et des chorégraphies mémorables. On ne compte plus le nombre de death drops effectués pendant les lip-syncs, tout comme les grands écarts qui sont légion. De nombreux reveal (quitter une tenue ou une robe pour en dévoiler une autre, dessous) sont également recensés.

Mention honorable à Sahara Davenport (décédée depuis), qui lors de son premier lip-sync (saison deux) saute littéralement de la scène ou atterrit plus bas, devant les juges, en grand écart. Sa soeur drag Kennedy Davenport effectuera le même saut-grand écart lors de son lip-sync saison sept, en hommage à sa soeur disparue.

Certains queens ou duo ont marqué par leur performance et sont souvent listées dans les meilleurs lip-syncs. D'autres ont marqué par le raté de leur performance, les conditions de leur élimination, ou un craquage nerveux sur scène. Souvent, les fans et la communauté du drag distinguent, familièrement, par saison un lip-sync assassin, c'est-à-dire une queen particulièrement douée lors de ses lip-syncs, qui donne des performances notables et qui donc élimine plusieurs candidates elle-même. Le terme de lip-sync assassin est utilisé en premier lieu pour Peppermint lors de la saison 9 (qui gagne haut la main deux lip-syncs pendant sa saison, avec des performances uniques) ; mais il est par extension utilisé pour désigner également Alyssa Edwards et Coco Montrese de la saison 5 ou ChiChi DeVayne de la saison 8.

Comme lip-sync ou performance ayant particulièrement marqué, on peut citer, à titre d'exemple parmi d'autres :

