Religion à Sao Tomé-et-Principe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La cathédrale de São Tomé.

Plusieurs religions sont pratiquées à Sao Tomé-et-Principe. Le pays est marqué de longue date par la colonisation portugaise : le Diocèse de Sao Tomé-et-Principe est créé dès 1534 par détachement de celui de Funchal (Madère).

La population est aujourd'hui très majoritairement chrétienne. Les plus nombreux, les catholiques, représentent plus de 80 %. Selon une source épiscopale[1], en 2004 ils étaient 121 931 sur une population totale de 138 000, soit 88,4 %.

D'après un rapport de 2002, 3 % des habitants sont musulmans[2], mais il n'y a ni mosquée ni école coranique connue dans l'archipel en 2010[3].

Christianisme[modifier | modifier le code]

Islam[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Islam à Sao Tomé-et-Principe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]