Parques Reunidos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Parques Reunidos est un groupe espagnol qui gère 54 parcs de loisirs dans 11 pays différents. Constitué en 1967 sous le nom de Parque de Atracciones Casa de Campo de Madrid, S.A. il est aujourd'hui l'une des principales entreprises de gestion de parcs de loisirs en Europe. Il est le numéro 1 mondial dans la gestion des parcs d'attractions aquatiques, numéro 1 européen des parcs animaliers, numéro 2 européen des parcs d'attractions et le quatrième opérateur de sites de loisirs dans le monde.[réf. nécessaire]

Historique[modifier | modifier le code]

Le , MidOcean Partners (en) vend le groupe Palace Entertainment à Parques Reunidos pour 330 millions de dollars. Cette opération fait de Palace Entertainment la filiale américaine de Parques Reunidos.

La société reçoit l'autorisation de racheter Kennywood Entertainment, la société américaine détenant le parc Kennywood, et devrait compléter son acquisition le 2 juin 2008[1]. Depuis 2009, Palace Entertainment — la filiale américaine de Parques Reunidos — gère les parcs ayant appartenu à Kennywood Entertainment.

Le , l'entreprise acquiert Noah’s Ark, le plus grand parc aquatique d'Amérique[2].

En 2014, son chiffre d'affaires atteint 534 millions d'euros, en employant environ 18 000 personnes dans 54 parcs présents dans 12 pays[3].

En décembre 2015, le fond d'investissement britannique Arle Capital Partners qui possède le groupe et souhaite le vendre, demande un prix minimum de 2 milliards d'euros[4].

Parcs de loisirs[modifier | modifier le code]

Parc d'attractions[modifier | modifier le code]

Parcs aquatiques[modifier | modifier le code]

Zoos et Aquariums[modifier | modifier le code]

Centre de divertissement familial[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « FTC approves Kennywood sale to Spanish operator », sur bizjournals.com,‎
  2. (en) « Palace Entertainment Acquires America’s Largest Water Park, Noah’s Ark », sur palaceentertainment.com (consulté le 20 décembre 2015)
  3. Hélène Meziani et Cathy Alegria, « Les parcs de loisirs en France », sur xerfi.com,‎
  4. (es) « El fondo británico Arle pide 2.000 millones por el grupo español Parques Reunidos », sur lavozdegalicia.es,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]