  • Mimi Imfurst, face à India Ferrah (saison 3, épisode 3) sur Don't Leave Me This Way de Thelma Houston. Mimi Imfurst, refusant de se laisser impressionner, tente de bloquer la vue d'India Ferrah, notamment en se plaçant devant elle afin de l'empêcher de lip-syncer. Celle-ci finit par descendre de la scène, devant les juges, suivie par Mimi. Le moment suivant fait date dans l'histoire de Drag Race et reste l'un des plus célèbres et controversés : Mimi Imfurst, refusant de laisser India Ferrah seule sous les yeux et l'attention des juges, se saisit d'elle et la porte sur ces épaules, avant de la ramener sur scène, devant un jury et des candidates consternés. A la fin du lip-sync, RuPaul n'a pas d'autre choix que d'éliminer Mimi Imfurst à la suite de ce manque extrême de professionnalisme, en déclarant cette phrase restée célèbre : "Drag is NOT a contact sport" (Le drag n'est pas un sport de combat). Ce lip-sync, tristement célèbre, sera notamment parodié lors de la finale de la saison 9. RuPaul annonce qu'à la suite d'un (soi-disant) manque de places dans le théâtre, il va devoir saisir un siège, et énonce au hasard un numéro de siège ... qui se trouve être celui d'India Ferrah. Lorsqu'il appelle la sécurité, c'est Mimi Imfurst elle-même qui arrive et qui charge India sur ses épaules, recréant ainsi ce fameux lip-sync.
  • Manila Luzon, face à Delta Work (saison 3, épisode 8) sur MacArthur Park de Donna Summer. Manila Luzon, talentueuse et très théâtrale, vit et incarne parfaitement la chanson, impressionnant aussi bien RuPaul que les autres candidates derrière elle. Alexis Mateo affirmera : "I'm looking at Manila and I'm "WOW! This is Broadway".", résumant l'impression générale de cette prestation.
  • Carmen Carrera et Raja (saison 3, épisode 12). Ce lip-sync sur Straight Up de Paula Abdul voit le moment le plus dénudé de l'histoire de Drag Race, décrit preque comme du soft porn : Raja lance les hostilités en quittant sa robe, ne restant qu'en t-shirt et culotte ; ce à quoi répond Carmen en quittant littéralement son bas, ne conservant que son soutien-gorge. Les deux candidates finissent le lip-sync enlacées et allongées sur le sol.
  • Yara Sofia, lors de son lip-sync face à sa meilleure amie Alexis Mateo (saison 3, épisode 13, sur Patti LaBelle) et sous la pression de l'élimination, craque nerveusement et s'effondre sur scène, incapable de lip-syncer plus. Elle est éliminée non sans émotion par RuPaul.
  • DiDa Ritz, face à The Princess (saison 4, épisode 3). Le lip-sync sur This Will Be (An Everlasting Love) de Natalie Cole se déroule en face de la chanteuse elle-même. DiDa Ritz, sachant cela, décide de tout donner en espérant ne pas décevoir l'interprète de la chanson qui est en face d'elle. Elle donne alors une performance pleine d'énergie et exceptionnelle, saluée par RuPaul et les autres candidates.
  • Sharon Needles et Phi Phi O'Hara (saison 4, épisode 8) sur It's Raining Men (The Sequel) de RuPaul. Habillées respectivement en démon et en ange, ces deux ennemies, en conflit pendant cette saison, délivre chacune une excellente performance.
  • Latrice Royale et Kenya Michaels (saison 4, épisode 10). La chanson choisie est (You Make Me Feel Like) A Natural Woman de Aretha Franklin. Latrice donne une performance pleine d'émotions et vit la musique avec passion et sincérité, au contraire de Kenya qui, décidant de tout donner, pirouette et tourne dans tous les sens, allant jusqu'au grand écart, au grand dam d'un jury et d'un RuPaul affligés. Latrice est sans étonnement déclarée vainqueure, alors même qu'elle n'a pas bougé de son emplacement de tout le lip-sync.
  • Alyssa Edwards et Roxxy Andrews (saison 5, épisode 7). La chanson est Whip My Hair de Willow Smith (littéralement dans la chanson "je fouette mes cheveux d'avant en arrière"). Lors des lip-syncs, les problèmes de perruque qui se détachent ou qui tombent sont récurrents et souvent rédhibitoires pour les candidates. D'où un jury et un RuPaul estomaqués de voir Roxxxy Andrews révéler une seconde perruque, sous la première qu'elle portait, avant de secouer la tête dans tous les sens et fouetter sa perruque. Alyssa Edwards, danseuse professionnelle, n'est pas en reste et démontre également tout son talent sur scène. Le jury et les autres candidates sont médusées par ces performances et de voir la tenue parfaite de ses perruques, faisant retenir le souffle de plus d'une personne dans la salle. À la suite de ce lip-sync cependant, Roxxxy Andrews fond en larmes nerveusement. Devant la requête de RuPaul de lui donner une explication, elle annonce que d'être dans le bottom two (et donc peut-être éliminée) a fait remonter chez elle des souvenirs douloureux de "ne pas être désiré, de ne pas être assez bien", dont celui de l'abandon par sa mère qu'elle a vécu alors qu'elle n'avait que trois ans ; créant l'émoi dans la salle. RuPaul, touché, la réconforte en affirmant qu'elle fait à présent partie de sa grande famille du drag ; et décide de n'éliminer personne ce soir. Le lip-sync est l'un des plus connus : le wig reveal de Roxxxy Andrews inspirera un futur défilé lors de la saison 3 d'All Stars, et RuPaul confessera plus tard qu'il s'agit de son lip-sync préféré, toutes saisons confondues.
