Religion en Ouganda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église de village

La religion principale en Ouganda est le christianisme, principalement des catholiques et des anglicans, avec une minorité musulmane.

La Sous-région de Nil-Occidental comporte le plus de chrétiens, quand le district d'Iganga comporte le plus de musulmans. Le Vendredi Saint, le Lundi de Pâques, l'Eid al-Fitr et Noël sont des jours fériés[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

La liberté de religion est garantie par la constitution, mais les organisations religieuses doivent être déclarées au gouvernement. Les Églises catholiques, orthodoxes et anglicanes, ainsi que le conseil suprême musulman sont déclarées en tant que trust ou fondations, quand la plupart des autres organisations religieuses sont des ONG.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Religion en Ouganda
Affiliation recensement de 1991 recensement de 2002[2] recensement de 2014[3]
Christianisme (total des confessions chrétiennes) 85,4 % 85,2 % 84,5 %
Église catholique 44,5 % 41,9 % 39,3 %
Église d'Ouganda (Anglicanisme) 39,2 % 35,9 % 32,0 %
Pentecôtisme - 4,6 % 11,1 %
Église adventiste du septième jour 1,1 % 1,5 % 1,7 %
Baptisme - - 0,3 %
Christianisme orthodoxe <0,1 % 0,1 % 0,1 %
autres chrétiens 0,6 % 1,2 % -
Islam 10,5 % 12,1 % 13,7 %
Religions traditionnelles - 1,0 % 0,1 %
Bahaïsme - 0,1 % -
Aucune - 0,9 % 0,2 %
Autres non-chrétiens 4,0 % 0,7 % -
Autres - - 1,4 %

Les baptistes et pentecôtistes ont été notés comme « autre chrétiens » dans certains recensements

Christianisme[modifier | modifier le code]

Le christianisme est la religion majoritaire en Ouganda. Les confessions principales sont le catholicisme, suivie de l'anglicanisme. Ces dernières années, les confessions évangéliques prennent de l'ampleur. Des chrétiens d'origine musulmane subissent des persécutions de la part de groupes islamistes[4].

Islam[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Islam en Ouganda.

Religions traditionnelles[modifier | modifier le code]

Environ 1 % de la population suit des religions traditionnelles africaines, cependant une part beaucoup plus importantes adhérent à l'islam ou au christianisme continue de pratiquer des rites traditionnels. Une étude de 2010 a montré qu'environ 27 % des Ougandais croient que les sacrifices aux ancêtres peuvent protéger du mal[5].

Bouddhisme[modifier | modifier le code]

Le centre bouddhiste ougandais fondé en 2005, cherche à étendre le bouddhisme en Afrique[6]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) United States Department of State, « Uganda », International Religious Freedom Report 2009, (consulté le 5 juin 2010)
  2. (en) « 2002 Uganda Population and Housing Census - Main Report » [PDF], Uganda Bureau of Statistics (consulté le 26 mars 2008)
  3. Census 2014 Final Results
  4. https://journalchretien.net/2016/10/28/actualitechretienne/des-chretiens-persecutes-en-ouganda-27571.html
  5. (en) Pew Forum on Religion & Public Life, « Executive Summary », "Tolerance and Tension: Islam and Christianity in Sub-Saharan Africa", The Pew Forum on Religion & Public Life, (consulté le 11 juillet 2010)
  6. (en) « Uganda Buddhist Centre », sur www.ugandabuddhistcenter.org (consulté le 12 novembre 2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dan M. Mudoola, Religion, ethnicity and politics in Uganda, Fountain Press, Kampala, 1996, 126 p. (ISBN 9970-02013-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]