Parc national de Mu Ko Ang Thong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Parc national de Mu Ko Ang Thong
Islands-Near-Koh-Samui-Ang-Thong-National-Marine-Park-2.jpg
Parc national de Mu Ko Ang Thong vu depuis l’île de Ko Wua ta lap.
Géographie
Pays
Province
Coordonnées
Ville proche
Superficie
102 km2
Administration
Type
Catégorie UICN
II
WDPA
Création
Patrimonialité
Localisation sur la carte de Thaïlande
voir sur la carte de Thaïlande
Green pog.svg

Le parc national de Mu Ko Ang Thong (thaï : อุทยานแห่งชาติหมู่เกาะอ่างทอง) est un parc national marin du golfe de Thaïlande, dans la province de Surat Thani en Thaïlande.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce parc national se situe à 28 km et 32 km à l'Est des grosses îles de Ko Samui et Ko Pha Gnan et à environ 25 km au Nord des côtes de la province de Surat Thani.

Carte du parc national de Mu Ko Ang Thong

Il couvre 42 îles et îlots[1] pour une superficie totale de 102 km2, dont seulement 18 km2 sont des terres.

La plupart des îles et îlots sont inhabités et leurs sommets ne sont souvent qu'à une dizaine de mètres de hauteur.

Le sommet le plus élevé de Ko Phaluai, la seule île réellement habitée, culmine à 396 m au dessus du niveau de la mer.

Les principales îles, du sud au nord, sont :

- Ko Phaluai (en)(เกาะ พะลวย) dont une grande partie est incluse dans le parc marin national (19 km2 ; 500 habitants)
- Ko Phai Luak (เกาะ ไผ่ลวก)
- Ko Wua Ta Lap (เกาะ วัวตาหลับ) (6 km2 ; 10 habitants)
- Ko Mae Ko (เกาะ แม่เกาะ), petite île célèbre pour son lagon Thale Nai, un lac marin relié à la mer par une grotte
- Ko Sam Sao (เกาะ สามเส้า) (0,85 km2)
- Ko Hin Dap (เกาะ หินดับ)
- Ko Nai Phut (เกาะ นายพุด)
Mu Ko (thai : หมู่เกาะ) signifie « archipel » et Ang Thong (thaï : อ่างทอง) se traduit « bol d'or ».

Le parc a été créé le et est un site Ramsar depuis 2002[2].

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Nature[modifier | modifier le code]

Flore[modifier | modifier le code]

On rencontre 4 types de forêts dans l'archipel de Ang Thong :

Forêt tropicale humide

Forêts tropicales humides : Ce type de forêts couvre la quasi-totalité des îles Ko Phaluai, Ko Wua Ta Lap et Ko Sam Sao.

On y trouve :

Forêt tropicale des bords de mer et des plages

Forêts tropicales des bords de mer et des plages :

on peut voir :

Forêt tropicale des monts calcaires

Forêts tropicales des monts calcaires :

on y trouve des plantes souvent petites :

Forêts de mangroves :

les mangroves sont peu nombreuses et se trouvent sur l'île de Ko Mae Ko ainsi que sur la façade Est de l'île de Phaluai. On y voit surtout des palétuviers rouges rhizophora apiculata[1].

Faune[modifier | modifier le code]

Faune terrestre[modifier | modifier le code]

On peut voir 16 espèces de mammifères tels le macaque crabier et le semnopithèque obscur ; le cochon sauvage (sanglier) ; la loutre de Sumatra ; le chat-léopard et le chat pêcheur ; l'écureuil géant oriental ainsi que des chauves-souris roussettes ...

Le passionné d'ornithologie peut observer jusqu'à 54 espèces d'oiseaux : le paon spicifère ; l'aigrette sacrée, le blongios à cou jaune et le héron strié ; le chevalier guignette et la bécasse des bois ; le baza huppard, le milan sacré et la pygargue blagre ; le calao charbonnier et le calao pie ; le martin-chasseur à collier blanc ; la salangane à nid blanc et la salangane de German ; le carpophage blanc et le carpophage pauline ; le mainate religieux ; les passereaux drongo cendré et drongo à raquettes ; les passereaux oiseaux chanteurs merle shama et merle bleu[3] ...

Il y a 14 espèces de reptiles dont le lézard leiolepis, le varan malais et le python réticulé.