  • Alyssa Edwards et Coco Montrese (saison 5, épisode 9). Ces deux ex-amies qu'un incident a brouillées se vouent une haine cordiale mais profonde pendant toute la saison, émaillée de quelques accrochages. Lorsqu'elles se retrouvent face à face lors du lip-sync, la tension est à son comble, chacun ayant déjà lip-syncé deux fois et donc déjà renvoyé d'autres queens chez elles. Les deux meilleures ennemies délivrent chacune une performance dithyrambique : Alyssa Edwards saute, tourne, enchaîne grand écart et death drops. De son côté, Coco Montrese est vêtue d'une combinaison aux manches larges et très grandes, qu'elle fait tournoyer autour d'elle pendant sa performance, utilisant sa tenue avec une dextérité qui sidère les juges. Le lip-sync reste dans les mémoires de RuPaul et des candidates présentes. Coco Montrese est finalement sauvée par ses "manches tournantes", et Alyssa Edwards est éliminée.
  • Detox, lors de sa saison, lip-sync trois fois, avec une technique bien particulière : elle fait bouger sa mâchoire du bas à grande vitesse et en rythme sur la musique, la faisant presque vibrer, donnant un caractère presque comique à ses performances.
  • Lors de la saison 6, épisode 8, Laganja Estranja (connue pour ses grands écarts et death drops qui font la marque de fabrique de sa maison de drag, House of Edwards, et donc de sa drag mother Alyssa Edwards) affronte Joslyn Fox. Au moment ou Laganja s'apprête à effectuer un grand écart en levant sa jambe, elle est rejointe, à la surprise générale, par Joslyn, et les deux effectuent un grand écart exactement au même moment, sur la musique. Joslyn Fox gagne le lip-sync tandis que Laganja est éliminée.
  • Lors de la saison 7, épisode 8, les sept queens restantes en compétition sont associées au sept queens éliminées, et doivent défiler en créant une tenue de jumeaux siamois. Ginger Minj et Jaidynn Diore Fierce se retrouvent dans le bottom two ... accrochées à Sasha Belle et Tempest DuJour par leur tenue. Elles lip-sync donc toutes les quatre, improvisant une chorégraphie que cette "gémellité" complique ; Ginger et Sasha découpent leur tenue pour mieux danser. Ce lip-sync à quatre est une exception dans le paysage de Drag Race car le seul dans cette configuration.
  • Kennedy Davenport et Katya, saison 7 épisode 11. Sur Roar de Katy Perry, la rencontre entre ces deux queens, la première danseuse professionnelle et la seconde ayant la souplesse d'une gymnaste, donne lieu à un lip-sync mémorable, où toutes les deux finissent par un grand écart sur un temps fort de la musique, Katya après une grande roue et Kennedy en sautant littéralement de la scène.
  • Lors de la saison 8, épisode 3, le thème du défilé était "Roller Girl Realness", c'est-à-dire effectué en patins à roulettes. Une fois annoncées dans le bottom two, Cynthia Lee Fountaine et Robbie Turner se voient donner le choix par RuPaul de choisir de lip-syncer en patins ou en talons. Cynthia choisit de mettre des chaussures, mais Robbie décide de garder ses patins, à la surprise générale. Maitrisant à la perfection le patin à roulettes, Robbie donne une performance inédite qu'elle conclue par une cascade mémorable : elle accélère avant de sauter littéralement hors de la scène et retomber sur un matelas disposé devant celle-ci. Elle est sauvée par RuPaul, et Cynthia Lee Fountaine est éliminée.
  • Les deux lip-syncs de Chi Chi DeVayne (saison 8) font également date : dans le premier (sur Call Me de Blondie), il enchaîne les roues, les death drops et les pirouettes, étant chaussé de grandes bottes à talons aiguilles qui rendrait théoriquement ce genre de mouvement impossible. Dans le deuxième, face à Thorgy Thor (épisode 7), sur And I Am Telling You I'm Not Going interprété par Jennifer Holliday, il marche malencontrueusement sur sa robe comportant des colliers de perles, lesquels se rompent et se déversent sur le sol. Cet incident de tenue n'empêche par Chi Chi de l'utiliser théâtralement et de continuer sa prestation. Malgré une bonne performance de Thorgy Thor, Chi Chi DeVayne est déclaré vainqueur.
  • Le lip-sync de Charlie Hides (saison 9, épisode 4) reste dans les mémoires pour les mauvaises raisons. Sur I Wanna Go de Britney Spears, il reste quasiment immobile pendant toute sa prestation, ne se déplaçant pas et se contentant de bouger les bras, alors que face à elle Trinity Taylor enchaîne les mouvements et tours. Son immobilité et son manque d'investissement sidère ses partenaires (Cynthia Lee Foutaine lui criera de "faire quelque chose !"), et RuPaul qui l'élimine.
  • Dusty Ray Bottoms et Monét X Change (saison 10, épisode 4). Sur Pound The Alarm de Nicki Minaj, les deux candidates donnent toute leur énergie et Monét joue la comédie. La performance est saluée par RuPaul qui signale même aux autres candidates "that is what we call a lip-sync for your life" (voila ce que c'est qu'un lip-sync for your life).

