Varan malais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Varanus salvator

image illustrant les reptiles
Cet article est une ébauche concernant les reptiles.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Varanus salvator
Description de cette image, également commentée ci-après

Varan malais

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Sauria
Infra-ordre Platynota
Famille Varanidae
Genre Varanus

Nom binominal

Varanus salvator
(Laurenti, 1768)

Synonymes

  • Stellio salvator Laurenti, 1768
  • Tupinambis bivittatus Kuhl, 1820
  • Monitor nigricans Cuvier, 1829
  • Monitor exilis Gray in Griffith, 1831
  • Monitor bivittatus var. celebensis Schlegel, 1844
  • Monitor bivittatus var. javanica Schlegel, 1844
  • Monitor salvator (Laurenti, 1768)
  • Varanus crocodilinus Owen, 1845
  • Varanus scutigerulus Barbour, 1932
  • Varanus salvator kabaragoya Deraniyagala, 1947
  • Varanus salvator nicobariensis Deraniyagala, 1947
  • Varanus salvator komaini Nutaphand, 1987

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 01/07/1975

Le Varan malais, Varanus salvator, est une espèce de sauriens de la famille des Varanidae[1]. Il est parfois appelé Varan à deux bandes.

Répartition[modifier | modifier le code]

Répartition :
jaune : Varanus salvator salvator
vert : Varanus salvator macromaculatus
bleu : Varanus salvator bivittatus
rouge : Varanus salvator andamanensis
marron : Varanus salvator ziegleri
gris : pas de populations distinctes

Cette espèce se rencontre[1] :

Description[modifier | modifier le code]

Water monitor P9240105.JPG
Bindenwaran 1.jpg
Malayan water monitor.jpg

Le Varan malais peut atteindre presque 3 m de long et peser jusqu’à 60 kg. Cependant, la moyenne des individus mâles est inférieure à 2 m. Il vient en troisième position par la taille après le Varan-crocodile et le Dragon de komodo. C'est un animal semi aquatique.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (19 avril 2012)[2] :

  • Varanus salvator salvator (Laurenti, 1768)
  • Varanus salvator andamanensis Deraniyagala, 1944
  • Varanus salvator bivittatus (Kuhl, 1820)
  • Varanus salvator macromaculatus Deraniyagala, 1944
  • Varanus salvator ziegleri Koch & Böhme, 2010

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Les sous-espèces Varanus salvator cumingi, Varanus salvator marmoratus, Varanus salvator nuchalis et Varanus salvator togianus ont été élevées au rang d'espèces.

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Deraniyagala, 1944 : Four New Races of the Kabaragoya Lizard Varanus salvator. Spolia Zeylanica, vol. 24, p. 59-62.
  • Koch & Böhme, 2010 : Heading East: a New Subspecies of Varanus salvator from Obi Island, Maluku Province, Indonesia, with a Discussion about the Easternmost Natural Occurrence of Southeast Asian Water Monitor Lizards. Russian Journal of Herpetology, vol. 17, no 4, p. 299-309 (texte intégral)
  • Kuhl, 1820 : Beiträge zur Zoologie und vergleichenden Anatomie, p. 1-152 (texte intégral).
  • Laurenti, 1768 : Specimen medicum, exhibens synopsin reptilium emendatam cum experimentis circa venena et antidota reptilium austriacorum Vienna Joan Thomae p. 1-217 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]