Paralititan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paralititan stromeri

Paralititan est un genre éteint de dinosaures sauropodes de la famille des Titanosauridae. Il a vécu au début du Crétacé supérieur dans ce qui est actuellement l'Égypte. Il fut découvert par Stromer en 1916 et décrit par Joshua B. Smith en 2001.

Une seule espèce a été décrite, l'espèce type : Paralititan stromeri[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom vient du grec et signifie « Titan du littoral ».

Datation[modifier | modifier le code]

Paralititan a été découvert dans des sédiments du Cénomanien (Crétacé supérieur), il y a entre 100,5 et 93,9 Ma (millions d'années).

Description et taille[modifier | modifier le code]

taille comparée à celle d'un être humain.

On n'a retrouvé que peu de restes de Paralititan : environ 25 % du squelette dont 16 os complets et une centaine de fragments. Sa taille est donc difficile à estimer. Cependant son humérus de 1 mètre 69 montre que c'était l'un des plus grands sauropodes de la fin du Crétacé. Kenneth Carpenter, se fondant sur l'étude des restes d'un autre titanosaure, Saltasaurus, proposa une longueur de 26 mètres, une hauteur de 7 mètres et un poids de 59 tonnes. Il était à peine plus petit que les titanosaures géants Argentinosaurus et Bruhathkayosaurus. Certains rangent même Paralititan au sein du genre Argentinosaurus, tellement les deux dinosaures sont proches. Il possédait plobablement des ostéodermes pour assurer sa défense. Ces animaux se déplaçaient probablement en troupeaux de plusieurs dizaines d'individus, les adultes sur les côtés du troupeau, afin de protéger les jeunes qui restaient au centre.

Environnement[modifier | modifier le code]

Le squelette de Paralititan fut retrouvé au milieu de restes fossilisés d'une végétation typique des mangroves, ce qui permit d'en savoir plus sur son environnement et sur le climat de l'époque en Afrique du Nord. Sur le même site, on retrouva des ossements de Carcharodontosaurus, un théropode géant de 11 à 13 mètres pour plus de 6 tonnes, qui aurait pu être le prédateur de Paralititan. Un autre dinosaure prédateur a été retrouvé à proximité : Bahariasaurus, de 10 mètres de long pour 4 tonnes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) J. B. Smith, M. C. Lamanna, K. J. Lacovara, P. Dodson, J. R. Smith, J. C. Poole, R. Giegengack and Y. Attia. 2001. A giant sauropod dinosaur from an Upper Cretaceous mangrove deposit in Egypt. Science 292:1704-1706

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]