Juges de RuPaul's Drag Race[modifier | modifier le code]

Juge Saison
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
RuPaul
Principal
Merle Ginsberg
Principale Invitée
Santino Rice (en)
Principale Invité
Michelle Visage (en)
Principale
Billy B
Principal
Ross Mathews (en)
Invité Principal
Carson Kressley (en)
Principal

Les juges donnent leur opinion sur les performances des candidates lors du main challenge et du défilé puis RuPaul annonce quelle drag queen est la gagnante de l'épisode ainsi que les deux « bottom two » qui risquent l'élimination. Ces deux candidates doivent alors chanter en playback pour sauver leur vie (« lip sync for your lives »). À l'issue de cette ultime épreuve où les deux candidates tentent d'impressionner RuPaul, celle-ci décide seule de la candidate qui reste (annoncée par la phrase « Shantay, you stay. ») et de celle qui est éliminée (« Sashay away. »).

Récompenses[modifier | modifier le code]

Chaque saison, la gagnante de l'émission reçoit une sélection de récompenses dont la valeur a augmenté en même temps que le budget et la popularité de l'émission :

Raja, gagnante de la saison 3.

Saison 1 :

  • 20 000 $, offerts par Absolut et MAC
  • Être la vedette du Drag Race Tour de Logo TV avec les cocktails Absolut Vodka
  • Une apparition dans la campagne publicitaire pour les lunettes L.A. Eye-works
  • Faire une apparition dans Paper magazine

Saison 2 :

  • 25 000 $
  • Du maquillage NYX à vie, ainsi qu'être l'égérie de NYXCosmetics.com
  • Être la vedette du Drag Race Tour de Logo TV avec les cocktails Absolut Vodka
  • Une apparition dans la campagne publicitaire pour les lunettes L.A. Eye-works
  • Un contrat exclusif d'un an de relations publiques avec l'éminente firme LGBT Project Publicity

Saison 3 :

  • 75 000 $
  • Du maquillage professionnel KRYOLAN à vie
  • Être la vedette du Drag Race Tour de Logo TV avec les cocktails Absolut Vodka

Saison 4 :

  • 100 000 $
  • Du maquillage NYX à vie
  • Être la vedette du Drag Race Tour de Logo TV avec les cocktails Absolut Vodka
  • Un voyage offert par ALandCHUCK.travel

All Stars :

  • 100 000 $
  • Du maquillage MAC à vie
  • Un voyage offert par ALandCHUCK.travel

Saison 5 :

  • 100 000 $
  • Des produits cosmétiques COLOREVOLUTION
  • Être la vedette du Drag Race Tour de Logo TV avec les cocktails Absolut Vodka
  • Un voyage offert par ALandCHUCK.travel

Saison 6 :

  • 100 000 $
  • Des produits cosmétiques COLOREVOLUTION

Saison 7, 8, 9 et 10 :

  • 100 000 $
  • Des produits cosmétiques Anastasia Beverly Hills pendant un an

All Stars 2 et 3 :

  • 100 000 $
  • Des produits cosmétiques Anastasia Beverly Hills pendant un an
  • Sa photo dans le Rupaul's Drag Race Hall of Fame

On compte également diverses récompenses offertes par les partenaires de l'émission pour le ou les vainqueurs de l'épreuve de la semaine : voyages, perruques, bijoux...

Émissions dérivées[modifier | modifier le code]

Untucked[modifier | modifier le code]

La diffusion de la première saison de RuPaul's Drag Race est accompagnée d'une web-série de sept épisodes intitulée Under the Hood of RuPaul's Drag Race dont un épisode était mis en ligne sur Logo Online après chaque épisode de l'émission principale. Durant cette web-série, RuPaul présente les conversations des candidates dans la « green room », rediffuse des moments pertinents de Drag Race ainsi que des séquences coupées au montage[10],[11].

À partir de la deuxième saison, le format de Under the Hood est revu : le budget est augmenté, la série passe à la télévision et est renommée RuPaul's Drag Race: Untucked. Un épisode de Untucked est diffusé après chaque épisode de la Drag Race. La green room est remplacée par deux salles décorées et sponsorisées jusqu'à la saison 6 par Absolut Vodka et Interior Illusions Inc. puis FormDecor pour la saison 6.

À partir de la saison 7, Untucked redevient une web-série diffusée sur la page YouTube de World of Wonder. Les deux salles sont remplacées par une salle unique dans les coulisses du studio principal avec des canapés sur lesquels les participantes peuvent discuter. Ce nouveau format suit les participantes après leur élimination de l'émission, lorsqu'elles rangent leurs affaires pour quitter le studio.

All Stars[modifier | modifier le code]

RuPaul's Drag Race: All Stars est une émission dérivée dans laquelle des candidates de précédentes saisons concourent à nouveau pour gagner une place dans le temple de la renommée de Drag Race. Les participantes sont généralement des candidates perdantes mais arrivées en haut de classement lors de l'émission principales ou qui sont particulièrement populaires.

Le format de All Stars est très similaire à celui de l'émission principale. Trois saisons ont été diffusées jusqu'à présent : la première en 2012, remportée par Chad Michaels ; la seconde en 2016, remportée par Alaska ; et la dernière en 2018, remportée par Trixie Mattel.

RuPaul préside toujours le groupe des juges, accompagnée de Michelle Visage et Santino Rice pour la première saison, et de Michelle Visage, Carson Kressley et Todrick Hall pour la seconde saison.

All Stars 1 débute le 22 octobre 2012. Pour ce nouveau format, RuPaul décide de faire concourir les participantes par deux. Lors du premier épisode, il demande aux participantes de former des duos. Pour tout le reste de la compétition, les queens sont jugées ensemble, défilent ensemble et sont également éliminées par deux.

