Parc d'importance nationale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En Suisse, un parc d'importance nationale est une zone géographique déterminée reconnue au niveau fédéral par l'office fédéral de l'environnement comme présentant « une nature et un paysage de grande valeur » et dont l'organe responsable reçoit une aide financière de l'État pour assurer la création, le développement et la gestion du parc.

Base légale et organisation[modifier | modifier le code]

L'établissement des parcs d'importance nationale est décrite par le chapitre 6b de la Loi fédérale sur la protection de la nature et du paysage (LPN)[1] ainsi que par l'ordonnance du 7 novembre 2007 sur les parcs d’importance nationale (Ordonnance sur les parcs, OParcs)[2].

En 2007, une vingtaine d'associations présentant des projets de parcs se sont regroupés au sein du « réseau des parcs suisses » promu association faîtière des parcs et projets de parcs et reconnu comme représentant auprès de l'office fédéral[3].

Catégories de parcs et label[modifier | modifier le code]

Il existe trois catégories de parcs :

  • Les « parcs nationaux », composés d'une zone centrale et d'une zone périphérique, sont des territoires intacts, de taille relativement importants, dédiés à un développement libre de la faune et de la flore indigènes[4].
  • Les « parcs naturels régionaux » situés dans des régions rurales, visent à assurer un développement de ces régions en mettant en valeur leurs qualités naturelles ou culturelles, dans une optique de développement durable[5].
  • Les « parcs naturels périurbains », situés dans les environs des agglomérations, qui sont destinés principalement à offrir un contact avec la nature à la population citadine voisine[6].

Chaque parc désirant être reconnu comme faisant partie de l'une des trois catégories ci-dessus doit suivre un processus défini initié par les cantons et avec le soutien de la population locale, au terme duquel l'office fédéral de l'environnement procède à une évaluation qui débouche, en cas de succès, sur l'attribution d'un label certifiant à la fois que le parc répond aux exigences mentionnées et que son existence est assurée à long terme[7]. Le label est décerné pour une période de 10 ans, au terme de laquelle une nouvelle évaluation est conduite.

Répertoire des parcs suisses[modifier | modifier le code]

La liste des parcs suisses d'importance nationale comprend, en 2012, les territoires suivants :

Parcs nationaux :
Parcs naturels régionaux :
Parc naturel périurbain :

La surface totale des parcs reconnus représente 4 700 km2, soit approximativement 11 % de la superficie du pays[8].

Une quinzaine de parcs sont, dans la même période, en phase de création et en attente pour recevoir le label de « parc naturel régional »[9].

Références et sources[modifier | modifier le code]

  1. Loi fédérale sur la protection de la nature et du paysage (LPN) du 1er juillet 1966, RS 451, art. 6bis.
  2. Ordonnance sur les parcs (OParcs), RS 451.36 date= 7 novembre 2007
  3. « Objectifs du réseau », sur Réseau des parcs suisses (consulté le 6 décembre 2009)
  4. « Parc national », sur Office fédéral de l'environnement (consulté le 6 décembre 2009)
  5. « Parc national régional », sur Office fédéral de l'environnement (consulté le 6 décembre 2009)
  6. « Parc national périurbain », sur Office fédéral de l'environnement (consulté le 6 décembre 2009)
  7. « Label parc », sur Office fédéral de l'environnement (consulté le 6 décembre 2009)
  8. « Parcs suisses: l’OFEV approuve quatre nouvelles demandes de label », sur Office fédéral de l'environnement (consulté le 23 août 2012)
  9. « Répertoire des parcs suisses », sur Office fédéral de l'environnement (consulté le 6 décembre 2009)