Portail:Couleurs

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Folieneualt.JPG Portail des

Couleurs

Left pointing double angle quotation mark sh3.svg Les couleurs sont des actions de la lumière... Right pointing double angle quotation mark sh3.svg Johann Wolfgang von Goethe, extrait de Traité des couleurs.

748 articles sont actuellement liés au portail.

Le domaine des couleurs semble infini tant les teintes, saturations et combinaisons sont possibles. Issues du spectre lumineux visible, elles font partie de notre quotidien et sont utilisées dans de nombreux domaines en fonction de leurs propriétés esthétiques, psychologiques et symboliques.


Lumière sur... modifier ]

Le violet est une des trois couleurs secondaires dans le domaine de la peinture. Sa longueur d'onde est comprise approximativement entre 380 et 466 nm, plus une certaine quantité de violets composés d'un mélange de bleu et de rouge.

Couleur du rêve, de la méditation et de l'immatériel, le violet possède aussi une connotation moins réjouissante du fait de son utilisation pendant longtemps dans les périodes de deuil et de pénitence. C'est également la couleur portée par les évêques et celle qu'on associe au mystère de la Passion du Christ.

L'image de la semaine modifier ]


Sélection d'articles modifier ]

Le saviez vous ? modifier ]


Pour explorer le sujet Index thématique modifier ]

La couleur et la lumière Le spectre lumineux
Prisma-lightSpectrum-goethe.gif

La perception de la couleur n'est possible que par la présence de lumière. Contenu dans la lumière blanche, l'ensemble du spectre visible peut être mis en évidence par sa dispersion, possible par le biais d'un prisme, d'une lentille, d'un dioptre ou d'un réseau de diffraction.

Spectre detail.png

La lumière visible est la partie du spectre électromagnétique qui est visible pour l'œil humain. Ce dernier possède généralement une sensibilité à des longueurs d'ondes dans le vide de 400 à 800 nm en excluant les infrarouges (supérieurs à 700nm) et les ultraviolets (inférieurs à 400 nm).

Synthèse additive Synthèse soustractive En peinture
Synthese+.svg

La synthèse additive est l'opération consistant à combiner la lumière de plusieurs sources lumineuses colorées afin d'obtenir une nouvelle couleur.

Les dispositifs formateurs d'images en couleur qui émettent de la lumière comme les écrans cathodiques ou LCD mettent en œuvre la synthèse additive. Les capteurs vidéo et de photographie numérique effectuent l'analyse trichrome correspondante.

En synthèse additive, il faut trois couleurs primaires au moins. Pour avoir un large gamut on utilise un rouge, un vert et un bleu. On parle de système RVB (ou RGB pour les anglophones).

La superposition de trois lumières de ces couleurs dans des proportions adéquates donne du blanc et l'absence de lumière donne du noir.

CMY ideal version.svg

La synthèse soustractive combine l'effet d'absorption de plusieurs matières colorées afin d'obtenir une couleur de surface.

Pour obtenir un large gamut, on choisit comme couleurs élémentaires un bleu-vert appelé cyan, un jaune et un rouge violacé appelé magenta. On parle de système CMJ (ou CMY pour les anglophones). Cette synthèse trouve ses applications dans la photographie argentique en couleurs et l'impression couleur en quadrichromie, pour laquelle il existe des couleurs élémentaires normalisées en ce qui concerne leur teinte, leur transparence et leur pouvoir colorant.

La superposition des trois couleurs de la synthèse soustractive à la quantité maximale donne une couleur proche du noir et l'absence de couleur donne du blanc (si le support est blanc).

Color mixture.gif

Hors de la normalisation, comme en peinture, on utilise autant de couleurs que nécessaire pour réaliser les couleurs du gamut souhaité par mélange de matières colorées. Pour un gamut étendu il faut au moins un bleu, tirant en général sur le vert, un jaune et un rouge tirant en général sur le pourpre comme le carmin, choisis selon les nécessités du rendu. Ce procédé est parfois appelé RJB (ou RYB pour les anglophones).

Le mélange des trois couleurs élémentaires donne une couleur proche du noir et l'absence de couleur donne du blanc (si le support est blanc).

Les peintres et les imprimeurs qui travaillent hors des couleurs normalisées doivent tenir compte, dans les mélanges, de teinte, de la transparence et du pouvoir colorant des produits qu'ils utilisent.

Les couleurs primaires Les couleurs secondaires Les couleurs tertiaires

Une couleur primaire en synthèse additive ou couleur élémentaire en synthèse soustractive est une couleur qui sert de base à un système de synthèse colorée.

Trois couleurs sont dites primaires entre elles si on ne peut obtenir l'une d'entre elle par mélange des deux autres. En combinant en proportions variables trois couleurs primaires entre elles, on peut constituer une palette de couleurs appelée gamut. Avec trois primaires appropriées, on peut obtenir, en synthèse additive, environ la moitié des nuances que peut distinguer la vision humaine, et en synthèse soustractive, moins d'un quart.

Les couleurs qu'on ne peut atteindre sont toutes celles qui sont plus saturées que les couleurs secondaires et tertiaires, ou de même saturation mais plus lumineuses. Avec plus de couleurs primaires entre elles, on peut étendre le gamut.

Une couleur secondaire est une couleur obtenue par le mélange à parts égales de deux couleurs primaires.

Une couleur tertiaire est une couleur obtenue par le mélange à parts égales d'une couleur primaire et d'une couleur secondaire.

Classement des couleurs Mesure et codification des couleurs Théoriciens de la couleur

Les couleurs peuvent être décomposées ou au contraire associées par le biais d'autres règles ;

Colorimétrie, colorimètre, Commission internationale de l'éclairage, Delta E, système colorimétrique, thermocolorimètre, Teinte Saturation Valeur, Ton...

Colour Index, CIE CAM02, CIE Lab, CIE RVB, CIE XYZ, CIE xyY, Profil ICC, sRGB, YUV, Nuanciers ; (British Standards, Natural Color System, Nuancier de Munsell, Pantone Inc., RGBA, Reichsausschuß für Lieferbedingungen, Yvert et Tellier, ...)

William de Wiveleslie Abney, Charles Blanc, Eugène Chevreul, Hermann Günther Grassmann, Johann Wolfgang von Goethe, Hermann Ludwig von Helmholtz, Ewald Hering, Shinobu Ishihara, Johannes Itten, Vassily Kandinsky, Paul Klee, Harald Küppers, James Clerk Maxwell, Albert Henry Munsell, Isaac Newton, Thomas Young

Matière et technique La couleur et l'homme Symbolique et psychologie

La couleur et la lumière :

Matière :

Maladies et couleurs :

Les couleurs des êtres vivants :

Symbolisme des couleurs

Psychologie des couleurs :

Voir aussi : Idiotisme chromatique et Noms et adjectifs de couleur

Liste des couleurs
Teintes de rose
Teintes de violet
Teintes de bleu
Teintes de vert
Teintes de jaune
Teintes d'orange
Teintes de marron
Teintes de rouge
Teintes d'argent
Teintes d'or
Teintes de blanc
Teintes de gris
Teintes de noir
Rose Violet Bleu Vert Jaune Orange Marron Rouge Argent Or Blanc Gris Noir

Portails connexes modifier ]

Comment contribuer ? modifier ]

Pour laisser un message, cliquez ici.


Autres portails.

Avertissement