Elaltitan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Elaltitan est un genre de titanosaure du Crétacé supérieur retrouvé dans la province de Chubut, en Argentine.

L'espèce-type, Elaltitan lilloi, a été décrite par Philip D. Mannion et Alejandro Otero en 2012[1]. Le nom générique est tiré de « Elal », dieu des Tehuelches, peuple de la province de Chubut, et de « titan », une sorte de géants de la mythologie grecque. Le nom spécifique, lilloi, est donné en l'honneur de Miguel Lillo[1].

Il aurait été l'un des plus gros sauropodes qui a existé[1].

Holotypes[modifier | modifier le code]

Le genre est défini à partir des holotypes PVL 4628 et MACN-CH 217, composés de trois vertèbres dorsales, deux vertèbres caudales, une omoplate, un humérus et un radius gauches, les deux ulnae, le pubis droit, une partie du fémur droit, du tibia gauche, du fibula gauche, de l'astragalus et du calcaneum droit (c'est le premier squelette de titanosaure à posséder un calcaneum).

Les fossiles ont été retrouvés dans la formation géologique Bajo Barreal (en) (entre les strates du milieu du Cénomanien et du Turonien) par une expédition conjointe de la Fundación Miguel Lillo et de l'université nationale de Tucumán, menée par José Fernando Bonaparte[1].

L'holotype a d'abord été attribué à Antarctosaurus sp. par Bonaparte & Gasparini (1979), puis à l'Argyrosaurus par Jaime Powell (1986, 2003). P. D. Manion et A. Otero remarquent que l'holotype présente une combinaison unique de traits et établissent le genre Elaltitan en 2012.

Bien que tous les échantillons étaient classés PVL 4628 et hébergés par la Colección de Paleontología de Vertebrados de la Fundación Instituto Miguel Lillo à Tucumán, en Argentine, les vertèbres dorsales et caudales ont été déménagées au Bernardino Rivadavia Natural Sciences Museum de Buenos Aires, où ils sont classés sous le nom MACN-CH 217.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Elaltitan » (voir la liste des auteurs).
  1. a b c et d (en) Philip D. Mannion et Alejandro Otero, « A reappraisal of the Late Cretaceous Argentinean sauropod dinosaur Argyrosaurus superbus, with a description of a new titanosaur genus », Journal of Vertebrate Paleontology, Taylor & Francis, vol. 32, no 3,‎ , p. 614–638 (DOI 10.1080/02724634.2012.660898, résumé, lire en ligne)Accès payant