À partir de la saison 2, les règles changent pour l'élimination. Au lieu de désigner un vainqueur par semaine et deux bottom two qui doivent faire un lip-sync pour rester dans la compétition ("Lip-Sync for Your Life"), RuPaul désigne les deux meilleures queens de la semaine dans un top two et les plus mauvaises dans un bottom two (ou bottom three selon les semaines). Ce ne sont plus les queens dans le bottom two qui lip-sync, mais les queens du top two, dans un "Lip-Sync for Your Legacy" : la gagnante de ce lip-sync gagne le droit d'éliminer une des queens du bottom, qu'elle aura précédemment choisie. De fait, ce n'est plus RuPaul qui élimine les participantes, mais les participantes qui s'éliminent entre elles.

À la suite de l'instauration de ces règles particulières à RuPaul's Drag Race: All Stars, la série RuPaul's Drag Race: Untucked, condensé des discussions des drag queens avant la délibération du jury, n'est plus diffusée à partir de la saison 2. La production préfère inclure, dans la totalité de l'épisode, le moment où les drag queens risquant l'élimination présentent leurs arguments pour rester à celles possédant le pouvoir de les éliminer.

Au milieu de la saison cependant, les candidates éliminées reviennent dans la compétition pour une semaine pour tenter de gagner à nouveau leur place et prendre leur revanche sur les queens encore en lice. Ce retour inattendu crée la stupéfaction parmi les concurrentes encore en compétition alors. Alyssa Edwards et Tatianna, qui avaient été éliminées auparavant, parviennent ainsi à revenir dans la compétition.

Cette saison est aussi marquée par le premier départ volontaire de la compétition, depuis les débuts de Drag Race : en effet, Adore Delano quitte la compétition lors du deuxième épisode.

All Stars 3 est diffusé pour la première fois aux États-Unis le 25 janvier 2018, cette saison, 10 candidats sont en compétition: Morgan McMichaels, Trixie Mattel, Aja, Milk, BenDeLaCreme, Shangela, Thorgy Thor, Kennedy Davenport, ChiChi Devayne et BeBe Zahara Benet. BeBe Zahara Benet est la première candidate à avoir remportée une saison (Saison 1) et à participer à Rupaul's Drag Race: All Stars. RuPaul explique que lors de cette première saison l'émission était à ses balbutiements et la récompense assez maigre (20 000 $), ce qui ne permettait pas au vainqueur de développer complètement sa notoriété.

Tout comme la saison précédente, les queens éliminées reviennent en milieu de saison pour tenter de revenir dans la compétition et prendre leur revanche. C'est Morgan McMichaels, choisie par BenDeLaCreme, qui revient en lice. BenDeLaCreme devient également la deuxième queen, après Adore Delano (qui, ironiquement, était également de la saison 6 à l'origine) à abandonner la compétition.

Pour la finale de la saison 3, les candidates précédemment éliminées doivent désigner les deux participantes parmi les quatre finalistes qui selon elles méritent de remporter cette saison, le duo formé sera ensuite jugé par RuPaul lors du LipSync final. Trixie Mattel remporte la troisième saison de RuPaul's Drag Race: All Stars.

Résumé des saisons[modifier | modifier le code]

