Première bataille de Chahar Dara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Première bataille de Chahar Dara
Informations générales
Date 18 -
Lieu District de Chahar Dara, province de Kondôz
Issue Victoire mineure de la Coalition
Belligérants
Drapeau de l'Afghanistan Afghanistan
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Belgique Belgique
Flag of Taliban.svg Taliban
Flag of Jihad.svg Mouvement islamique d'Ouzbékistan
Flag of Jihad.svg Union du jihad islamique
Commandants
Drapeau de l'Afghanistan Murad Ali Murad
Forces en présence
Drapeau de l'Afghanistan
800 hommes

Drapeau de l'Allemagne
300 hommes
Flag of Taliban.svg Flag of Jihad.svg
300 hommes
Pertes
Drapeau de l'Afghanistan
26 morts
64 blessés
Flag of Taliban.svg Flag of Jihad.svg
20 morts
2 blessés
2 prisonniers

Guerre d'Afghanistan

La première bataille de Chahar Dara se déroule pendant la guerre d'Afghanistan.

Contexte[modifier | modifier le code]

Après la chute du régime talêb en décembre 2001, le nord du pays fut largement déserté par les Talibans. Cette absence de guérilla active dans le nord perdura en 2006 et 2007 alors que les Talibans et leurs alliés reprenaient solidement pied dans le sud et l'est du pays. Ce n'est finalement qu'en 2008, que des foyers de guérilla se sont implanté dans les régions de Mazar-e-Charif et d'Hérat.

Dans les régions de Mazar-e-Chairf et de Kunduz, ces foyers, de taille réduite comparée aux grands fronts du sud du pays, commencent à poser des problèmes à la Coalition qui cherche à diversifier ces voies d'approvisionnements. Les voies utilisées jusque là, au sud et à l'est, sont en effet de moins en moins sûres. De plus, la Coalition cherche à sécuriser le plus possible le déroulement de l'élection présidentielles prévues en 2009. Ainsi, une attaque se dessine contre les Talibans du nord du pays. Ceux-ci sont rassemblés dans plusieurs districts, dont Chahar Dara est l'un des plus importants, et de là, ils peuvent harceler les forces allemandes et menacer les routes venant d'Ouzbékistan. Les forces allemandes vont chercher à restreindre ces attaques et protéger les routes en lançant une série d'offensives lors de la deuxième moitié de l'année 2009.

La bataille découlant de l'opération Oqab (fin juillet) est la première offensive menée par l'armée allemande depuis 1945.

Attaque de la guérilla du 29 avril 2009[modifier | modifier le code]

Le premier accrochage d'envergure dans le district de Chahar Dara a lieu le 29 avril quand les Talibans attaquent deux patrouilles allemandes. Plusieurs embuscades sont repoussées et quelques petits accrochages sont encore signalés les jours suivants. Les Allemands déplorent un mort et quelques blessés. Le soldat mort est le premier à être tué au combat depuis la fin de la Seconde guerre mondiale.

Bataille de juillet-août 2009[modifier | modifier le code]

Le 19 juillet 2009 au matin, les Allemands attaquent les positions talibanes (opération Oqab). Ceux-ci ripostent le lendemain par une série d'attaques dont une sur la base allemande de Mazar-e-Charif (camp Marmal). Le 23 juillet, les Allemands et leurs alliés de l'armée nationale afghane affirment contrôler toute la province de Kunduz. Le 31, ils annoncent la capture d'un important responsable talêb pour le nord du pays.

Cependant, dès le 1er août, les Talibans reprennent toutes les zones conquises lors de l'offensive mais abandonnées une fois celle-ci achevée.

Notes de traduction[modifier | modifier le code]