Juin 1833

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juin 1833
Nombre de jours 30
Premier jour Samedi 1er juin 1833
6e jour de la semaine 22
Dernier jour Dimanche 30 juin 1833
7e jour de la semaine 26

Calendrier
juin 1833
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
22           1er 2
23 3 4 5 6 7 8 9
24 10 11 12 13 14 15 16
25 17 18 19 20 21 22 23 
26 24 25 26 27 28 29 30
1833Années 1830XIXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Mai 1833 Juillet 1833 Suivant
Juin précédent et suivant
Précédent Juin 1832 Juin 1834 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements[modifier | modifier le code]

  • 22 juin, France :
    • loi sur l'organisation des conseils généraux de département et des conseils d'arrondissement, par la voie de l'élection, avec adjonction des capacités portées sur la seconde liste du jury aux possesseurs du cens électoral politique, et fixation d'un minimum pour le nombre des électeurs;
    • Rambuteau est nommé préfet de la Seine.
  • 26 juin, France : clôture de la session parlementaire de 1833.
  • 27 juin, France :
    • loi ouvrant un crédit de 93 millions pour l’achèvement de certains monuments parisiens (17 millions : Palais Bourbon, Arc de triomphe de l'Étoile, Église de la Madeleine, le Panthéon, le Muséum, l’École royale des Beaux-Arts), pour la construction de canaux (44 millions), l’achèvement de routes royales (17 millions), la construction de routes stratégiques dans l’Ouest (12 millions). À Paris, Rambuteau, préfet de la Seine (1833-1848), va réaliser de nombreux travaux d'embellissement et d’assainissement de la capitale : percement de la rue qui porte son nom, achèvement de l’arc de triomphe, éclairage au gaz;
    • loi pour des études sur les chemins de fer du 27 juin 1833 autorisa l'émission de 5 millions de rentes 5 p. %, en prononçant l'annulation d'une même quantité de rentes sur celles qui avaient été rachetées par l'amortissement. Cette émission a produit 93,852,000 fr.
  • 28 juin, France : loi Guizot sur l’enseignement primaire. Création d’un enseignement primaire public (chaque département doit entretenir une école normale d’instituteurs, chaque commune doit entretenir une école primaire, soit en en créant, soit en en subventionnant une), liberté de l’enseignement primaire. « L’instruction primaire comprend nécessairement l’instruction morale et religieuse, la lecture, l’écriture, les éléments de la langue française et du calcul, le système légal des poids et mesures. »
  • 29 juin, France : loi pour la concession d'un chemin de fer d'Alais à Beaucaire[1].

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annuaire officiel des chemins de fer lire en ligne (consulté le 4 mai 2010).

Sur les autres projets Wikimedia :