Saison 1 Saison 2 Saison 3 Saison 4 All Stars 1 Saison 5 Saison 6 Saison 7 Saison 8 All Stars 2 Saison 9 All Stars 3 Saison 10
Première
diffusion
2 février 2009 2 février 2010 24 janvier 2011 30 janvier 2012 22 octobre 2012 28 janvier 2013 24 février 2014 2 mars 2015 7 mars 2016 25 août 2016 24 mars 2017 25 janvier 2018 22 mars 2018
Épisodes 9 12 16 14 6 14 14 14 11 8 14 8 14
Gagnante BeBe Zahara Benet Tyra Sanchez Raja Sharon Needles Chad Michaels Jinkx Monsoon Bianca Del Rio Violet Chachki Bob the Drag Queen Alaska Sasha Velour Trixie Mattel Aquaria
Seconde(s) Nina Flowers Raven Manila Luzon Chad Michaels,
Phi Phi O'Hara
Raven Alaska, Roxxxy Andrews Adore Delano,
Courtney Act
Ginger Minj,
Pearl
Kim Chi,
Naomi Smalls
Detox, Katya Peppermint Kennedy Davenport Eureka, Kameron Michaels
3e Place Rebecca Glasscock Jujubee Alexis Mateo Jujubee,
Shannel
Shea Couleé, Trinity Taylor Shangela, BeBe Zahara Benet Asia O'Hara
4e Place Shannel Tatianna Yara Sofia Latrice Royale Detox Darienne Lake Kennedy Davenport ChiChi DeVayne Roxxxy Andrews
5e Place Ongina Pandora Boxx Carmen Carrera Kenya Michaels Alexis Mateo &
Yara Sofia
Coco Montrese BenDeLaCreme Katya Derrick Barry Alyssa Edwards Alexis Michelle Morgan McMichaels Miz Cracker
6e Place Jade Jessica Wild Shangela DiDa Ritz Alyssa Edwards Joslyn Fox Trixie Mattel Thorgy Thor Tatianna Nina Bo'Nina Brown BenDeLaCreme Monét X Change
7e Place Akashia Sahara Davenport Delta Work Willam Latrice Royale &
Manila Luzon
Ivy Winters Trinity K. Bonet Miss Fame Robbie Turner Phi Phi O'Hara Valentina Aja The Vixen
8e Place Tammie Brown Morgan McMichaels Stacy Layne Matthews Jiggly Caliente Jade Jolie Laganja Estranja Jaidynn Diore Fierce Acid Betty Ginger Minj Farrah Moan Chi Chi DeVayne Monique Heart
9e Place Victoria "Porkchop" Parker Sonique Mariah Milan Nina Flowers &
Tammie Brown
Lineysha Sparx Milk Max Naysha Lopez Adore Delano Aja Milk Blair St.Clair
10e Place Mystique India Ferrah Madame LaQueer Honey Mahogany
Vivienne Pinay
Gia Gunn Kandy Ho Cynthia Lee Fontaine Coco Montrese Cynthia Lee Fontaine Thorgy Thor Mayhem Miller
11e Place Nicole Paige Brooks Mimi Imfurst The Princess Mimi Imfurst &
Pandora Boxx
April Carrión Mrs. Kasha Davis Dax ExclamationPoint
Laila McQueen
Eureka Dusty Ray Bottoms
12e Place Shangela Laquifa Wadley Phoenix Lashauwn Beyond Monica Beverly Hillz Vivacious Jasmine Masters Charlie Hides Yuhua Hamasaki
13e Place Venus D-Lite Alisa Summers Serena ChaCha Magnolia Crawford, Kelly Mantle Sasha Belle Kimora Blac Kalorie Karbdashian Williams
14e Place Penny Tration Tempest DuJour Jaymes Mansfield Vanessa Vanjie Mateo
     La concurrente a été élue Miss Congeniality. De la saison 1 à 9, la Miss Congeniality est élue par le public. Cependant, dans la saison 10, à la suite de soucis de trucage, elle est élue par le vote des candidates de la saison.
     La concurrente a été disqualifiée de la compétition.
     La concurrente a été éliminée lors d'une double élimination.
     La concurrente a été éliminée une première fois avant d'être réintégrée dans la compétition.
     La concurrente a déjà participé à une saison précédente. (hors saison All Stars)
     La concurrente a abandonné la compétition.
     La concurrente a été retirée de la compétition pour des raisons médicales.

Saison 1 (2009)[modifier | modifier le code]

La première saison de RuPaul's Drag Race est diffusée à partir du sur Logo TV. Neuf candidates sont sélectionnées pour tenter de devenir la « prochaine superstar américaine du drag » dont l'une a été sélectionnée par un vote du public sur internet : Nina Flowers, qui est par la suite élue Miss Congeniality (Miss Amabilité). La gagnante de la saison est BeBe Zahara Benet.

La chanson jouée lors du défilé à chaque épisode est Cover Girl de l'album Champion de RuPaul.

En 2013, la saison est rediffusée sur Logo sous le titre RuPaul's Drag Race: The Lost Season Ru-Vealed avec des commentaires additionnels de RuPaul[12],[13].

Saison 2 (2010)[modifier | modifier le code]

Le nombre de candidates passe de neuf à douze et la tradition pour la candidate éliminée de laisser un message au rouge à lèvres sur le miroir de la salle de travail est instaurée. Chaque épisode est suivi d'une émission RuPaul's Drag Race Untucked qui suit les candidates dans les coulisses.

La chanson jouée pour le défilé et le générique de fin est Jealous of My Boogie de l'album Champion de RuPaul.

La gagnante de la saison est Tyra Sanchez et Pandora Boxx est élue Miss Congeniality.

Saison 3 (2011)[modifier | modifier le code]

Michelle Visage remplace Merle Ginsberg comme juge et Billy Brasfield (connu sous le nom de Billy B), Mike Ruiz et Jeffrey Moran remplacent Santino Rice lorsque celui-ci est absent dans certains épisodes.

