La Petite Décharge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Petite Décharge
Illustration
Carte du tracé du cours d'eau et de ses principaux affluents.
Caractéristiques
Longueur 16,2 km
Bassin ?
Bassin collecteur Fleuve Saint-Laurent
Débit moyen ?
Régime Nivo-pluvial
Cours
Source Lac Saint-Jean
· Localisation Alma
· Altitude 101 m
· Coordonnées 48° 33′ 54″ N, 71° 45′ 34″ O
Confluence Rivière Saguenay
· Localisation Alma
· Altitude 68 m
· Coordonnées 48° 32′ 20″ N, 71° 36′ 59″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite (à partir de l'embouchure) Ruisseau Rouge, rivière Bédard.
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Principales localités Alma
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Petite Décharge (homonymie).

La Petite Décharge[1] est le nom de l'un des deux émissaires du lac Saint-Jean, l'autre étant la Grande Décharge. Cette rivière coule au Sud de l'île d'Alma, sur la rive Nord-Ouest du fleuve Saint-Laurent, dans la ville d’Alma, dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Lac-Saint-Jean-Est, dans la région administrative de Saguenay-Lac-Saint-Jean, dans la Province de Québec, au Canada.

La Petite Décharge marque la limite sud de l'île d'Alma. À l'est de cette île, les deux émissaires se rencontrent et forment à leur confluent la rivière Saguenay.

Les principales activités économiques sont de type urbaine (soit la ville d'Alma), industrielle et récréotouristique.

La Petite Décharge est desservie du côté Nord par le boulevards Mélançon-Ouest et Maurice- Paradis, ainsi que par les rues aménagées sur l'île d'Alma; du côté Sud par le chemin du Golf, la rue Scott Ouest, le boulevard des Cascades, la rue Sacré-Coeur Est et le boulevard Auger Est.

La surface de La Petite Décharge est habituellement gelée de la fin novembre au début avril, toutefois la circulation sécuritaire sur la glace se fait généralement de la mi-décembre à la fin mars.

Géographie[modifier | modifier le code]

D'une longueur de 16.2 kilomètres, la Petite Décharge est parsemée de rapides tout le long de son parcours.

Les principaux versants hydrographiques voisins de la Petite Décharge sont:

La Petite Décharge constitue le deuxième émissaire du lac Saint-Jean dont l’embouchure est située dans la ville d'Alma, à:

  • 11,0 km à l'Ouest de l'embouchure de La Petite Décharge;
  • 8,8 km à l'Ouest du centre-ville d'Alma[2],[3].

À partir de sa source, la Petite Décharge coule sur 16,2 km en zone forestière, puis urbaine, selon les segments suivants:

  • 3,2 km vers l'Est, puis le Nord dans un élargissement de la rivière, jusqu'à un coude de rivière correspondant à la décharge du lac Sophie (venant du Nord);
  • 3,2 km vers le Sud-Est, jusqu’à la confluence de la rivière Bédard (venant du Sud);
  • 7,6 km vers l'Est en passant dans la ville d'Alma en passant sous un premier pont routier, sous le pont ferroviaire, un second pont routier, jusqu'au pont de la route 169;
  • 2,2 km vers l'Est en traversant la zone de l'Hydrobase Alma jusqu’à l’embouchure de la rivière[2].

La Petite Décharge se déverse à la pointe Est de l'île d'Alma, coincidant avec la confluence de La Grande Décharge (venant du Nord-Ouest). Cette dernière est traversée vers l’Est par la rivière Saguenay. Cette embouchure est située à:

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Ce toponyme est signalé par l'arpenteur Edmond Duberger dans un rapport du , date probablement du XVIIIe siècle[4],[5].

Le toponyme de « La Petite Décharge » a été officialisé le à la Banque des noms de lieux de la Commission de toponymie du Québec[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Topos sur le web: La Petite Décharge », (consulté le 11 novembre 2008)
  2. a b c et d « Atlas du Canada du Ministère des ressources naturelles du Canada » (consulté le 9 octobre 2018)
  3. JDMGÉO.COM - Province de Québec - Cartes géographiques du Québec à l'échelle 1:250,000
  4. Ouvrage: Goudreau, Serge. « La présence autochtone au pays de Charlevoix », Revue d'histoire de Charlevoix, juin 2012, p. 5.
  5. Tremblay, Victor. Alma au Lac Saint-Jean : son histoire, Chicoutimi, Édition du centenaire, 1967, pages 9, 10.
  6. Commission de toponymie du Québec — Banque des noms de lieux — Toponyme « La Grande Décharge ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]