Saosin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saosin
Description de cette image, également commentée ci-après

Saosin.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Post-hardcore, emo, rock alternatif
Années actives 20032010, depuis 2014
Labels Death Do Us Part, Epitaph Records, Capitol Records, Virgin Records
Site officiel saosin.com
Composition du groupe
Membres Anthony Green
Beau Burchell
Chris Sorenson
Alex Rodriguez
Anciens membres Cove Reber
Justin Shekoski
Zach Kennedy

Saosin est un groupe de post-hardcore américain, originaire du comté d'Orange, en Californie. Il est formé en 2003 par les guitaristes Beau Aiden Burchell Anderson et Justin Shekoski et le chanteur Anthony Green. Puis, la formation californienne de Newport Beach recrute quelques mois après le bassiste Chris Sorensen et le batteur Alex Rodriguez. En février 2004, Anthony Green quitte le groupe pour raisons personnelles. Green commencera un nouveau projet nommé Circa Survive. En juin 2004, soit 4 mois après le départ de Green, Cove Reber s'ajoute au groupe qui retrouve donc un chanteur. En juillet 2010, Saosin et Cove Reber mettent fin à leur collaboration.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et Translating the Name (2003–2004)[modifier | modifier le code]

Anthony Green suggère de prime abord Saosin comme nom de groupe. Saosin signifie « attentionné » en chinois (小心 xiǎo xīn)[1]. Cependant, l'interprétation du mot 小心 xiao xin est obscure pour Green ; 小心 xiao xin est généralement utilisé pour prévenir. Green a déjà utilisé le mot Saosin pour une chanson de son groupe au lycée, Audience of One, issue de leur album I Remember When this All Meant Something[2],[3].

La première formation de Saosin, composée de Burchell, Shekoski, Kennedy et Anthony Green, est effectuée en été 2003[4]. Le 17 juin, ils publient leur premier EP Translating the Name[5]. Il est immédiatement bien accueilli sur les forum et sites spécialisés. Saosin se popularise d'abord grâce à Internet. Ils seront connus pour leur style musical particulier bien avant la sortie de leur premier album, et se populariseront sur les réseaux sociaux comme MySpace. L'EP se serait venu à 62 000 exemplaires[6].

Le bassiste Zach Kennedy quitte le groupe[1], et est remplacé par Chris Sorenson. McGrath a seulement été recruté pour l'EP, d'après Burchell. Le groupe sera, cependant, sublimé par ses capacités de batteur et il jouera le live Lost Symphonies avec le groupe. Alex Rodriguez se retrouve dans l'incapacité d'enregistrer Translating the Name à temps. Danny King jouera de la batterie en tournée, tandis que Rodriguez achève ses obligations avec son groupe Open Hand et rejoint Saosin à plein temps après la sortie de l'EP[7]. Saosin tourne aux États-Unis avec Boys Night Out et Anatomy of a Ghost peu après la sortie de Translating the Name.

En février 2004, Anthony Green quitte Saosin et forme ensuite Circa Survive. Green avait le mal du pays, était dépressif[8] et expliquait que sa famille lui manquait. Green n'était également pas satisfait de la nouvelle direction musicale de Saosin, qui ne le fera plus participer à l'écriture des chansons[8].

Saosin EP (2004–2008)[modifier | modifier le code]

Après une auditions et plusieurs chanteurs, le groupe recrute Cove Reber, 19 ans, comme chanteur permanent. Reber avait envoyé sa cassette d'une démo acoustique de Mookie's Last Christmas. Lors d'un entretien avec PlayPro.com, Reber commente que « tous ceux qui y ont joué voulaient se consacrer uniquement à la musique... Saosin est différent à tous les niveaux. Tous ces mecs sont dingues de musique[9]. » Saosin jouera au Taste of Chaos l'hiver suivant. Saosin signe au label Capitol Records en mars et tourne aux États-Unis au Warped Tour pour la deuxième fois. Cet été, ils publient Saosin EP.

Après plusieurs tournée, une apparition au Warped Tour 2006 et plusieurs apparitions sur démos et compilations, Saosin publie son premier album, Saosin, le 26 septembre 2006. Le producteur Howard Benson est recruté pour l'album. Pendant le reste de 2006, Saosin tourne à l'International Taste of Chaos Tour. Ils jouent aussi aux États-Unis avec Bleeding Through et Senses Fail. Ils continuent dans leur lancée en 2007, commençant par une tournée avec Senses Fail, Alexisonfire, The Sleeping et Drop Dead, Gorgeous. En février, ils se joignent au Taste of Chaos 2007. Entre avril et juin, tils jouent en Europe, en Australie, au Japon et en Indonésie. De retour chez eux, ils tournent en tête d'affiche avec Poison the Well, The Receiving End of Sirens, Fiore et Flight 409. En été 2007, ils prennent par à la tournée Projekt Revolution de Linkin Park. Ils jouent en Amérique du Nord avec Alexisonfire, Envy on the Coast, Norma Jean et The Dear and Departed.