Parmi les originalités de cette saison, une candidate d'une saison précédente, Shangela Laquifa Wadley, obtient une invitation pour concourir, un épisode ne compte aucune éliminée et Carmen Carrera obtient le droit de revenir dans la compétition après avoir été éliminée quelques épisodes avant. La chanson du défilé est Champion et celle jouée lors du générique de fin est Main Event, toutes de l'album Champion de RuPaul.

Yara Sofia est élue Miss Congeniality et Raja Gemini remporte la saison.

Saison 4 (2012)[modifier | modifier le code]

Sharon Needles, gagnante de la saison 4.

La quatrième saison de RuPaul's Drag Race est diffusée à partir du [14].

Comme lors de la saison précédente, Santino Rice et Billy B sont juges à tour de rôle[15].

La chanson du défilé est Glamazon et celle jouée lors du générique de fin est The Beginning de l'album Glamazon de RuPaul.

Sharon Needles remporte la victoire et Latrice Royale est élue Miss Congeniality.

Saison 5 (2013)[modifier | modifier le code]

Jinkx Monsoon, gagnante de la saison 5.

La cinquième saison est diffusée à partir du et débute par un épisode spécial de 90 minutes. C'est la saison qui compte le plus de candidates depuis la création de l'émission, avec 14 prétendantes.

Santino Rice et Michelle Visage restent juges principaux[16] et Jinkx Monsoon remporte la saison et Ivy Winters est Miss Congeniality.

I Bring the Beat est joué lors du défilé à chaque épisode et The Beginning lors du générique de fin, deux chansons de l'album Glamazon.

Saison 6 (2014)[modifier | modifier le code]

Comme la saison précédente, la saison 6 compte 14 candidates. Pour la première fois, les candidates sont présentées par groupe de sept, en deux épisodes séparés, et forment un seul groupe à partir du troisième épisode. Santino Rice et Michelle Visage restent juges principaux.

Lors du défilé, c'est la chanson Sissy That Walk qui est jouée et Dance With U lors du générique de fin, toutes deux issues de l'album Born Naked.

BenDeLaCreme est élue Miss Congeniality et la saison est remportée par Bianca Del Rio.

Saison 7 (2015)[modifier | modifier le code]

La septième saison est diffusée à partir du [17]. Michelle Visage est toujours juge mais Santino Rice est remplacé par Ross Mathews et Carson Kressley[17].

La saison compte 14 candidates : Katya Zamolodchikova est élue Miss Congeniality et le titre est remporté par Violet Chachki.

Saison 8 (2016)[modifier | modifier le code]

La saison 8 de RuPaul's Drag Race débute le  : le premier épisode est le 100e de l'émission et cette saison voit la 100e drag queen concourir au concours.

Michelle Visage, Carson Kressley et Ross Matthews restent juges[18] et 12 candidates participent à la saison.

Cynthia Lee Fontaine est élue Miss Congeniality et Bob the Drag Queen remporte le titre[19].

Saison 9 (2017)[modifier | modifier le code]

Article principal : Saison 9 de RuPaul's Drag Race.

Les participantes à la saison ont été révélées le . Le , il est annoncé que les épisodes inédits de RuPaul's Drag Race seront diffusés sur VH1 et rediffusés sur Logo TV[20],[21]. La saison débute le avec, en invitée spéciale lors du premier épisode, Lady Gaga. 14 candidates participent à la saison. Michelle Visage, Carson Kressley et Ross Matthews restent juges.

La saison marque le retour de Cynthia Lee Fontaine, qui a participé à la saison 8.

Cette saison propose un Top 4 final à la place du Top 3 établi depuis la saison 4. La finale s'est déroulée en bataille de lipsyncs sur les chansons "Stronger" de Britney Spears, "So Emotional" et "It's Not Right But It's Okay" de Whitney Houston.

Valentina est élue Miss Congeniality et Sasha Velour remporte le titre.

Saison 10 (2018)[modifier | modifier le code]

Le 20 février 2018, le diffuseur VH1 annonce les 14 concurrentes qui participeront à la dixième saison. La saison débute le avec, en invitée spéciale lors du premier épisode, Christina Aguilera. Michelle Visage, Carson Kressley et Ross Matthews restent juges.

La saison marque le retour de Eureka O'Hara, qui a participé à la saison 9 et avait dû abandonner pour raison médicale.

