Lac La Mothe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Mothe.

Lac La Mothe
Image illustrative de l’article Lac La Mothe
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Saguenay-Lac-Saint-Jean
MRC Le Fjord-du-Saguenay
TNO Mont-Valin
Géographie
Coordonnées 48° 47′ 03″ nord, 71° 09′ 13″ ouest
Type Naturel
Superficie 37 km2
Longueur 20,3 km
Largeur 7,3 km
Altitude 293 m
Hydrographie
Alimentation (sens horaire à partir de sa source) rivière Shipshaw, décharge du lac du Dravage, ruisseau Bérubé, ruisseau Henry-Côté, décharge du Grand lac Picote, rivière Étienne (rivière Shipshaw), décharge du lac Betsy, décharge des lacs Bilodeau, Creux et Pednault, décharge du lac Travers, décharge des lacs Émile, Malfait et Alphonse, décharge du Lac à Pit, décharge du lac des Deux Bucks et du lac Fantôme, ruisseau du Dos de Cheval.
Émissaire(s) rivière Shipshaw,
Géolocalisation sur la carte : Canada
(Voir situation sur carte : Canada)
Lac La Mothe
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Lac La Mothe
Géolocalisation sur la carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean
(Voir situation sur carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean)
Lac La Mothe

Le lac La Mothe est un réservoir d'eau douce du bassin versant de la rivière Shipshaw, coulant dans le territoire non organisé de Mont-Valin, dans la municipalité régionale de comté (MRC) Le Fjord-du-Saguenay, dans la région administrative de la Saguenay-Lac-Saint-Jean, dans la province de Québec, au Canada. Ce réservoir est situé dans le canton d'Aulneau.

La foresterie constitue la principale activité économique du secteur. Les activités récréotouristiques arrivent en second. Ce lac constitue la limite Est de la zec du Lac-de-la-Boiteuse.

La route forestière R0248 remonte vers le Nord en empruntant la vallée de la rivière Shipshaw en passant du côté Est du Lac La Mothe. Une autre route forestière (sens Nord-Sud) dessert le côté Ouest du Lac La Mothe en passant entre les montagnes. Ces routes sont particulièrement utiles pour les besoins de la foresterie et des activités récréotouristiques[1],[2],[3].

La surface du lac La Mothe est habituellement gelée de la fin novembre au début avril, toutefois la circulation sécuritaire sur la glace se fait généralement de la mi-décembre à la fin mars.

Géographie[modifier | modifier le code]

La construction vers 1950 de plusieurs barrages sur la rivière Shipshaw a engendré un rehaussement du niveau des eaux des lacs Épinette et Platte, en les regroupant pour former ainsi qu'un seul plan d'eau sur le parcours de cette rivière[4].

Les principaux bassins versants voisins du Lac La Mothe sont :

Le Lac La Mothe comporte une longueur de 20,3 km, une largeur maximale de 7,3 km dans sa partie Sud et une altitude de 293 m. Ce plan d’eau reçoit du côté Nord les eaux de la rivière Shipshaw et du ruisseau du Dos de Cheval ; du côté Est, le ruisseau Henry-Côté et la rivière Étienne ; du côté Ouest, plusieurs décharges de lacs non identifiés. Ce lac comporte de hautes falaises de chaque côté. La partie Nord comporte la baie Vaillancourt et la baie de la Brûlée. La partie Sud comporte une baie difforme s’étirant sur 2,8 km vers l’Ouest, en courbant vers le Sud, formant le lac Bilodeau lequel est connexe au lac Creux. Ce dernier reçoit les eaux du lac Pednault. La montagne de la Chute des Georges s’élève à 449 m à 0,6 km à l’Est du barrage Chute-des-Georges. Par ailleurs, le barrage Betsy est situé au fond d’une baie de la rive Sud du lac, près du lac Betsy[1].

Le Lac La Mothe est situé entièrement en milieu forestier dans le territoire non organisé de Mont-Valin. Il est enclavé entre les montagnes dont les principaux sommets atteignent 600 m à l’Est, 620 m à l’Ouest et 654 m au Nord[1].

L’embouchure du Lac La Mothe est localisée au barrage Betsy, soit à :

  • 25,0 km à l’Est de la rivière Péribonka ;
  • 69,7 km au Sud du barrage à l’embouchure du lac Pamouscachiou (réservoir Pipmuacan) ;
  • 123,8 km au Nord-Ouest de l’embouchure de la rivière Saguenay ;
  • 40,8 km au Nord-Est du centre-ville de Alma ;
  • 29,9 km au Nord de l’embouchure de la rivière Shipshaw

[1],[5],[1].

À partir du barrage à l’embouchure du Lac La Mothe, le courant descend la rivière Shipshaw vers le Sud, avant de se déverser sur la rive Nord de la rivière Saguenay[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme « Lac La Mothe » évoque l’œuvre de Georges-É. La Mothe, ingénieur de la compagnie Price, société qui exploite depuis longtemps les essences forestières de la région pour en faire de la pulpe et du papier. Un document de 1952 rapporte que l'ingénieur La Mothe avait proposé, 25 ans plus tôt, la construction de barrages et de réservoirs au même endroit[4].

Le toponyme « Lac La Mothe » a été officialisé le 5 décembre 1968 par la Commission de toponymie du Québec, soit à la création de cette commission[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g « Atlas du Canada du Ministère des ressources naturelles du Canada » (consulté le 8 septembre 2018)
  2. a et b Commission de toponymie du Québec - Lac La Mothe
  3. La Mothe Open Street Map - Consulté le 8 septembre 2018
  4. a et b Ouvrage: Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.
  5. Recherche cartographique relative au Lac La Mothe, effectuée en septembre 2018 par Gaétan Veillette, historien

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]