Portail:Couleurs

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Folieneualt.JPG Portail des

Couleurs

Left pointing double angle quotation mark sh3.svg La couleur surtout et peut-être plus encore que le dessin est une libération. Right pointing double angle quotation mark sh3.svg Henri Matisse

758 articles sont actuellement liés au portail.

Le domaine des couleurs semble infini tant les teintes, saturations et combinaisons sont possibles. Issues du spectre lumineux visible, elles font partie de notre quotidien et sont utilisées dans de nombreux domaines en fonction de leurs propriétés esthétiques, psychologiques et symboliques.


Lumière sur... modifier ]

Le violet est une des trois couleurs secondaires dans le domaine de la peinture. Sa longueur d'onde est comprise approximativement entre 380 et 446 nm.

Couleur du rêve, de la méditation et de l'immatériel, le violet possède aussi une connotation moins réjouissante du fait de son utilisation pendant longtemps dans les périodes de deuil et de pénitence. C'est également la couleur portée par les évêques et celle qu'on associe au mystère de la Passion du Christ.

L'image de la semaine modifier ]

Traffic light - female (aka).jpg
Feux de circulation dont les couleurs signalent tantôt l'interdiction, tantôt la permission.


Sélection d'articles modifier ]

Le saviez vous ? modifier ]

  • Les caméléons sont connus pour avoir la capacité de changer de couleurs, mais malgré une idée répandue, ce phénomène dépend de l'état émotionnel de l'animal et non du décor qui l'entoure. À noter également que toutes les espèces de caméléons ne possèdent pas cette particularité.
  • Le magenta peut ne pas être considéré comme une couleur puisqu'il n'apparaît pas dans le spectre lumineux ; c'est en fait une synthèse faite par notre cerveau des couleurs les plus éloignées de l'arc-en-ciel ; le rouge et le violet.
  • Le nom de la couleur kaki ne vient pas du fruit homonyme, qui lui est orange, mais de l'adjectif persan « khāki » signifiant « couleur de poussière ou de terre ».
  • Les contractuelles françaises, chargées des contraventions sur la voie publique, ont été un temps appelées « les aubergines », dans les années 1970. Elles sont ensuite devenues « les pervenches », également en référence à la couleur de leur uniforme.
  • En 1960, l'artiste Yves Klein breveta une teinte de bleu particulièrement profond, sous le nom International Klein Blue (IKB) et l'utilisa pendant une grande partie de sa carrière, notamment sous forme de monochromes.
  • La couleur des flamants roses provient du bêta-carotène de leur alimentation, issu de la cyanobactérie spiruline pour les flamants nains et de la pigmentation de crustacés roses pour les autres espèces.


Pour explorer le sujet Index thématique modifier ]

La couleur et la lumière Le spectre lumineux
Prisma-lightSpectrum-goethe.gif

La perception de la couleur n'est possible que par la présence de lumière. Contenu dans la lumière blanche, l'ensemble du spectre visible peut être mis en évidence par sa dispersion, possible par le biais d'un prisme, d'une lentille ou d'un dioptre.

Spectre detail.png

La lumière visible est la partie du spectre électromagnétique qui est visible pour l'œil humain. Ce dernier possède généralement une sensibilité à des longueurs d'ondes de 300 nm à 800 nm excluant les infrarouge (supérieurs à 800nm) et les ultraviolet (inférieurs à 300 nm).

Synthèse additive Synthèse soustractive En peinture
Synthese+.svg

La synthèse additive est l'opération consistant à combiner la lumière de plusieurs sources émettrices colorées afin d'obtenir une nouvelle couleur.

En synthèse additive, les couleurs primaires sont le rouge, le vert et le bleu. On parle de système RVB (ou RGB pour les anglophones). L'addition de ces trois couleurs donne du blanc et l'absence de couleur donne du noir.

Cette synthèse trouve ses applications dans l'éclairage, la vidéoprojection, les écrans LCD, ...

