Rivière Petit Saguenay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rivière Petit-Saguenay)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saguenay.
Rivière Petit Saguenay
Petit Saguenay
Petit Saguenay
Caractéristiques
Longueur 77 km
Bassin 441 km2 [1]
Bassin collecteur Rivière Saguenay
Débit moyen 16 m3/s [1]
Cours
Origine Troisième lac des Marais
· Localisation Mont-Élie
· Altitude 625 m
· Coordonnées 47° 52′ 46″ N, 70° 14′ 58″ O
Confluence Rivière Saguenay
· Localisation Petit-Saguenay
· Altitude 0 m
· Coordonnées 48° 14′ 04″ N, 70° 06′ 01″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Rivière du Portage (Petit-Saguenay), ruisseau Dallaire
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Principales localités Petit-Saguenay

La rivière Petit Saguenay est une rivière qui coule dans la municipalité de Petit-Saguenay, dans la municipalité régionale de comté (MRC) Le Fjord-du-Saguenay, dans la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean, au Québec, au Canada.

Cette rivière a le statut de "rivière à saumons". Un segment de son parcours est administré par la Zec de la Rivière-Petit-Saguenay.

Hydrologie et géographie[modifier | modifier le code]

Longue de 77 kilomètres, la "rivière Petit Saguenay" draine un bassin versant de 441 km2[2] et son débit moyen atteint 16 m3/s[3].

La rivière prend sa source à 625 m d’altitude de divers plans d'eau de la zec du Lac-au-Sable, puis s’écoule vers l’est jusqu’à Sagard. Elle se dirige alors vers le nord, traverse le village de Petit-Saguenay et débouche dans la rivière Saguenay, où elle forme une petite anse, partiellement fermée par une jetée. Entre Sagard et Petit-Saguenay, elle est bordée par la route 170.

La rivière Petit Saguenay est une rivière d’eaux vives, au lit de galets, de gravier et de sable.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de la rivière fut mentionnée par James McKenzie à l'assemblée législative du Bas-Canada en 1824[4]. L’occupation de la région remonte à la fin des années 1830. En 1842, une scierie fut construite près de l’embouchure de la rivière Petit Saguenay. William Price l’acheta en 1844 et y établit une ferme modèle qui devint aussi le quartier général de ses activités dans la région. Il s’ensuivit une raréfaction des saumons de la rivière, liée à la présence des scieries et à la surpêche.

L’incendie de la scierie de M. Price, en 1870, entraîna le déplacement des habitations en amont, sur le site actuel du village de Petit-Saguenay.

Pêche[modifier | modifier le code]

Les droits de pêche au saumon dans la rivière Petit Saguenay ont d’abord été détenu par William Price. À la fin du XIXe siècle, ils sont passés entre les mains de plusieurs riches anglophones, avant d’être accordés à des clubs et Associations. En 1950, un groupe d’Américains acquit des terrains bordant la rivière, en amont du village, et construisit des chalets de pêche. Cet ensemble (terrain et construction), connu sous le nom de «Club des messieurs», est aujourd’hui géré sous le nom de Site de la rivière Petit-Saguenay[5].

Depuis 1999 le territoire est établi en zone d’exploitation contrôlée (zec) et l'association de la rivière Petit-Saguenay gère la pêche sportive au saumon atlantique depuis 1966. cet organisme est reconnu pour son rôle dans le développement durable de la ressource saumon en étant le fondateur de la Charte protectrice du saumon atlantique.[6]

Treize des 77 kilomètres sont ouverts à la pêche au saumon, dont un sur la rivière Portage, affluent du Petit-Saguenay. Pour la pêche au saumon, la rivière compte 24 fosses réparties dans 1 secteur à accès non contingenté et 2 secteurs à accès contingenté.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]