Saosin tourne du 26 janvier au 8 février 2008 avec Armor for Sleep, Meriwether, et The Bled ; et du 9 au 16 février avec Fear Before.

In Search of Solid Ground (2008–2010)[modifier | modifier le code]

Saosin revient tourner en octobre 2008 avec Underoath et The Devil Wears Prada. En début 2009, ils enregistrent leur nouvel album avec le producteur Butch Walker. Ils s'associent avec Hurley International pour la diffusion de leur passage en studio sur le site web de Hurley[10]. Saosin publie un nouvel EP intitulé The Grey EP le 14 octobre 2008. L'EP est vendu en tournée et sur iTunes, et comprend trois démos, dont une version acoustique de Come Close[11]..

Départ de Cove Reber et inactivité (2010–2014)[modifier | modifier le code]

Saosin avec Cove Reber, à la tournée Projekt Revolution, en 2007.

Le 21 juillet 2010, le guitariste Beau Burchell annonce le départ de Reber[12],[13]. Cove Reber a désormais pour projet d'ouvrir un studio d'enregistrement à Vista, en Californie, avec son associé Joey Bradford. Le 2 novembre, Saosin annonce avoir terminé deux chansons[14].

Along the Shadow (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Saosin est annoncé pour le festival Skate and Surf le 17 mai 2014[15]. Le groupe annonce qu'il y aurait possibilité de continuer avec Anthony[16]. Après treize ans de sevice, Justin Shekoski quitte Saosin[17]. Phil Sgrosso de Wovenwar le remplacera à la guitare en tournée[18]

Le 27 avril 2016, ils publient un clip appelé Control and the Urge to Pray[19]. Le 20 mai 2016, Saosin publie Along the Shadow chez Epitaph Records.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Anthony Green – chant (2003–2004, depuis 2014), guitare rythmique (2003)
  • Beau Burchell Anderson - guitare rythmique, chœurs (2003–2010, depuis 2014), guitare solo (depuis 2015), claviers (2003)
  • Chris Sorensen - guitare basse, claviers, chœurs (2003–2010, depuis 2014)
  • Alex Rodriguez - batterie, percussions (2003–2010, depuis 2014)

Membres de tournée[modifier | modifier le code]

  • Phil Sgrosso – guitare solo (depuis 2016)
  • Danny King – batterie, percussions (2003)
  • Philip Sneed – chant (2004)
  • Ken Floyd – guitare rythmique (2010)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Zach Kennedy – basse (2003)
  • Cove Reber – lead vocals, keyboards, additional guitars (2004–2010), percussion (2004–2005)
  • Justin Shekoski – lead guitar, backing vocals (2003–2015)

Membres de session[modifier | modifier le code]

  • Pat Magrath – batterie, percussions (2003) (Translating the Name)
  • Tilian Pearson – chant (2011) (démos)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Tournées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Samantha Klingman, « Saosin FAQ », Saosin.com (consulté le 27 août 2006)
  2. (en) Corey Apar, « Saosin biography », AllMusic (consulté en 21 lai 2008).
  3. (en) « Audience of One; Anthony Green's high school band », Punknews.org (consulté le 21 mai 2008).
  4. (en) « Archived copy » (consulté le 21 mai 2008)
  5. (en) Andrew Martin, « Saosin: Translating the Name », Emotionalpunk.com (consulté le 21 mai 2008).
  6. (en) « Saosin -- band profile », absolutepunk.com (consulté le 21 mai 2008).
  7. (en) « Saosin Bio », Nipp.com (consulté le 21 mai 2008).
  8. a et b (en) « Interview with Anthony Green @ Punkbands.com » (consulté le 7 juillet 2010).
  9. (en) « PlayPro.com », New Singer Interview - Cove Reber (Saosin) (consulté le 5 juillet 2011)
  10. (en) « Hurley Official Website. Nike.com », sur Hurley.com (consulté le 23 juin 2016).
  11. (en) Joe DeAndrea, « Saosin: The Grey EP », absolutepunk.net, (consulté le 15 septembre 2008)
  12. (en) Sean Reid, « Cove Reber Leaves Saosin », Alter The Press!, (consulté le 26 octobre 2011).
  13. (en) « It’s not easy being Cove Reber. @ Linescratchers », Linescratchers.com, (consulté le 26 octobre 2011).
  14. (en) James Shotwell, « Saosin speak about kicking out Cove », Alternative Press, (consulté le 12 août 2010).
  15. (en) « POZ Interview: Saosin », PropertyOfZack.com (consulté le 17 février 2014).
  16. (en) Matt Crane, « Saosin and Anthony Green talk reunion, future plans, more », Alternative Press (consulté le 19 mai 2014).
  17. (en) « News—The Used & Saosin. », justinshekoski.com (consulté le 21 novembre 2015).
  18. (en) « Instagram », Instagram, (consulté le 23 juin 2016)
  19. (en) EpitaphRecords, « Saosin - "Control and the Urge to Pray" », (consulté le 27 avril 2016).