Raymond Barthélemy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raymond Barthélemy
Naissance
Toulouse
Décès (à 69 ans)
Montrouge
Nationalité France Français
Profession

Raymond Barthélemy, né le , à Toulouse, décédé le à Montrouge[1], est un sculpteur français.

Lauréat du prix de Rome en 1860, il réside à la Villa Médicis du au .

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Portrait de l'architecte Joseph Louis Achille Joyau médaillon, relief, plâtre. Réalisé à Rome en 1860. Conservé au musée national Jean-Jacques Henner, Paris.
  • Portrait d'Émile Paladilhe Médaillon, relief, plâtre. Réalisé à Rome en 1863, musée des beaux-arts de Troyes.
  • Le Chevrier : 1866, appelé à l'origine Berger jouant avec un chevreau. Fontaine en bronze réalisée pendant son séjour à Rome et conservée au Musée du Luxembourg jusqu'en 1931 lorsqu'elle a été déplacée à Neuvic où elle fut installée sur la place du marché en 1932. Pendant la Seconde Guerre mondiale, un groupe de résistants subtilisa la sculpture en bronze de 182 kg afin d'éviter la réquisition et la fonte des métaux non ferreux[2].
  • Ganymède (1867) statue en marbre, réalisée en utilisant les points pris à partir du modèle en plâtre rapporté de Rome. Elle a occupé différents espaces, Musée du Luxembourg, Jardin des Tuileries, Jardin du Carrousel, actuellement prêté au musée de l'Hôtel de Ville d'Amboise.
  • Oreste se réfugiant à l'autel de Minerve ou la Folie d'Orestes (1860), [1] (image sur [2]). Conservé à l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. A fait partie de l'exposition itinérante « Dieux et Mortels  » en 2004[3].
  • Quatre lampes monumentales du musée Condé, à partir des modèles de Henri-Michel-Antoine Chapu. Bronze et marbre.
  • La Poésie (tympan de l'Opéra Garnier) 1860-1869 [4].
  • Buste de Léonce Elie de Beaumont, (1878) pierre, conservé au château de Canon ; Mézidon-Canon, Calvados Basse-Normandie[3].
  • Ballerine aux seins nus [5] chryséléphantine[4].
  • Jeune Faune jouant avec un chevreau[6], bronze[4].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]