Gondwanatitan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gondwanatitan
Description de cette image, également commentée ci-après

Reconstitution de la tête de Gondwanatitan faustoi

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre  Sauropodomorpha
Infra-ordre  Sauropoda
Famille  Titanosauridae

Genre

 Gondwanatitan
Kellner & de Azevedo, 1999

Nom binominal

 Gondwanatitan faustoi
Kellner & de Azevedo, 1999

Gondwanatitan est un genre de dinosaures sauropodes titanosauridae. Il a été trouvé au Brésil qui faisait alors partie du supercontinent Gondwana à la fin du Crétacé, il y a 70 millions d'années.

Comme la plupart des sauropodes, Gondwanatitan était un grand herbobire quadrupède doté d'un long cou. Ses proches parents sont les genres Aeolosaurus, Malawisaurus et Rinconsaurus[1],[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Gondwanatitan signifie « géant du Gondwana ». Ce dinosaure provenait du Gondwana, l'ancien continent de l'hémisphère sud, mais qui était déjà morcelé depuis le début du Crétacé. L'espèce Gondwanatitan faustoi a été nommée par Kellner et de Azevedo en l'honneur de Fausto L. de Souza Cunha, l'ancien conservateur du Musée national UFRJ qui a collecté et reconnu l'importance de ce spécimen[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Alexander W. A. Kellner et Sergio A. K. de Azevedo, « A new sauropod dinosaur (Titanosauria) from the Late Cretaceous of Brazil », National Science Museum Monographs, vol. 15,‎ , p. 111-142 (lire en ligne [texte original])
  2. (en) Marco A. G. França, Julio C. de A. Marsola, Douglas Riff, Annie S. Hsiou et Max C. Langer, « New lower jaw and teeth referred to Maxakalisaurus topai (Titanosauria: Aeolosaurini) and their implications for the phylogeny of titanosaurid sauropods », PeerJ,‎ , e2054 (DOI 10.7717/peerj.2054).