Petit-Saguenay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Petit-Saguenay
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Saguenay–Lac-Saint-Jean
Subdivision régionale Le Fjord-du-Saguenay
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Philôme Lafrance
2017-2021
Démographie
Gentilé Saguenois, oise
Population 634 hab. (2016)
Densité 1,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 13′ 00″ nord, 70° 04′ 00″ ouest
Superficie 32 864 ha = 328,64 km2
Divers
Code géographique 94205
Localisation
Localisation de Petit-Saguenay
Localisation de Petit-Saguenay dans Le Fjord-du-Saguenay

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Petit-Saguenay

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Petit-Saguenay

Petit-Saguenay est une municipalité du Québec, (Canada), faisant partie de la municipalité régionale de comté (MRC) du Fjord-du-Saguenay, située dans la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Petit-Saguenay tire son nom de la rivière Petit Saguenay, une des rivières à saumon du Québec. Comme pour les autres villages du fjord du Saguenay, le village est situé près d'une anse et à l'intérieur d'une vallée encaissée. Les premiers navigateurs, en remontant la rivière Saguenay en 1838 et en entrant dans l'anse, ont découvert une petite rivière d'où le toponyme Petit-Saguenay.

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1838 : La Société des Vingt et un installe les deux premiers moulins à scie de Petit-Saguenay: l'un à L'Anse-au-Cheval et l'autre à L'Anse-à-l'Eau.
  • 1844 : François Guay de La Malbaie construit une scierie à l'embouchure de la rivière Petit-Saguenay.
  • 1848 : William Price (Père) construit une ferme et fait de Petit-Saguenay la capitale de ses exploitations au Bas-Saguenay.
  • 1877 : Proclamation officielle du canton Dumas.
  • 1882 : Début de l'établissement industriel à L'Anse-Saint-Étienne.
  • 1887 : Ouverture d'une voie terrestre entre Petit-Saguenay L'Anse-Saint-Jean.
  • 5 juin 1900 : Destruction par incendie du village de L'Anse-Saint-Étienne.
  • 1918 : Création de la paroisse de Saint-François-d'Assise de Petit-Saguenay.
  • 12 août 1919 : Constitution de la municipalité de canton de Dumas
  • 1922 : Ouverture d'une voie terrestre entre Petit-Saguenay et Saint-Siméon (Charlevoix).
  • 1930 : Ouverture d'une voie terrestre entre Petit-Saguenay et Chicoutimi.
  • 1940 : Construction d'un barrage hydro-électrique aux chutes Saint-Antoine, sur la rivière Petit-Saguenay.
  • 25 décembre 1955 : L'église est détruite par un incendie.
  • 1956 : Construction de l'église actuelle.
  • 1960 : Inauguration du quai fédéral, construit à l'embouchure de la rivière, sur le Saguenay.
  • 1977 : Inauguration de l'Aréna de la Vallée.
  • 1979 : Dumas change de nom et de statut pour municipalité de Petit-Saguenay.
  • 1988 : Construction de l'Auberge du Jardin.

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[1].

Petit-Saguenay
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Hermé Lavoie Voir
2005 Thérèse Gaudreault Voir
2009 Voir
2013 Ginette Côté Voir
2017 Philôme La France Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
918849780727634

Jumelage[modifier | modifier le code]

La municipalité de Petit-Saguenay est jumelée avec :

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

  • Luc Ferland, député péquiste d'Ungava de 2007 à 2014, est né dans la commune en 1955.
  • Germain Houde, comédien (Les filles de Caleb, Tabou, La promesse...), est natif de Petit-Saguenay.
  • Jacques Houde, animateur (Le travail à la chaine...)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Mont-Valin Sacré-Cœur Rose des vents
N
O    Petit-Saguenay    E
S
L'Anse-Saint-Jean Sagard Baie-Sainte-Catherine

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]