Religion en République centrafricaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la religion image illustrant la République centrafricaine
Cet article est une ébauche concernant la religion et la République centrafricaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Responsables religieux centrafricains à Washington : Nicolas Guérékoyame Gbangou (pasteur protestant), Omar Kobine Layama (imam) et Dieudonné Nzapalainga (archevêque catholique de Bangui)

On pratique plusieurs religions au République centrafricaine. D'après le recensement de 2003, 80 % de la population est chrétienne, 10 % musulmane et 10 % animiste.

Christianisme[modifier | modifier le code]

Islam[modifier | modifier le code]

Animisme[modifier | modifier le code]

Bien que 10% seulement de la population soit considérée comme animiste, beaucoup de croyances indigènes influent sur les pratiques religieuses chrétiennes et musulmanes[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Richard Appora-Ngalanibé, L'Église et la démocratie en Centrafrique, L'Harmattan, Paris, 2014, 104 p. (ISBN 9782336361048)
  • Richard Filakota, Le renouveau islamique en Afrique noire : l'exemple de la Centrafrique, L'Harmattan, Paris, 2009, 210 p. (ISBN 978-2-296-07357-9)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Centrafrique, l'impossible réconciliation, film documentaire d'Éric Bergeron, Michel Dumont et Isabelle Nommay, ARTE, ADAV, Paris, 2014, 12 min

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Département d'État des États-Unis, Rapport sur la liberté religieuse dans le monde en 2010