Parc de loisirs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Complexe de loisirs.

Un parc de loisirs est un espace de loisirs en plein air fournissant des activités culturelles, de loisirs et de divertissements.

Typologie[modifier | modifier le code]

On distingue de très nombreux types particuliers de parcs de loisirs qui sont :

  • les parcs de promenade et jardins publics de différentes superficies, aménagés pour une promenade citadine ou jogging dans un espace naturel, avec jardins fleuris, arbres et agrès (balançoires, toboggans) pour les enfants, ou même expositions, concerts publics en plein air dans les kiosques et spectacles (dont ceux de "Guignol"). Exemple : Le Parc floral de Paris ou les parcs londoniens ;
  • les bases de plein air et de loisirs sont des complexes réunissant les éléments de la pratique des sports, nautiques notamment (voile, ski nautique, canoë), en étant souvent situés autour d'un lac, étang ou rivière, ainsi qu'à la lisière d'une forêt, ainsi que les activités de plein air telles que l'équitation, le tennis ou le golf (de terrain ou miniature) ;
  • les parcs aventure, qui peuvent proposer des parcours aventure en forêt, de la tyrolienne, de l'accrobranche, des activités acrobatiques comme le benji-eject, du tir à l'arc... ;
  • les parcs d'attractions proposant des manèges ou attractions se rapprochant de celles d'une fête foraine, mais sédentaires et thématisés avec espaces de loisirs décorés et émaillés de plusieurs spectacles, tels que Disneyland Paris ou Cedar Point ;
  • les parcs aquatiques, ne comportant que des activités aquatiques, piscines à vagues, piscines munies de jeux d'eaux, de toboggans, de différents bassins..., comme l'Aquaboulevard de Paris ;
  • les parcs de loisirs à thèmes, où le visiteur est immergé dans un thème donné (cinéma, far west, fantaisie...) au moyen notamment de spectacles, de décors, de musique, et d'animations diverses..., tels que le Puy du Fou ;

Plusieurs parcs se regroupent de plus en plus en multi-fonctions pour devenir polyvalents, comme notamment les parcs aquatiques, d'attractions et animaliers, ainsi que les bases de loisirs associant les parcours aventure forestiers.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Un parc de loisirs est parfois la pièce maîtresse d'un domaine plus vaste pouvant comprendre des hébergements en hôtels, hôtellerie ou hôtellerie de plein air, des commerces, d'autres activités de loisirs en périphérie du parc et parfois même d'autres parcs. On parle alors de complexe de loisirs ou de resort. Le complexe de Walt Disney World Resort en est un bon exemple.

Il existe aussi une différence importante entre un simple parc d'attractions et un parc à thèmes ou parc thématique. Ce dernier comporte une décoration, une architecture/scénographie particulière lui conférant un caractère souvent unique. Ses attractions peuvent être aussi dotées d'une scénarisation particulière devenant ainsi de véritables aventures ou expériences.

Le concept de parc à thèmes a réellement été défini par Walt Disney à la création du premier Disneyland. On peut cependant considérer Luna Park (Coney Island), 1903, qui reproduisait un voyage sur la Lune, voire la Redoute Chinoise de Paris, 1781, comme des antécédents des parcs à thèmes.

La création de ce concept a donné aussi naissance à une nouvelle discipline : l'imagineering ou Imaginiérie en français.

La viabilité des parcs de loisirs est assurée lorsque 60 % des primovisiteurs reviennent (clients appelés revisiteurs)[1].

En 2008, un centre culturel ou scientifique et tout ce qui s'y apparente en France ne peut pas être désigné par parc de loisirs. Ce terme est communément compris comme parc de divertissements familiaux, ce qui exclut les loisirs purement intellectuels. Veuillez noter l'emploi conscient de l'expression « purement intellectuels » dans la phrase précédente qui souligne l'avènement prochain de parcs de loisirs médiatisant la culture tels que le projet virtuel Spyland ou, dans une moindre mesure, London Dungeon à Londres.

Manège forain, mars 2006

Économie[modifier | modifier le code]

En France le Syndicat national des espaces de loisirs, d'attractions et culturels regroupe plus de 150 espaces de loisirs à but lucratif

En Amérique[modifier | modifier le code]

Principaux parcs de loisirs aux États-Unis[modifier | modifier le code]

  • Parcs Disney
  • Parcs Universal Studios
  • Parcs Cedar Fair
  • Parcs Six Flags

Principaux parcs de loisirs au Canada[modifier | modifier le code]

En Europe[modifier | modifier le code]

Principaux parcs de loisirs de France[modifier | modifier le code]

En 2013, la France compte près de 340 parcs d'animations en tout genre et environ 600 parcs de loisirs ou d'attractions pour quelque 20 millions de visiteurs par an[2].

La France compte un complexe de parcs de loisirs à l'envergure internationale : Disneyland Paris. D'origine privée ou publique, le Parc Astérix, le Puy du Fou et le Futuroscope ont un rayonnement national élargi. Les parcs Walibi, La Mer de Sable, Nigloland, Le Pal ou Bagatelle relèvent d'une fréquentation plus locale.

Les différents parcs aquatiques (Aqualand), le Marineland d'Antibes, certains aquariums (Aquarium de La Rochelle, Océanopolis...), les grands zoos (Thoiry, Palmyre, Peaugres, réserve africaine de Sigean, Beauval), les différents parcours aventure en forêt, les parcs de labyrinthes ou de maquettes (France Miniature, Parc Mini-Châteaux), Vulcania, Terra Botanica ou la cité de l'espace se situent dans une situation intermédiaire. Ils profitent de l'attrait touristique de leur région ou relèvent d’initiatives locales afin de mieux promouvoir, à l'échelle nationale, leur territoire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Bédouet, « Le succès des parcs de loisirs en France », émission Le téléphone sonne sur France Inter, 11 avril 2012
  2. Guy Lagache, « Parcs d'attractions, fêtes foraines : la bataille des loisirs », émission En quête d'actualité sur D8, 4 juin 2014, 30 min 55 s.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]