Garrigatitan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Garrigatitan
Description de l'image Defaut 2.svg.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre  Sauropodomorpha
Infra-ordre  Sauropoda
Clade  Titanosauria
Clade  Lithostrotia
Clade  Lirainosaurinae

Genre

 Garrigatitan
V. Díez Díaz et al., 2021

Espèce

 Garrigatitan meridionalis
V. Díez Díaz et al., 2021

Garrigatitan est un genre de dinosaure titanosaurien de la formation de « grès à reptiles » en France datant de la fin du Crétacé.

Description[modifier | modifier le code]

Le genre est monotypique avec une seule espèce connue : Garrigatitan meridionalis. La longueur subadulte est estimée de l'ordre de 4 à 6 mètres, tandis que la longueur adulte est estimée de 12 à 16 m[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Garrigatitan signifie « géant de la garrigue », en référence à un type de végétation méditerranéenne caractérisée par des arbustes résistants à la sécheresse ; meridionalis signifie « du sud »[1].

Découverte[modifier | modifier le code]

Entre 2009 et 2012, des fouilles ont été menées sur le site de la Bastide Neuve à Velaux par l'association Palaios et l'Université de Poitiers. Lors des fouilles, l'holotype de Garrigatitan a été découvert et des restes d'Atsinganosaurus velauciensis étaient également présents[2].

En 2020, l'espèce type Garrigatitan meridionalis a été nommée et décrite par Verónica Díez Díaz, Géraldine Garcia, Xabier Pereda Suberbiola, Benjamin Jentgen-Ceschino, Koen Stein, Pascal Godefroit et Xavier Valentin. L'holotype, MMS / VBN.09.17, a été trouvé dans une couche de grès du Bégudien, le deuxième niveau de la deuxième série, datant du Campanien tardif. Il s'agit d'un sacrum appartenant à un individu immature[1].

En outre, un certain nombre d'autres fossiles ont été attribués à l'espèce. Cela concerne les échantillons MMS / VBN.02.99 : une vertèbre cervicale ; MMS / VBN.09.A.016 et MMS / VBN.09.47 : deux humérus ; MMS / VBN.12B.12a : un os iliaque gauche et MMS / VBN.12B.12b : un os ischiatique droit. De plus, les fossiles ont été attribués sous réserve. Il s'agissait des spécimens MMS / VBN.12B.011 : une colonne vertébrale ; MMS / VBN.12.82: un humérus droit ; MMS.VBN.09.A.017 : partie de la jambe droite et MMS / VBN.00.13 : un fémur gauche. Les spécimens attribués proviennent du troisième niveau de la deuxième série. Les fossiles ont été trouvés dans une lentille d'une superficie de 375 mètres carrés et d'une épaisseur de 1,2 mètre. Ils n'étaient pas associés et représentent vraisemblablement des individus différents et font tous partie de la collection du Moulin seigneurial de Velaux[1].

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Verónica Díez Díaz, Géraldine Garcia, Xabier Pereda Suberbiola, Benjamin Jentgen-Ceschino, Koen Stein, Pascal Godefroit et Xavier Valentin, « A new titanosaur (Dinosauria: Sauropoda) from the Upper Cretaceous of Velaux-La-Bastide Neuve (southern France) », Historical Biology,‎ , p. 1–20 (ISSN 0891-2963, DOI 10.1080/08912963.2020.1841184, lire en ligne)
  2. B. Vila, A. Galobart, J.U. Canudo et J. Le Loeff, « The diversity of sauropod dinosaurs and their first taxonomic succession from the latest Cretaceous of southwestern Europe: Clues to demise and extinction », Palaeogeography, Palaeoclimatology, Palaeoecology, vol. 350–352, no 15,‎ , p. 19–38 (DOI 10.1016/j.palaeo.2012.06.008, Bibcode 2012PPP...350...19V)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]