Opération Jacana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Opération Jacana
Description de cette image, également commentée ci-après
Explosion lors de l'Opération Snipe le 10 mai 2002.
Informations générales
Date Avril - Juillet 2002
Lieu Provinces de Khôst et de Paktiyâ
Issue Victoire de la Coalition
Belligérants
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de la Norvège Norvège
Flag of Taliban.svg Taliban
Flag of Jihad.svg Al-Qaïda
Forces en présence
Drapeau du Royaume-Uni 1 700 hommes inconnues
Pertes
aucune 11 morts
9 prisonniers

Guerre d'Afghanistan

L'opération Jacana est la conséquence de l'opération Anaconda en Afghanistan (1-18 mars 2002). Elle se déroula dans les provinces de Paktia et de Ghost d'avril à juillet 2002. Menée par des forces spéciales britanniques, australiennes, américaines et norvégiennes, ses objectifs sont d'éliminer des groupes de talibans échappés de la vallée de Shahi après l'opération Anaconda et de détruire le matériel et les installations abandonnées.

L'opération Jacana se divise en quatre autres opérations : l'opération Ptarmigan, l'opération Snipe, l'opération Condor et l'opération Buzzard. Elle permit de capturer, selon la Coalition, une centaine de mortiers, autant d'armes anti-char, des mines et des munitions ainsi que des milliers d'armes individuelles.

Quelques accrochages ont eu lieu notamment le 17 mai et les jours suivants entre australiens puis britanniques contre un groupe de talibans. Une vingtaine de talibans en tout furent mis hors de combat selon l'OTAN (11 morts et 9 prisonniers).

Notes et références[modifier | modifier le code]