Lac Manouane (Mont-Valin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manouane.

Lac Manouane
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Saguenay-Lac-Saint-Jean
MRC Le Fjord-du-Saguenay
TNO Mont-Valin
Géographie
Coordonnées 50° 42′ 18″ nord, 70° 44′ 57″ ouest
Superficie 461 km2
Longueur 54 km
Largeur 33 km
Altitude 490 m
Hydrographie
Alimentation Petite rivière des Perdrix Blanches, Rivière des Montagnes Blanches
Émissaire(s) Rivière Manouane et rivière Bonnard

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Lac Manouane

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Lac Manouane

Géolocalisation sur la carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean

(Voir situation sur carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean)
Lac Manouane

Le lac Manouane est situé dans le territoire non organisé du Mont-Valin, dans le MRC Le Fjord-du-Saguenay, dans la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean, au Québec, au Canada.

La foresterie constitue la principale activité économique de cette vallée ; les activités récréotouristiques, en second ; l'hydro-électricité, en troisième.

Quelques routes forestières desservent la région du lac Manouane, surtout pour les besoins de la foresterie et des activités récréotouristiques.[1].

La surface de la rivière Péribonka est habituellement gelée de la fin novembre au début avril, toutefois la circulation sécuritaire sur la glace se fait généralement de la mi-décembre à la fin mars.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les principaux versants hydrographiques voisins du lac Manouane sont :

Situé en milieu forestier, à environ 250 km au nord-est du lac Saint-Jean, ce lac couvre 461 km2 en superficie. La forme de ce lac est très complexe, car les rives forment de nombreuses presqu'îles, dans son pourtour de plus de 420 km. Les nombreuses baies sont amples et profondes, notamment : baie des Mauves, du Portage, Bellevue, Nouvelle, Suprenante, aux Renards, des Roches et "du Mica". Le toponyme de cette dernière baie origine de la présence de ce minerai découvert dans le secteur. Ce lac se distingue aussi par ses nombreuses îles.

Plusieurs cours d'eau alimentent le lac Manouane, notamment la rivière des Montagnes Blanches. Le lac Manouane se déverse dans la rivière Manouane, l'un des principaux affluents de la rivière Péribonka, lequel traverse plusieurs lacs : lac Opitouane, Opitounis, Otapoco et du Raccourci. La construction en 1940-1941 de barrages à la décharge du lac Manouane, entrainant le relèvement du niveau de l'eau, a fait accroitre de 25% la superficie du lac. D'autres barrages ont été construits en amont. L'un de ces ouvrages, tout en bois, est le plus long du genre au Québec avec plus de 500 m. Cet aménagement de barrages permettait de créer un réservoir pour contrôler le provisionnement en eaux des centrales hydroélectriques situées en aval, sur la rivière Péribonka.

L’embouchure du lac Manouane est localisée sur la rive Sud-Est, soit à :

À partir de l’embouchure du lac Manouane, le courant descend sur 209 km vers le Sud la rivière Manouane, sur 143,3 km vers le Sud le cours de la rivière Péribonka, traverse le lac Saint-Jean vers l’Est sur 29,3 km, puis emprunte sur 155 km le cours de la rivière Saguenay vers l’Est jusqu'à la hauteur de Tadoussac où il conflue avec le fleuve Saint-Laurent[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Bien que le toponyme "Lac Manouane" a été officiellement retenu en 1945, cette désignation figure sur une carte de 1705 sous la forme Manouan. Au cours de l'histoire, ce toponyme a connu plusieurs graphies apparentées : Manuan, Manowan, Manouan. La désignation est d'origine montagnaise, Manauan Shakaika signifiant "lac où on ramasse des œufs". Ce terme serait dérivé de "manneu", signifiant "enlever à la main", de uau, œuf, et de shakaikan. Les Montagnais pratiquaient une coutume d'aller lever les œufs des oiseaux dans les îles et sur les rivages de ce lac[4].

Le toponyme "Lac Manouane" (Saguenay-Lac-Saint-Jean) a été inscrit officiellement le 5 décembre 1968 à la Banque des noms de lieux de la Commission de toponymie du Québec[5].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Open Street Map - Consulté le 6 novembre 2018
  2. a b et c « Atlas du Canada du Ministère des ressources naturelles du Canada » (consulté le 2 décembre 2018)
  3. JDMGÉO.COM - Province de Québec - Cartes géographiques du Québec.
  4. Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.
  5. « Commission de toponymie du Québec - Banque des noms de lieux - Lac Manouane »