On peut aussi voir 5 espèces d'amphibiens dont le crapaud masqué, la grenouille hylarana erythraea et l'hoplobatrachus rugulosus.

Faune marine[modifier | modifier le code]

Coraux à Ko Lao Yu, Parc national marin de Mu Ko Ang Thong

Dans les récifs coralliens :

On voit de nombreux coraux, en général jusqu'à une profondeur d'environ 4 mètres.

Ce sont principalement des coraux à cornes de cerf acropora, des coraux avec digitations porites (en forme de doigts) et des coraux pavona ; et parfois des coraux bleus, des coraux dendrophyllia, favia, fungia, galaxea, goniastrea, goniopora, lobophyllia, merulina, montipora digitata, pocillopora et aussi des gorgones.

Il y a de plus une multitude de sublimes poissons des récifs  : abudefduf, aiguille de mer, carangue à gouttes d'or, chelmon à bec médiocre, labre nettoyeur commun, pomacentrus, poisson-ange, poisson-ange à anneau, poisson-clown à collier, poisson-perroquet, poisson-papillon, poisson-papillon à huit bandes , raie dasyatis kuhlii et raie pastenague à taches bleues, requin bordé et requin à pointes noires, serranidae, siganus ...

On peut aussi parfois admirer des mammifères marins tel le dauphin, le rorqual de Bryde (ou rorqual tropical)[4] et la baleine ainsi que la tortue verte, la tortue olivâtre et la tortue imbriquée[5],[6].

Dans les eaux un peu plus profondes :

Dans les eaux un peu plus profondes du parc national de Mu Ko Ang Thong (la profondeur n'est en moyenne que de 10 mètres), on peut observer des poissons qui ailleurs dans la mer d'Andaman sont souvent pêchés de façon trop intensive pour finir dans nos assiettes : anchois indien stolephorus indicus, beauclaire priacanthus tayenus, carangue, maquereau trapu de l'Indo-pacifique rastrelliger brachysoma et maquereau des Indes, nemipterus, poisson-lézard saurida, thazard ... ; et aussi des barracudas, congres-brochets muraenesox, des mérous oriflammes (ou loches rouges),des pleuronectes cynoglossus macrolepidatus, des requins carcharhinus, des rougets parupeneus, des vivaneaux lutjanus etc.[7]

Tourisme[modifier | modifier le code]

La meilleure période pour faire de la plongée est de février à octobre : la période où l'eau est la plus claire est mars et avril.

Le parc national de Mu Ko Ang Thong est fermé aux visiteurs chaque année du 20 octobre au 20 décembre[8].

Avant la fermeture des parcs nationaux et des frontières à cause du Covid 19 en 2020 et 2021, le parc national de Mu Ko Ang Thong accueillait un peu plus de 50 000 touristes thaïlandais et étrangers pour le farniente et l'écotourisme.

Problèmes environnementaux[modifier | modifier le code]

Un des problèmes environnementaux qui menace la biodiversité et la beauté des plages, en particulier dans le parc national de Mu Ko Ang Thong, c'est la pollution des mers et des océans par les matières plastiques et autres détritus[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mu Ko Ang Thong National Park National park of thailand
  2. (en) « Mu Koh Ang Thong Marine National Park », sur Ramsar Sites Information Service (consulté le ).
  3. (en) « Wildlife in Ang Thong », sur thainationalparks.com (consulté le )
  4. (th) « อุดมสมบูรณ์! 3วาฬบรูด้า โผล่เวียนว่ายหากินในทะเลอุทยานฯหมู่เกาะอ่างทอง », sur dailynews.co.th, Daily News (Thailand),‎
  5. (th) « อช.หมู่เกาะอ่างทอง », sur nps.dnp.go.th,‎ (consulté le )
  6. (en) « Mu Ko Ang Thong National Park », sur web.archive.org, (consulté le )
  7. (en) « Information sheet on Ramsar Wetlands (RIS) : Mu Koh Ang Thong Marine National Park », sur rsis.ramsar.ogr, (consulté le )
  8. (en) « About Ang Thong National Marine Park », sur thainationalparks.com (consulté le )
  9. (th) « ขยะทะเลมหาศาล ถูกคลื่นซัดติดชายหาดอุทยานแห่งชาติหมู่เกาะอ่างทอง », sur matichon.co.th, Matichon,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]