Laplatasaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Laplatasaurus (signifiant « lézard de La Plata) est un genre de titanosaure retrouvé en Amérique du Sud et qui aurait vécu lors du Crétacé supérieur. Il a été créé par Friedrich von Huene en 1927 à partir d'échantillons retrouvés en Argentine.

Échantillons[modifier | modifier le code]

Von Huene a fondé le genre Laplatasaurus à partir d'échantillons retrouvés à trois endroits en Argentine, dans les strates de la formation géologique d'Allen datant du sommet du Crétacé supérieur (Campanien moyen à Maastrichtien inférieur), soit il y a environ entre 80 et 70 Ma (millions d'années)[1]. Les échantillons consistent en des fragments de côte, de vertèbres dorsales et caudales. Une partie des échantillons a été classée plus tôt comme Titanosaurus australis par Richard Lydekker.

Von Huene a catégorisé ces fossiles comme Laplatasaurus et les a classés dans la famille des titanosaures.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le genre a été nommé sans description en 1927 par Friedrich von Huene, ce qui en faisait un nomen nudum[2].

En 1929, von Huene décrit l'espèce-type Laplatasaurus aurakanicus[3]. Le nom générique réfère à La Plata et le nom spécifique est dérivé de Auracanos (Mapuches). von Huene mentionne également un Laplatasaurus wichmannianus, mais c'était plutôt un lapsus calami de Antarctosaurus wichmannianus.

En 1933, von Huene et Charles Alfred Matley renomment Titanosaurus madagascariensis en Laplatasaurus madagascariensis[4]. Cette espèce est fréquemment considérée aujourd'hui comme le premier titanosaure[réf. souhaitée].

Von Huene n'a jamais établi d'holotype. En 1979, José Fernando Bonaparte a désigné MLP 26-306, un spécimen composé d'un tibia et d'un fibula provenant peut-être d'individus différents, comme le lectotype.

En 1986, Jaime Eduardo Powell classe les espèces comme étant des Titanosaurus aurakanicus. En 2003, il propose ce classement en remplacement de l'ancien[5]. Le genre Laplatasaurus est cependant défendu par d'autres scienfiques[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Laplatasaurus » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) Salgado, L., Coria, R. A., Magalheas Ribeiro, C. M., Garrido, A., Rogers, R., Simon, M. E., Arcucci, A. B., Rogers, K. C., Carabajal, A. P., Apesteguia, S., Fernandez, M., Garcia, R. A., and Talevi, M. (2007). Upper Cretaceous dinosaur nesting sites of Rio Negro (Salitral Ojo de Agua and Salinas de Trapalco-Salitral de Santa Rosa), northern Patagonia, Argentina. Cretaceous Research, 28(3), p. 392–404.
  2. (de) F. von Huene, « Sichtung der Grundlagen der Jetzigen Kenntnis der Sauropoden », Eclogae geologicae Helvetiae, vol. 20,‎ , p. 444-470
  3. (es) F. von Huene, « Los Saurisquios y Ornithisquios de Cretaceo Argentino », Anales Museo de La Plata, 2nd series, vol. 3,‎ , p. 1-196
  4. (en) F. von Huene et C. A. Mately, « The Cretaceous Saurischia and Ornithischia of the central provinces of India », Palaeontologia Indica, vol. 21,‎ , p. 1-74
  5. (en) J. E. Powell, « Revision of South American titanosaurid dinosaurs: palaeobiological, palaeobiogeographical and phylogenetic aspects », Records of the Queen Victoria Museum, vol. 111,‎ , p. 1-173
  6. (en) J. A. Wilson et P. Upchurch, « A revision of Titanosaurus Lydekker (Dinosauria-Sauropoda), the first dinosaur genus with a "Gondwanan" distribution », Journal of Systematic Palaeontology, vol. 1, no 3,‎ , p. 125-160