CMY ideal version.svg

La synthèse soustractive est l'opération consistant à combiner l'effet d'absorption de plusieurs couleurs afin d'en obtenir une nouvelle.

En synthèse soustractive, les couleurs primaires sont le cyan, le jaune et le magenta. On parle de système CMJ (ou CMY pour les anglophones). L'addition de ces trois couleurs donne du noir et l'absence de couleur donne du blanc (si le support est blanc).

Cette synthèse trouve ses applications surtout dans l'impression couleur.

Color mixture.gif

En peinture, c'est plus souvent le modèle de couleur RJB (RYB pour les anglophones) qui est utilisé. Proche de la synthèse soustractive, il utilise comme couleurs primaires le rouge, le jaune et le bleu.

L'addition de ces trois couleurs donne du noir et l'absence de couleur donne du blanc (si le support est blanc).

Cette synthèse trouve ses applications surtout dans la peinture.

Les couleurs primaires Les couleurs secondaires Les couleurs tertiaires

Une couleur primaire ou élémentaire est une couleur dont le mélange avec ses homologues permet de reproduire une grande palette de couleurs.

Une couleur secondaire est une couleur obtenue par le mélange à parts égales de deux couleurs primaires.

Une couleur tertiaire est une couleur obtenue par le mélange à parts égales d'une couleur primaire et d'une couleur secondaire.

  • Pour la synthèse additive et soustractive, les couleurs tertiaires sont l'orange, le jaune-vert le menthe, le bleu roi, le violet et le rose vif. Solid orange.svgLight green.PNGCosmic turquoise.pngBarc ISS hotpixel etc.pngSolid purple.svgMagenta-square.gif
  • Dans le domaine de la peinture, ce sont le rouge orangé, le jaune orangé, le jaune-vert, le bleu-vert, le bleu violacé et le rouge violacé.
Classement des couleurs Mesure et codification des couleurs Théoriciens de la couleur

Les couleurs peuvent être décomposées ou au contraire associées par le biais d'autres règles ;

Colorimétrie, colorimètre, Commission internationale de l'éclairage, Delta E, système colorimétrique, thermocolorimètre, Teinte Saturation Valeur, Ton...

Colour Index, CIE CAM02, CIE Lab, CIE RVB, CIE XYZ, CIE xyY, Profil ICC, sRGB, YUV, Nuanciers ; (British Standards, Natural Color System, Nuancier de Munsell, Pantone Inc., RGBA, Reichsausschuß für Lieferbedingungen, Yvert et Tellier, ...)

William de Wiveleslie Abney, Charles Blanc, Claude Boutet, Eugène Chevreul, Hermann Günther Grassmann, Johann Wolfgang von Goethe, Hermann Ludwig von Helmholtz, Henry Hemmendinger, Ewald Hering, Shinobu Ishihara, Johannes Itten, Vassily Kandinsky, Paul Klee, Harald Küppers, James Clerk Maxwell, Albert Henry Munsell, Isaac Newton, Thomas Young

Matière et technique La couleur et l'homme Symbolique et psychologie

La couleur et la lumière :


Matière :

Maladies et couleurs :

Les couleurs des êtres vivants :

Symbolisme des couleurs

Psychologie des couleurs :

Voir aussi : Idiotisme chromatique et Noms et adjectifs de couleur

Liste des couleurs
Teintes de rose
Teintes de violet
Teintes de bleu
Teintes de vert
Teintes de jaune
Teintes d'orange
Teintes de marron
Teintes de rouge
Teintes d'argent
Teintes d'or
Teintes de blanc
Teintes de gris
Teintes de noir
Rose Violet Bleu Vert Jaune Orange Marron Rouge Argent Or Blanc Gris Noir

Portails connexes modifier ]

Comment contribuer ? modifier ]

Pour laisser un message, cliquez ici.


Autres portails.

Avertissement