Nanomètre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le nanomètre, de symbole nm, est une unité de longueur du Système international. C'est un sous-multiple du mètre, il vaut un milliardième de mètre :

nm = 10−3 µm = 10–6 mm = 10–9 m.

Équivalences[modifier | modifier le code]

Un nanomètre équivaut à 10 ångströms[a] :

nm = 10 Å.

Usage[modifier | modifier le code]

Le nanomètre est souvent utilisé pour exprimer des dimensions à l'échelle atomique[a] : le diamètre de l'atome d'hydrogène par exemple, mesure environ 0,1 nm, et celui d'un ribosome 20 nm. Il est également utilisé dans l'industrie microélectronique pour mesurer la finesse de gravure : plus elle est fine (quelques nanomètres en 2020), plus il est possible de placer de transistors sur une surface donnée.

En matière de rayonnement électromagnétique, le nanomètre est utilisé pour exprimer les longueurs d'onde les plus courtes, du spectre visible qui se situe entre approximativement 780 nm et 380 nm[1], jusqu'aux ultraviolets extrêmes à 10 nm. Au-delà on passe aux rayons X, qui sont plutôt caractérisés par leur énergie que par leur longueur d'onde.

Le nanomètre cube est utilisé pour exprimer des volumes à l'échelle atomique, par exemple en cristallographie le volume d'une maille :

nm3 = 10−9 µm3 = 10−18 mm3 = 10−27 m3.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b L'ångström a été beaucoup utilisé pour quantifier les dimensions atomiques et subatomiques. Il est de plus en plus remplacé par le nanomètre ou le picomètre, unités SI.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Visible Light », NASA,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]