Comme la saison précédente 4 queens vont en finale et s'affrontent dans une bataille de lipsyncs. La finale s'est déroulée en bataille de lipsyncs sur les chansons "Nasty" et "If" de Janet jackson, "Bang Bang" de Jessie J, Ariana Grande & Nicki Minaj.

Monét X Change est élue Miss Congeniality et Aquaria remporte le titre.

Versions internationales[modifier | modifier le code]

     En cours de diffusion
     Future saison
     Statut inconnu
     N'est plus diffusé
Pays/Région Titre local Émetteur(s) Gagnant(s) Jury(s)
Drapeau du Brésil Brésil TBD TBD TBD TBD
Drapeau du Chili Chile The Switch Drag Race Mega
  • Saison 1, 2015 : Luz Violeta
  • Saison 2, 2018 : Miss Leona
  • Íngrid Cruz
  • Juan Pablo González
  • Sebastián Errázuriz
  • Nicole Gaultier
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni RuPaul's Drag Race: UK BBC Three TBD
Drapeau de la Thaïlande Thaïlande Drag Race Thailand LINE TV
  • Saison 1, 2018 : Natalia Pliacam
  • Araya In-dra
  • Pangina Heals

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « America's next drag superstar ».
  2. (en) Dan Avery, « Drag Race's Carmen Carrera Comes Out As Trans on ABC’s What Would You Do », Queerty, Queerty, (consulté le 21 juillet 2012).
  3. (en) Nico Lang, « Breaking ground: An interview with Precious Jewel on RuPaul's Drag Race », WBEZ91.5, Chicago Public Media, (consulté le 15 juin 2013).
  4. (en) Miranda Bryant, « Transgender RuPaul's Drag Race star shares journey to becoming a woman », Mail Online,‎ (lire en ligne).
  5. (en) Decca Aitkenhead, « RuPaul: ‘Drag is a big f-you to male-dominated culture’ », sur The Guardian, (consulté le 19 mars 2018).
  6. (en-US) James Michael Nichols, « RuPaul Comes Under Fire For Comments About Openly Trans Contestants On Drag Race », sur HuffPost, (consulté le 19 mars 2018).
  7. (en) RuPaul's Drag Race Insider Clip, « WOW TV » [archive du ], Wow.wowtv.tv, (consulté le 18 mars 2009).
  8. (en-US) « Urban Dictionary: cunt », sur Urban Dictionary (consulté le 28 janvier 2018).
  9. (en) « RuPaul Leads Hopefuls in 'Drag Race.' », USA Today,‎
  10. (en) « RuPaul's Drag Race Season 1 » (consulté le 31 décembre 2011)
  11. (en) Steven Corfe, « Under the Hood of RuPaul's Drag Race », The WOW Report, World of Wonder, (consulté le 31 décembre 2011)
  12. (en) Jason Shumaker et Jake Slane, « Gentlemen, Re-Start Your Engines...and May the Best Woman Win...Again! », Logo Press Room, Logo, (consulté le 17 août 2015)
  13. (en) « Callie, dear... », RuPaul's Drag Race Facebook page, (consulté le 17 août 2015) : « Callie, dear... »
  14. (en) John Polly, « RuPaul’s Drag Race Season 4 Judges: Think Glee, Modern Family! », NewNowNext, Logo, (consulté le 12 octobre 2011)
  15. (en) « Ep. 16, Episode 16, Season 3: Reunited! », Logo TV (consulté le 17 août 2015)
  16. (en) Jason Shumaker et Jake Slane, « "THE QUEENS OF "RUPAUL’S DRAG RACE" SEASON FIVE BEGIN THEIR BATTLE FOR THE CROWN ON MONDAY, JANUARY 28 ON LOGO », Logo Press Room, Logo, (consulté le 17 août 2015)
  17. a et b (en) « 'RuPaul's Drag Race' Adds New Judges, Will Premiere March 2 », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  18. (en) Dan Avery, « The Cast Of RuPaul’s Drag Race Season 8 Will Be Announced At New Now Next Honors », sur New Now Next, United States, Viacom International Inc., (consulté le 14 janvier 2016)
  19. http://www.ew.com/article/2016/05/17/bob-drag-queen-rupauls-drag-race-interview
  20. (en) Nellie Andreeva, « RuPaul’s Drag Race Moves From Logo To VH1, More Viacom Show Shifts To Come? », sur Deadline.com, United States, Penske Media Corporation, (consulté le 1er mars 2017)
  21. (en) Sadie Gennis, « RuPaul's Drag Race Gets Season 9 Premiere Date — and a New Network! », sur TVGuide, United States, CBS Interactive, (consulté le 1er mars 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]